konsstrukt / 38

(jean-marc renault – jmr02.blogspot.com)

***

trente-huitième livraison

***

je te déteste toi

quand j’étais gamin on a fait une sortie

c’était l’été et j’avais mis un short

et rien dessous

je ne savais pas qu’il fallait

et quand je suis monté sur le toboggan

les petites filles ont vu mes couilles et ont rigolé

et toi tu as demandé ce qui les faisait rigoler

et là tout le monde a parlé de mes couilles

à demi mot

en rigolant

et toi aussi

– quelque chose qui n’appartient qu’aux garçons

– euh… des moustaches ?

hahaha

hahaha

hahaha

et moi en haut de mon tobbogan comme un con tout rouge qui n’osait rien faire

ni répondre

ni descendre

ni rien

je te déteste toi fils de pute

et j’espère bien que depuis

tu as chopé un cancer des testicules

même si je me souviens même plus

si tu étais un homme ou une femme

***

en ce moment je repense

à ce type qui pour m’apprendre à nager

quand j’avais sept ou huit ans

m’a attrapé à bras le corps et balancé dans l’eau

et je repense aussi

à toutes ces fêtes de fin d’année à l’école

où je n’apportais jamais de gâteaux

parce que mes parents pensaient que c’était pas à eux

de payer pour les gâteaux

et à toutes les sorties où je n’apportait jamais de sandwich

parce que mes parents

pensaient pareil

et les instit gênés qui demandaient aux autres

de partager avec moi

***

il y avait une sortie sportive

à laquelle je ne participais pas

alors je me suis retrouvé dans une petite classe

à attendre pour passer la journée

on m’a collé dans le coin lecture

en me disant de m’occuper

sans bruit

il y avait des sièges en bois

et deux ou trois petits fauteuils plus confortables

moi par politesse j’ai pris un siège en bois dur et désagréable

et j’ai lu

j’entendais les maîtresses

faire des remarques

commenter mon choix

elle me prenaient pour un handicapé mental

je crois

elles se demandaient pourquoi

je n’avais pas pris un siège normal

et moi je rougissais

je n’osais plus bouger

finalement l’une d’elle

au bout d’un long moment

est venu me dire

que j’avais le droit de prendre un fauteuil si je voulais

j’ai rougi encore plus

quand je repense à ce truc

je me vois avec mon physique actuel

c’est bizarre

BANDE DE RINGARDS !!
moi les reformations ça m’a toujours dégouté : Vieux, gras, riches, chauves et bedonnants… certains se sont même mariés entre eux… juste dégueu.

Old par -- Zan le 02 Oct 2008

Pendant ce temps, la fin de la bobine frappe sur le
bord de la machine
Le spectacle est terminé


Le Tourgueniste même épuré reste un krach