LOST IN BABYLONE

(Waitin4antiJC)

Then she was addict’d2love

4another piece of mind

Le coeur des lumières bat très fort

Si on s’en approche

elles s’éloignent

si on s’en éloigne,

elles pulsent plus fort

pour qu’on puisse les entendre,

même à distance

Les odeurs qu’elles répandent

splendides

ces petites gouttes de musique

par elles dispensées

m’emerveillent

Océan de bonheur

contemplation infinie

rêverie irisée

Harmonie

Old par M. Fox le 25 Juil 2003

Inspiration littéraire

Pour écrire, je m’appuie sur trois choses :

mes nombreuses lectures,

sur mes voyages,

et sur ma propre réflexion.

« Il était une fois une jeune femme qui marchait sur la rive d’un lac suisse et qui se faisait désintégrer par un rayon laser. »

Il y a énormément de blogs aujourd’hui ; mais celui-ci est le seul qui annonce régulièrement la date exacte de la fin du monde.

Que demander de plus ?

Tandis que la meute hurle …

… Entretenir un beau désespoir

L’autre jour je discutais avec une brillante tourgueniste.

Nous parlions un peu de tout et de rien à la fois, mais avec ce talent indéfinissable qui caractérise notre esprit « irrationnel et molletonné ».

Bref : tout en feignant la désinvolture nous planions à une altitude intellectuelle proprement vertigineuse.

Et soudain je m’interrompis moi-même, comme frappé de stupeur.

La révélation se fit en une foudroyante connexion neuronale : dans « Internet » il y a « interné ».