Old par Gu. le 01 Juil 2003

[Post par procuration]

 ou 

Miss Jones

[/Post par procuration]

Mais non, je ne profite pas de mes privilèges de Tourgueniste pour faire le malin avec nos jeunes lectrices. Non, non.

(Compte à rebours)

les paroles à droite sont de Die Form


Lolita avant de mourir aimait tant les bêtes

Qu’elle avait avec elles des relations secrètes

Elle jouait à cache-cache avec des chiens perdus

Et dans un lieu discret subissait leurs assauts

Quand sa mère le découvrit elle la frappa si fort

Qu’en sortant de chez elle ne vit pas l’auto

Lolita qui maintenant ne peut plus renoncer

Et de ses yeux mi-clos s’observe sans bouger

couverte de sang et de quelques larmes

quand l’ambulance arrive son âme est déjà loin

Le cercle des voyeurs se referma sur elle

La religion des hommes tua sa fantaisie

Lolita traversant la rue se jeta sous une voiture

Lolita avant de mourir avait les yeux bleus


Old par Gu. le 15 Juil 2003

Mon amour est partie y a longtemps et je travaille comme fou.

Ca marche très bien pour moi, j’ai été promu.

Les nuages se profilent à l’horizon, brisé par les tours de verre de la Défense.

Je vais traverser tout Paris pour rentrer Porte de Bagnolet (c’est chez moi).

Dans la rame de métro, il y a un tas de personnes très ordinaires dans lequel je me confonds.

C’est tout propre – y a personne – quand je rentre.

Je mange tranquillement mes céréales.

Puis je me couche et un répliquant me susurre des mots tristes.

« pOst » ?

which One ?

iS there One ?

W. Dir ?

MuSe ?

Thing ?

It might / shOuld / wOn’t be all (…)

IN THE CIRCONSTANCES

FORMAL DRESS IS TO BE

OPTIONNAL

(…)

Old par Gu. le 29 Juil 2003

My wedding man

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Why did you disapear?

Are you hidden in a tree ?

Are you hidden in a church ?

Come back to me please my wedding man, tell me it was a joke…

It was a beautifull beautifull day, more than us,

How could you waste such a beautifull day ?

My wedding, my wedding man.

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Why did you disapear ?

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Come back to me please my wedding man, tell me it was a joke…



by FrançoiZ Breut

Old par Gu. le 22 Juil 2003

le récitant : la crêve du début de l’été m’a éclaté la face.

Old par igor le 06 Juil 2003

Old par Gu. le 22 Juil 2003

Rien qu’un pion

sur l’échiquier des puissants

je fais partie de leurs plans

mais sans m’en douter

et c’est en toute innocence

que je vais te tuer

Old par M. Fox le 16 Juil 2003

je veux dire : ils philosophent sur la vie

c’est ce que je disais

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Votre Horoscope du 2 Juillet 2003

Chère Gü.,

Soyez attentive à vos relations sentimentales, Gü.. Souvenez-vous que dans une liaison, il est nécessaire de remplacer la première attirance par autre chose même si les débuts furent très passionnés et langoureux… Construisez vos relations à partir de la base. Assurez-vous enfin que votre liaison est aussi une amitié solide. N’hesitez pas à prendre le recul nécessaire…

Old par Gu. le 02 Juil 2003

le récitant : je suis un méchant homme.

Old par igor le 11 Juil 2003

( IPSE VENAS BIBA )









Old par Gu. le 01 Juil 2003

Key words of the day : Cultural studies. Cross-over. Polymorphous experimentation. Dancing with my self. X-press your self. Surfer. Monade urbaine. Citoyen terminal. Stelarc. Iconographie gestuelle, alphabet visuel. Travail à domicile. Prothèses. Interface. Folklore digital. Sampler, copier-coller, annuler la frappe (undo).Ogoun Ferail. Digital spirit. Professional human being.

Old par igor le 16 Juil 2003

Old par igor le 03 Juil 2003

au dos de la brosse à dents on trouve : M2329653D

au bout du tube de dentifrice on trouve : 3120IT10103

sur l’emballage du fil dentaire, ces caractères : 042L3

Ces codes sont plus rééls que les objets qu’ils désignent, tu ne le vois pas très cher 1137227106 ?

Old par M. Fox le 15 Juil 2003


Et Marie aiguise son regard
Elle a vu ce qui vient de nulle part
Elle a crispé la main sur la lame
Attention à la blessure madame

Old par igor le 28 Juil 2003

Old par igor le 20 Juil 2003

l‘impossibilité de la communication directe est le secret de la souffrance du Christ
Old par sumoto le 01 Juil 2003

Il se dissimule dans l’épaisseur de la spirale

Old par M. Fox le 19 Juil 2003

L’homme noir

me fixe avidement

de ses yeux vert-profond

Il veut fixer pour longtemps

dans sa mémoire

le dernier souvenir d’un monde déchu

Quelques lueurs aux coins de mes yeux

et tout sera fini

délivrance

Old par M. Fox le 29 Juil 2003

Dans l'espace ...

le septième risque :

 » Le dernier type de risques est en fait un « méta-risque »: c’est la très grande difficulté, pour ne pas dire l’impossibilité, d’imaginer des procédures, des normes ou des règles qui permettraient de faire face aux six catégories de risques que l’on a énumérées. « 

Si tu ne cours pas

C’est le froid qui t’endormira

Et si tu ne t’arrête pas,

C’est le souffle qui te manquera

Et la mort te prendra

Sans savoir que tu n’y croyais pas

La neige, lentement,

Couvrira ton corps raide de froid

Ne pleure pas

Il ne faut pas

Car l’eau de tes yeux gèlera

Il faut croire

Jusqu’à la mort

Que l’inespéré viendra encore

Cours, cours, traîne-toi

Dans la steppe immense et gelée

Tu vivras, oh tu vivras

Jusqu’à ce que le soleil soit couché

Old par M. Fox le 10 Juil 2003

www.m-o-n-a-m-o-u-r.com

Old par M. Fox le 01 Juil 2003

Vu sur un blog

ha oui Nils, Barry ct le prophéte de l’amour, normal que personne voulait lui donner un organe quand tu vois les dégats que ca fait au coeur …

Ouais, super, était-ce vraiment nécessaire de lire ça (et je ne parle pas de la mort de Barry) ce soir ? Je veux dire, après avoir réentendu et revu tous les évenements qui m’ont fait mal ces deux dernières années ? C’était un complot, oui, certainement. Un commando qui s’est dit que tiens, pourquoi je n’irais pas mal, il y avait si longtemps…

Remarque, ça veut dire que demain, ça va être une très bonne journée.

D’ailleurs mon horoscope est formel, et ma boulangère aussi.

Old par motown le 06 Juil 2003

Prâtar namâmi gananâtham ashesha haetam brahmâdi
deva varadam sakala âgamâdyam;
dharma artha kâma phaladam bhava-moksha haetam;
vâchâma agocharan anâdim ananta-rûpam

Prâtar namâni kamalâpatim ugra vîryam;
nânâvatâra niratam nijarakshanâya;
kshîrâbdivâsam amarâdhipa bandham aesham;
pâpâpaham ripuharam bhava-mukti haetam

Prâtar namâmi girijâpatam indumaulim;
vyâghrâjinâvritamuda tadayam nandjae;
narayanaendra varadam surasiddha justam;
sarpâm trishula damarûn dadhatam purârim

Prâtar Namâmi dîna nâtham aghâpahâram;
gâdândhakâra haram uttama loka vandyam;
vedatrayâtmaka mudastasurâri nâyam;
jnanaika haetam urushaktim udârabhâram

Prâtar namâmi girijâm bhavabhuti haetam;
samsâra sindhu parapâratarim trinaetrâm;
tâttvâdi karana mudstâsurâri nâyâm;
mâyenayîm suramunîndra nutâm suraeshîm

Old par igor le 20 Juil 2003

[…] Juliette et moi venions de fêter le premier anniversaire de notre relation ; autant dire que nous nous connaissions relativement bien. Certes, nous avions encore sans doute quelques secrets l’un pour l’autre – ces plis d’intimité que chacun préserve comme des sanctuaires inviolables, de longues années durant, parfois même jusqu’à la fin de ses jours. Mais fondamentalement nous nous connaissions, il n’y a aucun doute là-dessus, c’est le genre de truc que l’on sait. Une sereine certitude, d’autant plus évidente qu’elle est parfaitement empirique. Alors, comment vous expliquer la suite ? Je ne vous cache pas mon embarras. Bien que mes souvenirs soient effroyablement précis, j’ai toujours beaucoup de mal à expliquer comment tout cela a commencé. Après tout je ne suis pas écrivain. […]

Supercalifragilisticexpialidocious : Expression utilisée par Mary Poppins dans le livre de Tavers et le dessin animé de Disney. A ne pas confondre avec Supercalifragilistisexpiali-docious, mot beaucoup plus pernicieux écrit par de faux sensitifs. Test de base du sensitif à l’Institut.

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

Il pleut sur la ville …

… Mais mon coeur restera de glace

Papy Ivan : quel que soit le but de la prière d’un homme, il demande un miracle.
chaque prière se résume en ceci : «Grand Dieu, faites que deux fois deux ne fassent pas quatre.»

Old par igor le 28 Juil 2003

anticipation numéro 3

ce sera mercredi.

il y aura la mort, toute paisible

dans le revers de nos yeux.

encore, nos adieux seront discrets,

murmurés dans l’après-midi.

dans tes mains fermées, tu tiendras

les pluies nouvelles, les chats et les clefs.

tu marcheras jusqu’à l’arrêt de bus

et dans les vitrines des maisons,

tu verras que l’été

est amoureux de tes pas.

quelques liens by INCORECT...

Old par igor le 27 Juil 2003

mangez-moi mangez-moi etc...
Old par igor le 08 Juil 2003

Inspiration littéraire

Pour écrire, je m’appuie sur trois choses :

mes nombreuses lectures,

sur mes voyages,

et sur ma propre réflexion.

« Il était une fois une jeune femme qui marchait sur la rive d’un lac suisse et qui se faisait désintégrer par un rayon laser. »

je partirai

le récitant : et si on recommençait une semaine porno ?

Old par igor le 14 Juil 2003

post it :

lors de la libération, penser à décapiter toutes ces pauvres merdes, si possible après torture et éviscération pré-mortem.

Selon les chaînes de télévision américaines, citant des sources militaires, les deux fils de Saddam Hussein, Oudaï et Qoussaï, ont « très probablement » été tués lors de combats à Mossoul (nord de l’Irak).

(…)

Les spéculateurs avaient en effet affiché une présence record sur le marché pétrolier la semaine dernière, attirés par des facteurs haussiers tels que l’ouragan Claudette dans le Golfe du Mexique, la faiblesse des stocks et l’absence prolongée du pétrole irakien.

On a fait des cercles – ivres de bonheur – de plus en plus grands jusqu’à la maison…

Old par D.b le 26 Juil 2003

Old par Gu. le 21 Juil 2003

Deux serpents rouges

grimpent dans ma douche

j’essaie de les effrayer

ça marche avec le premier

le second me mord à la cuisse

fondu au noir

Old par M. Fox le 01 Juil 2003

toute faim a une chose

à bientôt !

Old par M. Fox le 31 Juil 2003

Un nouveau parti, « Mexique Possible » (PM), qui réclame la légalisation de l’avortement et l’union légale entre homosexuels, tente aussi sa chance pour obtenir les 2 % de voix nécessaires pour entrer au parlement. Parmi ses candidats, une première pour le Mexique, un transsexuel, Amaranta Gomez Regalado, 25 ans, affiche son ambition personnelle de « lutter contre le conservatisme de Vicente Fox« .

Old par M. Fox le 06 Juil 2003


Old par Gu. le 21 Juil 2003

Old par D.b le 28 Juil 2003

le syndicat des patients pas contents du docteur Gluck

Old par -- Zan le 09 Juil 2003



(…)

Old par Gu. le 08 Juil 2003


Old par Gu. le 03 Juil 2003

rappel en rouge parfait bandé adoré Moi
je dis : assemblés assortis emmêlés je dis en remettre une couche vite

Old par D.b le 22 Juil 2003

Vais tenter d’avancer avec vous…

Old par Amok le 07 Juil 2003

bah il vaut mieux faire rire les 12 qui postent que d’ennuyer les 200 qui lisent

et d’après toi tu fais quoi ?

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Echec :

je suis fou et je marche pas droit.

non-fiction

réveil compliqué, chambre d’hôtel

dehors le clapotis de la piscine

les mouches sur les restes de pizza

bouteilles de Jack, Coca light,

se traîner jusqu’à la salle d’eau

je sens fort sous les bras

il fait tellement tellement chaud

Caroline dort encore, canaille

petit sourire à mon visage défait

la glace ne me rend qu’une grimace

douche bienfaisante, retour chambre

encore trempé, sortir l’ordinateur

connection, mail puis w.bloggar

C. s’agite, me sourit,

affection en retour, apaisante

elle referme les yeux

appeler la réception :

coffee and cigarettes

il fait si chaud, Acapulco

Old par igor le 29 Juil 2003

Le mépris

Je ne sais pas pourquoi j’essaie toujours de voir l’envers du décor.

Je fais absolument tout pour être déçu, je saborde dans l’urgence.

Je suis infoutu de tout oublier, de respecter le cahier des charges.

Je te dis que tu me plais alors que je suis à peu près certain de te haïr.

Il faudrait être honnête et t’avouer que si tu as de la place à mes côtés,

c’est uniquement parce que je suis seul et malheureux.

Et que le mieux que je puisse faire, c’est d’essayer de ne pas te le faire payer.

On avait un contrat qui stipulait qu’à lui l’enfer à moi l’air pur.

A moi l’extase à lui la luxure.

A lui le sexe à moi les âmes pures.

On avait choisi de tout diviser comme ça. J’avais gagné. je gardais les plumes à lui le goudron.

Old par -- Zan le 11 Juil 2003

THE CONFESSION

BY _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

SHE WAS YOUNG AND BEAUTIFUL BUT NOW SHE IS BATTERED AND DEAD. SHE IS NOT THE FIRST AND SHE WILL NOT BE THE LAST I LAY AWAKE NIGHTS THINKING ABOUT MY NEXT VICTIM. MAYBE SHE WILL BE THE BEAUTIFUL BLOND THAT BABYSITS NEAR THE LITTLE STORE AND WALKS DOWN THE DARK ALLEY EACH EVENING ABOUT SEVEN. OR MAYBE SHE WILL BE THE SHAPELY BRUNETT THAT SAID XXX NO WHEN I ASKED HER FOR A DATE IN HIGH SCHOOL. BUT MAYBE IT WILL NOT BE EITHER. BUT I SHALL CUT OFF HER FEMALE PARTS AND DEPOSIT THEM FOR THE WHOLE CITY TO SEE. SO DON’T MAKE IT TO EASY FOR ME. KEEP YOUR SISTERS, DAUGHTERS, AND WIVES OFF THE STREETS AND ALLEYS. MISS BATES WAS STUPID. SHE WENT TO THE SLAUGHTER LIKE A LAMB. SHE DID NOT PUT UP A STRUGGLE. BUT I DID. IT WAS A BALL. I FIRST CUT THE MIDDLE WIRE FROM THE DISTRIBUTOR. THEN I WAITED FOR HER IN THE LIBRARY AND FOLLOWED HER OUT AFTER ABOUT TWO MINUTES. THE BATTERY MUST HAVE BEEN ABOUT DEAD BY THEN. I THEN OFFERED TO HELP. SHE WAS THEN VERY WILLING TO TALK TO ME. I TOLD HER THAT MY CAR WAS DOWN THE STREET AND THAT I WOULD GIVE HER A LIFT HOME. WHEN WE WERE AWAY FROM THE LIBRARY WALKING, I SAID IT WAS ABOUT TIME. SHE ASKED ME, « ABOUT TIME FOR WHAT? » I SAID IT WAS ABOUT TIME FOR HER TO DIE. I GRABBED HER AROUND THE NECK WITH MY HAND OVER HER MOUTH AND MY OTHER HAND WITH A SMALL KNIFE AT HER THROAT. SHE WENT VERY WILLINGLY. HER BREAST FELT WARM AND VERY FIRM UNDER MY HANDS, BUT ONLY ONE THING WAS ON MY MIND. MAKING HER PAY FOR ALL THE BRUSH OFFS THAT SHE HAD GIVEN ME DURING THE YEARS PRIOR. SHE DIED HARD. SHE SQUIRMED AND SHOOK AS I CHOCKED HER, AND HER LIPS TWICHED. SHE LET OUT A SCREAM ONCE AND I KICKED HER IN THE HEAD TO SHUT HER UP. I PLUNGED THE KNIFE INTO HER AND IT BROKE. I THEN FINISHED THE JOB BY CUTTING HER THROAT. I AM NOT SICK. I AM INSANE. BUT THAT WILL NOT STOP THE GAME. THIS LETTER SHOULD BE PUBLISHED FOR ALL TO READ IT. IT JUST MIGHT SAVE THAT GIRL IN THE ALLEY. BUT THAT’S UP TO YOU. IT WILL BE ON YOUR CONSCIENCE. NOT MINE. YES, I DID MAKE THAT CALL TO YOU ALSO. IT WAS JUST A WARNING. BEWARE…I AM STALKING YOUR GIRLS NOW.

     CC. CHIEF OF POLICE
         ENTERPRISE

Old par Gu. le 19 Juil 2003









Old par Gu. le 03 Juil 2003

écris-moi

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

Monsieur Maigre et Monsieur Gras taillent le bout de gras (!)

L’idée était de se passer complètement d’événement et de rassembler les

gens sans raison

Old par M. Fox le 28 Juil 2003

[…] Un jour, donc, peu après notre premier anniversaire, j’ai été envahi d’un sentiment indicible, un malaise complètement inexplicable ; une sensation insupportable parce qu’indescriptible. Ce matin là nous prenions notre petit déjeuner, en toute simplicité, d’une façon que je qualifierai même de « banale ». A priori, aucune contingence extérieure visible n’était susceptible de perturber notre routine matinale. Juliette et moi échangions quelques propos tout à fait anodins en sirotant nos tasses de café, comme nous avions l’habitude de le faire à cette heure creuse de la journée. Et puis… je ne sais pas… cette impression bizarre est apparue ; d’abord latente, rampante, insidieuse, puis flagrante, presque tangible. En apparence Juliette était radieuse – elle me dit d’un ton enjoué et légèrement espiègle qu’elle avait décidé « d’être de bonne humeur aujourd’hui ». Elle n’en faisait pas trop non plus ; elle se contentait de me sourire discrètement, et prenait soin de me parler doucement, respectueuse de cette torpeur matinale qui m’afflige quotidiennement. Mais quelque chose en elle avait changé. […]

Old par Gu. le 01 Juil 2003

Loth, est-ce de l’air ?

Old par M. Fox le 13 Juil 2003

Je crois qu’elle a quitté

la petite maison blanche

qui abritait nos amours

Elle a pris le chemin

qui contourne notre colline

pour retrouver son clan

J’attendrai le Printemps

pour aller la trouver

Que se calme la colère

et que verdissent les prés

Old par M. Fox le 20 Juil 2003

Comme disait Spinrad : Le pire n’est pas de se vendre, c’est que personne ne vous achète.

Quand il me dit que je suis le meilleur,

Je me demande pourquoi son coeur bat pour quelqu’un d’autre.

Quand il me dit qu’il ne veut que moi,

Je me demande pourquoi il couche avec mes amis.

Old par Amok le 18 Juil 2003

Old par Gu. le 01 Juil 2003

sous les arcades

il regardait la bouteille

avec une compassion infinie

comme si elle eût été

un enfant fievreux

Old par -- Zan le 02 Juil 2003

le récitant : le coréen sans papier contre-attaque !

Old par igor le 22 Juil 2003

@ LA RAMASSE ?

IMPOSSIBLE !!!


on met des titres aux posts maintenant ????

ben oui faut croire…

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Old par igor le 27 Juil 2003

NON A LA SOUMISSION PAR VOIE DE LEGUMES !

Old par M. Fox le 21 Juil 2003

L’Hote, est-ce d’Euler ?

Old par M. Fox le 13 Juil 2003

« Sida, sida, sida. Nous n’entendons rien d’autre. C’est du terrorisme. C’est une guerre psychologique. Le sida est un virus paisible. Si vous restez propre, il n’y a pas de problème » a affirmé le dirigeant de la Libye.

Old par M. Fox le 15 Juil 2003

culte de la personnalité - menton volontaire - oeil vif - regard intelligent - un battant


Old par M. Fox le 07 Juil 2003

J’apparais

Pourtant

Ma disparition

Est imminente

Death Of a picture

(…)

Old par Gu. le 21 Juil 2003


Igor Tourgueniev, futur Bouddha ?

Old par igor le 03 Juil 2003

ils tanguaient sous les étoiles au bord de l'eau


Old par Gu. le 23 Juil 2003

c’était très étrange

même dans le cadre expérimental du labo

Kiki continuait à s’exploser la tête spontanément

Old par -- Zan le 01 Juil 2003

Mon amie Petrouchka ne porte jamais de tongs

Old par igor le 13 Juil 2003

Old par Gu. le 03 Juil 2003

je ne sais pas ce qu’ils faisaient au coin de la rue

ils avaient l’air d’attendre un taxi

mais ne faisaient aucun signe

Old par -- Zan le 02 Juil 2003

UNE PUTAIN DE GREVE

A LA JAPONAISE

PLUTOT NON ?

              « du sucre, des épices et des tas de bonnes choses…« 

Old par igor le 27 Juil 2003

ils dialoguent

ils ont que ça à faire…

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps

Old par D.b le 24 Juil 2003

Il se sentait comme un Kermit enfermé dans un Kinder surprise, le lapin rose aux doigts coincés dans la porte

Old par Rodia le 22 Juil 2003

L’Hote S… DE L’AIR !

Old par M. Fox le 13 Juil 2003

my beautifull laundrette - rendez vous ce soir au cinema de minuit

ici »