Le couteau intrépide a enfanté Gu

Et la vengeance continue
-Oracle du roi Glélé-

              « du sucre, des épices et des tas de bonnes choses…« 

Old par igor le 27 Juil 2003



Tourgueniev c’est mieux à deux

série d’animations destinées à encourager

le surf sur tourgueniev à deux

et ainsi faire plaisir à tonton Ivan

en faisant doubler les stats

Aujourd’hui n’oublies pas de préciser « sans retouche »

en pinçant ton(ta) camarade !!!


Old par -- Zan le 05 Juil 2003

Vous souvenez vous du temps où les voitures de polices étaient marquées de « police secours », relisez vous vos pièces de monnaie « liberté, égalité, fraternité »

Ma mère :


Old par igor le 15 Juil 2003

Tu ne mérites que mon indifférence.

Et estime-toi déjà heureux de l’avoir…

Old par Amok le 22 Juil 2003

Wampas, arènes de Nîmes…

Faire sa crête à Didier avant qu’il ne mOnte sur scène…

Finalement être une très bOnne cOiffeuse…

Parler de la crainte de l’altérité dans l’hOmOsexualité…

La fête du village, les autOtampOns, le bal…

Le sOleil, le cubis de vin rOsé, la plage électrOnique…

Mordre Délicatement Mon AmOur-prOpre…

Théâtre-théâtre, festival, une aspirine pour deux…

Arles, MOntpellier, Nîmes, AvignOn…

Old par Gu. le 27 Juil 2003

Then she was addict’d2love

4another piece of mind

=’leftéchapper àl’incertitude();

(pour)

se.Libérer.De.Linconnu =’right’ /

Old par sumoto le 26 Juil 2003

Mes songes

sont bien plus effrayants

que la réalité

ne me regarde pas comme ça

Old par M. Fox le 29 Juil 2003

Mort étrange…

mort étrange...

« J’irai marcher dans le froid

Couvrir mon visage de neige

Glacer mon corps

Jusqu’à l’immobilité

Et m’endormir sans le savoir… »

Old par Amok le 10 Juil 2003

une petite rue isolée

Old par igor le 11 Juil 2003

faux

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

Dans le cadre de l’émission  » La Zone  » diffusée sur la télé nous préparons actuellement un reportage sur le thème de l’amour intertextuel en vacances.

Pour préparer ce reportage nous sommes à la recherche de témoignages de jeunes célibataires et de couples qui vont profiter des vacances pour faire des rencontres ou se retrouver.

  • Si vous êtes un homme parisien, célibataire, entre 25 et 35 ans, que vous avez un petit côté « dragueur » et que vous souhaitez profiter des vacances pour vous éclater et faire un maximum de rencontres.

  • Si vous êtes une jeune célibataire ou une bande de copines célibataires, que vous habitez le sud de la France et que vous envisager de consacrer votre été à la séduction.

  • Si vous êtes un couple et que vos goûts en matière de vacances sont très différents (club/baroude).

  • Si vous avez fait le choix de ne partir qu’entre célibataires

  • Si vous n’imaginez pas rencontrer un homme/une femme ailleurs que dans le milieu Jet Set et que vous allez y consacrer votre été.

  • Si vous avez envie de consacrer votre été à l’amour de quelques façons que ce soit.

Contactez Julia ou Catherine au 01 55 38 94 32/01 55 38 94 33 ou par e-mail : docu@tetramedia.fr

Old par igor le 03 Juil 2003

[Post par procuration]

 ou 

Miss Jones

[/Post par procuration]

Mais non, je ne profite pas de mes privilèges de Tourgueniste pour faire le malin avec nos jeunes lectrices. Non, non.

Old par Gu. le 01 Juil 2003

Sans différence

Indifférent(e)

Old par sumoto le 23 Juil 2003

des pleurs alors nous avons franchi un cap

tu es ouvert et sans vulv-garité

torrent oui oui ça passe ça vient

petits jets de phrases absconses

pour les demoiselles en tongs

dont les jolies robes me font penser

parfois à des nappes de pique-nique

des pleurs ? pourquoi des pleurs ?

ha oui faciliter la connection, l’accrochage

des engins dans la mécanique du

plaisir vous n’avez que ce mot rikiki

plaisir et petites bouffes pénardes

sur les quais des Seine, mon dieu c’est

pas glorieux, mon dieu vous pleurez pour

un POEME PROEME PROBLEME

mangeons mangeons mangeons-nous

Old par adc le 13 Juil 2003

Monsieur Maigre et Monsieur Gras taillent le bout de gras (!)

L’idée était de se passer complètement d’événement et de rassembler les

gens sans raison

Old par M. Fox le 28 Juil 2003

On avait un contrat qui stipulait qu’à lui l’enfer à moi l’air pur.

A moi l’extase à lui la luxure.

A lui le sexe à moi les âmes pures.

On avait choisi de tout diviser comme ça. J’avais gagné. je gardais les plumes à lui le goudron.

Old par -- Zan le 11 Juil 2003

J’apparais

Pourtant

Ma disparition

Est imminente

ça ne veut rien dire…

non.

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

non-fiction

réveil compliqué, chambre d’hôtel

dehors le clapotis de la piscine

les mouches sur les restes de pizza

bouteilles de Jack, Coca light,

se traîner jusqu’à la salle d’eau

je sens fort sous les bras

il fait tellement tellement chaud

Caroline dort encore, canaille

petit sourire à mon visage défait

la glace ne me rend qu’une grimace

douche bienfaisante, retour chambre

encore trempé, sortir l’ordinateur

connection, mail puis w.bloggar

C. s’agite, me sourit,

affection en retour, apaisante

elle referme les yeux

appeler la réception :

coffee and cigarettes

il fait si chaud, Acapulco

Old par igor le 29 Juil 2003

monsieur gras est enthousiaste, monsieur maigre est sceptique

probabilité de viabilité : 0%

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Chère Gü.

Si tu veux voir la statue de Gu, va dans la salle des arts premiers au Louvre.

Celle-ci est dédiée au roi Béhanzin.

L’autre est dans les réserves du musée Dapper.

Elle illustrait l’oracle du roi Glélé, dédié à Gu, Dieu de la guerre et du métal.

Gu c’est aussi un superbe album des Sonic Youth ?

@+++

Old par Gu. le 16 Juil 2003

Varsovie – Novembre 1945
Igor est depuis trois mois orphelin
Igor ne possède pas de toit
Igor se moque de la mort
Igor se moque de la douleur
Igor songe aux feux qui brûlent dehors
Igor est fier de sa dernière opération
Igor ne…
Igor Tourgueniev ne se rappelle pas de ses parents
dehors les spectres agonisent

Old par igor le 10 Juil 2003

Il y a énormément de blogs aujourd’hui ; mais celui-ci est le seul qui annonce régulièrement la date exacte de la fin du monde.

Que demander de plus ?

Prâtar namâmi gananâtham ashesha haetam brahmâdi
deva varadam sakala âgamâdyam;
dharma artha kâma phaladam bhava-moksha haetam;
vâchâma agocharan anâdim ananta-rûpam

Prâtar namâni kamalâpatim ugra vîryam;
nânâvatâra niratam nijarakshanâya;
kshîrâbdivâsam amarâdhipa bandham aesham;
pâpâpaham ripuharam bhava-mukti haetam

Prâtar namâmi girijâpatam indumaulim;
vyâghrâjinâvritamuda tadayam nandjae;
narayanaendra varadam surasiddha justam;
sarpâm trishula damarûn dadhatam purârim

Prâtar Namâmi dîna nâtham aghâpahâram;
gâdândhakâra haram uttama loka vandyam;
vedatrayâtmaka mudastasurâri nâyam;
jnanaika haetam urushaktim udârabhâram

Prâtar namâmi girijâm bhavabhuti haetam;
samsâra sindhu parapâratarim trinaetrâm;
tâttvâdi karana mudstâsurâri nâyâm;
mâyenayîm suramunîndra nutâm suraeshîm

Old par igor le 20 Juil 2003

je te faxe mes pleurs

aux senteurs

de quarts d’heure

réponds

Quand j’ai croqué la première aile de l’ange

ça a fait le même bruit que quand on écrase une mouche doucement.

il a pas bronché, l’ange, pas même un petit gémissement, rien.

Il a continué à me regarder avec ses yeux sages

d’enfant trop blond aux joues trop roses. Comme s’il n’avait pas compris.

A la deuxième aile je l’ai bien scruté et quand même,

dans le fond, j’ai senti quelque chose se fissurer.

Mais juste un voile, un frémissement léger comme une cendre.

Ses deux moignons duvéteux ont battu l’air quelques instants,

clapclapclap, et puis le sang a fait son office de grand coagulateur.

C’est épais le sang d’ange.

Old par -- Zan le 11 Juil 2003


Old par Gu. le 21 Juil 2003

Je vais me pisser dessus

Comme ça, pour voir ce que ça fait

Parce que je veux viiiivre encore plus fort

melen

found

Old par felix le 28 Juil 2003

le récitant : anyway, the times they are a-changin’.

Old par igor le 20 Juil 2003

La preuve par l’image

Regardez bien !

Il y a des requins dans le transat de JLB* !

* JLB vit près de Répu.



cette nuit, j’ai rêvé que je mourrais écrasé

en essayant de replier mon clic-clac

et que je me réveillais au paradis

de la déco intérieure.

[…] Un jour, donc, peu après notre premier anniversaire, j’ai été envahi d’un sentiment indicible, un malaise complètement inexplicable ; une sensation insupportable parce qu’indescriptible. Ce matin là nous prenions notre petit déjeuner, en toute simplicité, d’une façon que je qualifierai même de « banale ». A priori, aucune contingence extérieure visible n’était susceptible de perturber notre routine matinale. Juliette et moi échangions quelques propos tout à fait anodins en sirotant nos tasses de café, comme nous avions l’habitude de le faire à cette heure creuse de la journée. Et puis… je ne sais pas… cette impression bizarre est apparue ; d’abord latente, rampante, insidieuse, puis flagrante, presque tangible. En apparence Juliette était radieuse – elle me dit d’un ton enjoué et légèrement espiègle qu’elle avait décidé « d’être de bonne humeur aujourd’hui ». Elle n’en faisait pas trop non plus ; elle se contentait de me sourire discrètement, et prenait soin de me parler doucement, respectueuse de cette torpeur matinale qui m’afflige quotidiennement. Mais quelque chose en elle avait changé. […]

Sans commentaire.

Old par igor le 23 Juil 2003

sous les arcades

il regardait la bouteille

avec une compassion infinie

comme si elle eût été

un enfant fievreux

Old par -- Zan le 02 Juil 2003

Danse Macabre

Il y a parfois de biens curieuses annexions. Un bide.

Old par adc le 19 Juil 2003

Quand il me dit que je suis le meilleur,

Je me demande pourquoi son coeur bat pour quelqu’un d’autre.

Quand il me dit qu’il ne veut que moi,

Je me demande pourquoi il couche avec mes amis.

Old par Amok le 18 Juil 2003


L’horizon est mince

Igor Tourgueniev, futur Bouddha ?

Old par igor le 03 Juil 2003

Le Code civil nous en parlerons plus tard.

Pour le moment, je voudrais codifier l’incodifiable. Je voudrais mesurer vos danaides démocraties. Je voudrais m’insérer dans le vide absolu et devenir le non-dit, le non-avenu, le non-vierge par manque de lucidité. La lucidité se tient dans mon froc.

La vie est un jeu pratiqué par de mauvais joueurs et où tout le monde perd à la fin.

(Compte à rebours)

Old par igor le 23 Juil 2003

un jour, l’un de nous, contributeurs, va mourir.

dans les jours qui suivront,

chacun des autres contributeurs lui dédiera un post,

en hommage,

émouvant, tragique, rigolo pour les plus iconoclastes ou

pour ceux qui ne le connaissaient pas bien,

et puis ces hommages disparaitront,

au fur et à mesure qu’on trouvera

autre chose de mieux à dire,

et il restera une petite stèle numérique,

perdue dans la liste interminable des archives,

et un autre jour,

encore plus tard,

blogger sera acheté par lycos,

et lycos supprimera les archives,

parce que tourgueniev c’est un peu cochon des fois quand même,

et la petite stèle disparaîtra,

avec tous les hommages que de toute manière,

personne n’allait plus visiter,

ou alors par hasard,

en faisant une recherche sur bloooger,

le moteur de recherche dédié aux blogs,

inventé au moment de la fusion avec google,

pour ne pas que les mots contenus

dans toutes ces page insensées

parasitent le « vrai » web,

et du contributeur mort,

il ne restera rien,

parce que même si son corps avait bien du

être enterré quelque part,

personne ne se souvenait

.

 

Je veux qu’on me débranche.

le syndicat des patients pas contents du docteur Gluck

Old par -- Zan le 09 Juil 2003












Old par Gu. le 14 Juil 2003


Old par M. Fox le 23 Juil 2003

toute faim a une chose


Old par M. Fox le 16 Juil 2003

culte de la personnalité - menton volontaire - oeil vif - regard intelligent - un battant

Old par igor le 03 Juil 2003

Je ne suis qu’un animal

passe ton chemin,

retourne dans le monde des hommes,

oublie-moi

et pars sans te retourner

ne me regarde pas pleurer

Old par M. Fox le 10 Juil 2003

Old par Gu. le 03 Juil 2003

Leurs voix s’entremelent et s’élevent dans l’infini

Elles tissent comme un réseau de fils d’or

qui s’étend et qui vibre

en harmonie avec le monde et les rêves

Elles nimbent les espaces

de lumières changeantes et douces

fugaces témoignages d’un amour qui sourit dans l’éther

Les motifs qu’elles inventent,

ces pétales délicats,

rayonnent et exhalent des parfums inconnus

Pour qui sait les voir

les ondes dorées forment un tout,

immateriel autel dédié à l’autre pour toujours

Sur le fronton des temples, cette inscription : « je t’aime, je t’aimais et je t’aimerai »

Old par M. Fox le 24 Juil 2003

ils tanguaient sous les étoiles au bord de l'eau

survolant la tourmente flottent les anges

Old par M. Fox le 21 Juil 2003

Old par Gu. le 03 Juil 2003


Old par Gu. le 03 Juil 2003

Du haut du T d’éTé, la pente est rude

Une sorte de compliment,

je crois

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

merci Papy Ivan d’avoir enfin rétabli la moitié de dialogue manquante

entre monsieur gras et monsieur maigre.

Vous êtes définitivement mon héros et mon Dieu,

et merci à Igor, le saint esprit, d’avoir intercédé en ma faveur…

(Je ne révèlerai jamais qu’il fabrique d’obscures mises en scènes

avec la complicité de son frère Nicolaï

pour se faire une fausse auréole

à l’aide d’une casserole….)

En attendant Monsieur gras a subi une sévère cure d’amaigrissement, je ne sais pas si ça lui va bien…

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Message crypté :

Abstraction + Minimalisme = Où sont passés les oursons ?

le récitant : CHIHUAHUA !!                          kill DJ BoBo

Old par igor le 29 Juil 2003

post it :

lors de la libération, penser à décapiter toutes ces pauvres merdes, si possible après torture et éviscération pré-mortem.

Selon les chaînes de télévision américaines, citant des sources militaires, les deux fils de Saddam Hussein, Oudaï et Qoussaï, ont « très probablement » été tués lors de combats à Mossoul (nord de l’Irak).

(…)

Les spéculateurs avaient en effet affiché une présence record sur le marché pétrolier la semaine dernière, attirés par des facteurs haussiers tels que l’ouragan Claudette dans le Golfe du Mexique, la faiblesse des stocks et l’absence prolongée du pétrole irakien.

ce que j’aime chez les mecs c’est
la bite
parce que chez les filles c’est rare
la bite
en général, alors si t’es avec un mec
autant aimer la bite et les petits seins
remarque
y’a des exceptions genre
t’es dans un bois avec une fille et
vlan !
c’est un mec ou avec un mec dans
une salle de sport et en fait
paf !
c’est une fille. mais bon, à mon avis,
la vraie différence c’est sûrement
la bite

————————————-

le récitant : self advice –> change brain…

Old par igor le 22 Juil 2003

Il est mort comme il a vécu : Mal rasé

Old par M. Fox le 05 Juil 2003

bah il vaut mieux faire rire les 12 qui postent que d’ennuyer les 200 qui lisent

et d’après toi tu fais quoi ?

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

Marteau Piqueur

Paris est un putain de musée.

Mais, cruauté du sort, je n’ai jamais été payé pour faire parti du décor.


Et Marie aiguise son regard
Elle a vu ce qui vient de nulle part
Elle a crispé la main sur la lame
Attention à la blessure madame

Old par igor le 28 Juil 2003

Echec :

je suis fou et je marche pas droit.

le récitant : sortez de vos conapts, sales NERDs !

Old par igor le 15 Juil 2003









Old par Gu. le 03 Juil 2003

In driving my car

under the blinding sky (…)

Old par Gu. le 24 Juil 2003



I

L

P

L

E

U

T

S

U

R

P

A

R

I

S

.

.

.

My wedding man

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Why did you disapear?

Are you hidden in a tree ?

Are you hidden in a church ?

Come back to me please my wedding man, tell me it was a joke…

It was a beautifull beautifull day, more than us,

How could you waste such a beautifull day ?

My wedding, my wedding man.

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Why did you disapear ?

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Come back to me please my wedding man, tell me it was a joke…



by FrançoiZ Breut

Old par Gu. le 22 Juil 2003

Si on oublie l’énigme que reste-t-il ?

Old par adc le 21 Juil 2003

je marche dans la ville depuis des jours
le virus me ronge, charogne en sursis
le mal ne fait rien que de me bouffer
personne dans les rues, juste les chiens

les bûchers, l’odeur des corps
mourir enfin, me reposer
oublier ton absence, ton odeur,
la fin des hommes, demain les chiens…

Old par igor le 20 Juil 2003

VERIDIQUE: Cet homme est atteint de Tourguenisme en phase terminale ! Et il a même pas fait "ouïe" !

Pavel Filonov and analytic painting

The artist-proletarian‘s obligation is not only to create works that answer the demands of today, but also to open the way to intellect into the distant future.

The artist-proletarian must act on the intellect of his comrade proletarians not only through what they can understand at their present stage of development.

Work on content is work on form and vice versa.

The more forcefully the form is expressed, the more forcefully the content is expressed.

Form is made by persistent line. Every line must be made.

Every atom must be made; the whole work must be made and adapted.

Think persistently and accurately over every atom of the work you are doing.

Make every atom persistently and accurately.

Introduce persistently and accurately into every atom the color you have studied — so that it enters the atom just as heat enters the body or so that it is linked organically with the form, just as in nature a flower’s cellulose is linked with its color.

Painting is the colored conclusion of drawing. (Russian Art of the Avant-Garde, 286-7). [D.K. and A.B.]

Old par Gu. le 02 Juil 2003

tout ça peut finalement se résumer en 3 points :

1- j’ai une existence superbe de mon point de vue présent (appartement, confort financier, emploi, admiration, etc.)

2- si à l’âge de 10 ans, j’avais pu me voir dans l’avenir, juger de ce que je suis devenu, je serais le gamin le plus fier du monde.

3- je suis seul, sans jamais avoir jugé intéressant de demeurer avec quelqu’un et je m’en porte à merveille.

néanmoins subsiste un accroc dans le théorème de la perfection.

cet accroc se résout grâce à 3 méthodes :

1- m’abreuver de littérature libérale qui me fournira assez d’arguments pour continuer à être heureux de mon propre bonheur.

2- mettre fin à mes jours.

3- continuer ma lutte humaniste paradoxale, laquelle est motivée par la sensation que ce bonheur que j’expérimente est absolument indécent au milieu du monde criblé de souffrances qu’on me présente perpetuellement.

de plus en plus, l’idée de m’en remettre à cette troisième hypothèse s’amenuise.

quelqu’un a-t-il lu John Rawls ?

mangez-moi mangez-moi etc...
Old par igor le 08 Juil 2003

Papy Ivan : quel que soit le but de la prière d’un homme, il demande un miracle.
chaque prière se résume en ceci : «Grand Dieu, faites que deux fois deux ne fassent pas quatre.»

Old par igor le 28 Juil 2003

je m’interdis d’écrire des textes comme ça

—————————————–

mon amour vient de partir et je tente de bosser :

ça marche pas mal, finalement, même si je poste,

le soleil m’abreuve par reflet sur l’hôtel des impôts

et c’est mieux que rien. légère faiblesse physique,

aucune envie de traverser Paris, d’aller à Neuilly,

même si je devrais. dans le parking une grosse

voiture argentée, un chef indien me fixe depuis

le siège arrière, j’évite son regard. sur la moquette

oneko somnole sur les vieux mégots de la poubelle

renversée. la bouteille de Blackjack est presque

terminée et Bjork me chante « venus as a boy ».

—————————————–

je m’interdis d’écrire des textes comme ça

Old par igor le 02 Juil 2003

Dans l'espace ...


Old par Gu. le 03 Juil 2003

LOST IN BABYLONE

(Waitin4antiJC)

ici »