Inspiration littéraire

Pour écrire, je m’appuie sur trois choses :

mes nombreuses lectures,

sur mes voyages,

et sur ma propre réflexion.

« Il était une fois une jeune femme qui marchait sur la rive d’un lac suisse et qui se faisait désintégrer par un rayon laser. »

Old par Gu. le 21 Juil 2003

Rappel : Une armada de petits canards en plastique jaunes devrait s’échouer dans quelques semaines sur les côtes britanniques, dernière étape d’un voyage épique entamé dans l’Océan pacifique.
Old par igor le 31 Juil 2003

post it :

lors de la libération, penser à décapiter toutes ces pauvres merdes, si possible après torture et éviscération pré-mortem.

Selon les chaînes de télévision américaines, citant des sources militaires, les deux fils de Saddam Hussein, Oudaï et Qoussaï, ont « très probablement » été tués lors de combats à Mossoul (nord de l’Irak).

(…)

Les spéculateurs avaient en effet affiché une présence record sur le marché pétrolier la semaine dernière, attirés par des facteurs haussiers tels que l’ouragan Claudette dans le Golfe du Mexique, la faiblesse des stocks et l’absence prolongée du pétrole irakien.

le retour de Viviane Vog ?

« Le matin était sale et nos rêves s’y sont brisés.

Il ne reste plus rien des armées de la nuit… »

              « du sucre, des épices et des tas de bonnes choses…« 

Old par igor le 27 Juil 2003

écris-moi

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

IGOR LE TEMPS DE L’OTS EST ARRIVE !

faux

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

le récitant : It’s funny to think that decisions affecting all our lives are being made by men in crotchless panties.

Old par igor le 23 Juil 2003

au dessus des toits, les prés


Old par -- Zan le 03 Juil 2003

Je ne suis qu’un animal

passe ton chemin,

retourne dans le monde des hommes,

oublie-moi

et pars sans te retourner

ne me regarde pas pleurer

Old par M. Fox le 10 Juil 2003

« Les efforts qu’il déployait pour systèmatiser les présages étaient inutiles. Ils se présentaient d’un seul coup, en un éclair de lucidité surnaturelle, comme autant de moments de certitude absolue et éphémère, mais insaisissable. En d’autres circonstances, ils étaient si naturels qu’il ne les identifiait comme présages qu’après coup. Quelquefois encore, ils étaient clairs et nets et ne se réalisaient pas. A force d’habitude, ce ne furent bientôt rien de plus que de vulgaires accès de superstition« 

Old par M. Fox le 10 Juil 2003

















Old par Gu. le 02 Juil 2003

Old par igor le 20 Juil 2003

You know, the sun is in your eyes
And hurricanes and rains
Blacken cloudy skies

You’re running up and down that hill
You turn it on and off at will
There’s nothing here to thrill or bring you down
And if you’ve got no other choice
You know you can follow my voice
Through the dark turns and noise
Of this wicked little town



The fates are vicious and they’re cruel
You learn too late you’ve used
Two wishes
Like a fool

And then you’re someone you are not
And Junction City ain’t the spot
Remember Mrs. Lot and when she turned around
And if you’ve got no other choice
You know you can follow my voice
Through the dark turns and noise
Of this wicked little town

Oh Lady Luck has led you here
And they’re so twisted up
They’ll twist you up, I fear

They’re pious, hateful, and devout
You’re turning tricks ’til you’re turned out
The wind so cold it burns
You’re burning out and blowing ’round
And if you’ve got no other choice
You know you can follow my voice
Through the dark turns and noise
Of this wicked little town

Old par igor le 22 Juil 2003

Je vais me mettre le pommeau de douche dans le cul

Et ouvrir l’eau à fond

Parce que je veux viiiivre encore plus fort

Ma mère :



Jolie

ville


Old par -- Zan le 10 Juil 2003

et une paire de tongs dans la face !

Old par D.b le 13 Juil 2003


Old par M. Fox le 07 Juil 2003


Old par M. Fox le 21 Juil 2003


Old par Gu. le 03 Juil 2003

peut être que si monsieur Tourgueniev était gentil il ferait en sorte qu’on puisse lire les titres ?

monsieur Tourgueniev n’est pas Dieu

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

mangez-moi mangez-moi etc...
Old par igor le 08 Juil 2003

– Attaquez la tête et sa queue vous frappe.

– Attaquez la queue et c’est sa tête qui vous frappe.

– Attaquez le milieu et tête et queue vous frappe.

Je crois qu’elle a quitté

la petite maison blanche

qui abritait nos amours

Elle a pris le chemin

qui contourne notre colline

pour retrouver son clan

J’attendrai le Printemps

pour aller la trouver

Que se calme la colère

et que verdissent les prés

Old par M. Fox le 20 Juil 2003

Quand j’ai croqué la première aile de l’ange

ça a fait le même bruit que quand on écrase une mouche doucement.

il a pas bronché, l’ange, pas même un petit gémissement, rien.

Il a continué à me regarder avec ses yeux sages

d’enfant trop blond aux joues trop roses. Comme s’il n’avait pas compris.

A la deuxième aile je l’ai bien scruté et quand même,

dans le fond, j’ai senti quelque chose se fissurer.

Mais juste un voile, un frémissement léger comme une cendre.

Ses deux moignons duvéteux ont battu l’air quelques instants,

clapclapclap, et puis le sang a fait son office de grand coagulateur.

C’est épais le sang d’ange.

Old par -- Zan le 11 Juil 2003

le récitant : hahahehehohohehehehohohe he he hohoho hihihiiiii hehehe hehe hoho ho haha haha haha !
la femme que j’aime : je suis contente d’attendre la pluie avec toi.
le récitant : hahahehehohohe hoho ho haha haha hahi !

Old par igor le 15 Juil 2003

Old par Gu. le 23 Juil 2003

Old par igor le 15 Juil 2003

Le

Christ,

ce

héros

de

la

hype/

2003

année

de

Jésus/

dixit

se

reconnaîtra


(…)

Old par Gu. le 01 Juil 2003

dans notre série « je veux gagner le concours le plus débile du monde », voici :

www.holdthebutton.com/

Communication breakdown
Communication breakdown, it’s always the same …

AUX ARMES CITOYENS!!!

LE PRESIDENT ABATTONS!

Old par Gu. le 14 Juil 2003

rappel en rouge parfait bandé adoré Moi
je dis : assemblés assortis emmêlés je dis en remettre une couche vite

Old par D.b le 22 Juil 2003

Varsovie – Novembre 1945
Igor est depuis trois mois orphelin
Igor ne possède pas de toit
Igor se moque de la mort
Igor se moque de la douleur
Igor songe aux feux qui brûlent dehors
Igor est fier de sa dernière opération
Igor ne…
Igor Tourgueniev ne se rappelle pas de ses parents
dehors les spectres agonisent

Old par igor le 10 Juil 2003

Old par Gu. le 21 Juil 2003

« Sida, sida, sida. Nous n’entendons rien d’autre. C’est du terrorisme. C’est une guerre psychologique. Le sida est un virus paisible. Si vous restez propre, il n’y a pas de problème » a affirmé le dirigeant de la Libye.

Old par M. Fox le 15 Juil 2003

chouette!

c’est l’heure de la:

Circulation

Extra

Corporelle

!

Petite

Ah! petite Ah! petite

Tu peux reprendre ton cerceau

Et t’en aller tout doucement

Loin de moi et de mes tourments

Tu reviendras me voir bientôt

Tu reviendras me voir bientôt

Le jour où ça ne m’ira plus

Quand sous ta robe il n’y aura plus

Le Code pénal

Monsieur K. :

Les infâmes Tourguenistes . On en est quand même à 118 plaintes pour

diffamation, attentat à la pudeur, provocation aux violences

raciales, apologie des drogues, dénigrement de marque, appel au

regroupement armé, chants séditieux, outrage au drapeau, occupation

indûe du domaine public, dégradation de mobilier urbain,

séquestration et voies de fait sur contractuelle, insultes à agent

dans l’exercice de ses fonction, coups et blessures sur huissier de

justice, bris de glace, tags sur les portes des toilettes de divers

bars et clubs, claque sur personne âgée, viol de chihuahua, etc…

Old par igor le 29 Juil 2003

Message crypté :

Abstraction + Minimalisme = Où sont passés les oursons ?

je partirai









Old par Gu. le 03 Juil 2003

Je voudrais être un ours blanc, dans le froid polaire.

Les ours blancs ne doivent jamais pleurer.

Mort étrange…

mort étrange...

« J’irai marcher dans le froid

Couvrir mon visage de neige

Glacer mon corps

Jusqu’à l’immobilité

Et m’endormir sans le savoir… »

Old par Amok le 10 Juil 2003

Votre Horoscope du 2 Juillet 2003

Chère Gü.,

Soyez attentive à vos relations sentimentales, Gü.. Souvenez-vous que dans une liaison, il est nécessaire de remplacer la première attirance par autre chose même si les débuts furent très passionnés et langoureux… Construisez vos relations à partir de la base. Assurez-vous enfin que votre liaison est aussi une amitié solide. N’hesitez pas à prendre le recul nécessaire…

Old par Gu. le 02 Juil 2003

my beautifull laundrette - rendez vous ce soir au cinema de minuit

DEMAIN LES CHIENS !

UNE PUTAIN DE GREVE

A LA JAPONAISE

PLUTOT NON ?

Demain dès l’aube

Confession



ELLE ÉTAIT JEUNE ET BELLE MAIS MAINTENANT ELLE EST BATTUE ET COMPLÈTEMENT. ELLE N’EST PAS La PREMIÈRE ET ELLE NE SERA PAS Le BOUT Que J’étends Des NUITS ÉVEILLÉES PENSANT À MA PROCHAINE VICTIME. PEUT-ÊTRE ELLE SERA LA BEAU BLONDE QUI GARDE LES ENFANTS PRÈS DU PETIT MAGASIN ET DESCEND LA RUELLE FONCÉE CHAQUE SOIRÉE ENVIRON SEPT. OU PEUT-ÊTRE ELLE SERA Le BRUNETT BIEN FAIT QUI A INDIQUÉ XXX AUCUN QUAND Je LUI AI DEMANDÉ PENDANT Une DATE DANS Le LYCÉE. MAIS PEUT-ÊTRE IL NE SERA PAS NON PLUS. MAIS Je DÉCOUPERAI SES PIÈCES FEMELLES ET LES DÉPOSERAI POUR TOUTE LA VILLE POUR VOIR. AINSI NE LA FAITES PAS À FACILE POUR MOI. GARDEZ VOS SOEURS, FILLES, ET ÉPOUSES OUTRE DES RUES ET DES RUELLES. STUPID DE MLLE BATES WAS. ELLE EST ALLÉE À l’ABATTAGE COMME Un AGNEAU. ELLE N’A PAS MIS VERS LE HAUT Une LUTTE. MAIS Je . C’ÉTAIT Une BOULE. J’ai coupé LA PREMIÈRE FOIS Le FIL MOYEN Du DISTRIBUTEUR. ALORS Je L’AI ATTENDUE DANS La BIBLIOTHÈQUE ET L’AI SUIVIE DEHORS APRÈS ENVIRON DEUX MINUTES. LA BATTERIE DOIT AVOIR ÉTÉ AU SUJET DES MORTS D’ICI LÀ. J’AI ALORS OFFERT À l’AIDE. ELLE ÉTAIT ALORS TRÈS DISPOSÉE À ME PARLER. Je LUI AI DIT QUE MA VOITURE ÉTAIT EN BAS De la RUE ET QUE Je LUI DONNERAIS Une MAISON D’ASCENSEUR. QUAND NOUS ÉTIONS PARTIS De la BIBLIOTHÈQUE MARCHANT, J’ai dit qu’elle AVAIT LIEU AU SUJET De TEMPS. ELLE M’A DEMANDÉE, « AU SUJET DE L’HEURE POUR CE QUI? » J’ai dit qu’il ÉTAIT PRESQUE L’HEURE POUR ELLE DE MOURIR. Je L’AI SAISIE AUTOUR Du COU AVEC Le MON REMETS SA BOUCHE ET MON AUTRE MAIN AVEC Un PETIT COUTEAU À SA GORGE. ELLE EST ALLÉE TRÈS VOLONTAIREMENT. SON SEIN S’EST SENTI DE DESSOUS CHAUD ET TRÈS FERME MES MAINS, MAIS SEULEMENT UNE CHOSE ÉTAIT SUR MON ESPRIT. FAISANT SON SALAIRE POUR TOUTE LA BROSSE OFFS QU’ELLE M’AVAIT DONNÉE PENDANT LES ANNÉES ANTÉRIEUREMENT. ELLE EST MORTE DUR. ELLE A TORTILLÉ ET A SECOUÉ PENDANT QUE Je LA CALAIS, ET SES LÈVRES TWICHED. ELLE LAISSÉE HORS D’un CRI PERÇANT UNE FOIS ET Je L’AI DONNÉE UN COUP DE PIED DANS La TÊTE POUR LA FERMER. J’ai plongé Le COUTEAU DANS ELLE ET IL S’EST CASSÉ. J’AI ALORS FINI Le TRAVAIL PAR La GORGE De CUTTING HER. Je NE SUIS PAS MALADE. Je SUIS ALIÉNÉ. MAIS CELA N’ARRÊTERA PAS LE JEU. CETTE LETTRE DEVRAIT ÊTRE ÉDITÉE POUR QUE TOUS LE LISENT. ELLE POURRAIT JUSTE SAUF QUE FILLE DANS LA RUELLE. MAIS C’EST JUSQU’À VOUS. IL SERA SUR VOTRE CONSCIENCE. PAS MINE. OUI, Je VOUS AI FAIT CET APPEL EN OUTRE. IL ÉTAIT JUSTE Un AVERTISSEMENT. PRENEZ GARDE… de moi ÉGRAPPE VOS FILLES MAINTENANT.

Old par M. Fox le 26 Juil 2003

Tu ne mérites que mon indifférence.

Et estime-toi déjà heureux de l’avoir…

Old par Amok le 22 Juil 2003

1970
Edité par J’ai Lu
n° 373
320 pages
Traduit par Jean Rosenthal
snoop doggy dog style
Old par igor le 20 Juil 2003

Old par igor le 23 Juil 2003

Old par igor le 27 Juil 2003

des pleurs alors nous avons franchi un cap

tu es ouvert et sans vulv-garité

torrent oui oui ça passe ça vient

petits jets de phrases absconses

pour les demoiselles en tongs

dont les jolies robes me font penser

parfois à des nappes de pique-nique

des pleurs ? pourquoi des pleurs ?

ha oui faciliter la connection, l’accrochage

des engins dans la mécanique du

plaisir vous n’avez que ce mot rikiki

plaisir et petites bouffes pénardes

sur les quais des Seine, mon dieu c’est

pas glorieux, mon dieu vous pleurez pour

un POEME PROEME PROBLEME

mangeons mangeons mangeons-nous

 

Je veux qu’on me débranche.

et ça met juste une ligne en gras ?

ben oui faut croire…

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

je me demande : pourquoi on fait ça ?
je me demande : pourquoi on lance ces petits messages ?
je me demande : pourquoi on poste ?
je me demande : pourquoi on s’illustre ainsi ?
je ne comprends vraiment pas : pourquoi on s’obstine ?
je te demande : à quoi ça sert ?

Old par igor le 11 Juil 2003

Close the world, Open the nExt

I am falling, I am fading, I am drowning,
Help me to breathe
I am hurting, I have lost it all
I am losing
Help me to breathe

Old par igor le 26 Juil 2003


Old par M. Fox le 16 Juil 2003

Old par Gu. le 01 Juil 2003

Si une nette majorité se dessine en faveur du mariage homosexuel (55 %, contre 51 % en 1995), l’adoption est rejetée à 59 %, et approuvée à 37 % (contre 39 % en 1995). Les écologistes se déclarent majoritairement en faveur de l’adoption (53 %), mais pas les socialistes (41 %). Là encore, les personnes se disant proches de l’extrême droite sont 32 % à approuver l’adoption, devant l’UDF (31 %) et l’UMP (17 %)

Old par M. Fox le 02 Juil 2003

[…] Juliette et moi venions de fêter le premier anniversaire de notre relation ; autant dire que nous nous connaissions relativement bien. Certes, nous avions encore sans doute quelques secrets l’un pour l’autre – ces plis d’intimité que chacun préserve comme des sanctuaires inviolables, de longues années durant, parfois même jusqu’à la fin de ses jours. Mais fondamentalement nous nous connaissions, il n’y a aucun doute là-dessus, c’est le genre de truc que l’on sait. Une sereine certitude, d’autant plus évidente qu’elle est parfaitement empirique. Alors, comment vous expliquer la suite ? Je ne vous cache pas mon embarras. Bien que mes souvenirs soient effroyablement précis, j’ai toujours beaucoup de mal à expliquer comment tout cela a commencé. Après tout je ne suis pas écrivain. […]

Sans différence

Indifférent(e)

Old par igor le 03 Juil 2003

J’avais tOujOurS cru que leS cOmpteS à rebOurS décOmptaient decreScendO (…)

Old par Gu. le 24 Juil 2003

Gü.

porte

le

deuil

ce

soir

(…)

Old par Gu. le 11 Juil 2003

Old par Gu. le 15 Juil 2003

( IPSE VENAS BIBA )

Chacun semble utiliser le langage comme s’il allait de soi ; personne pour faire son procès ; on a l’impression qu’il est facile d’avancer, de noircir des pages, et que votre cheminement est évident à suivre. Quelle est seulement votre exigence ? Les critères de cette exigence surtout. ANSWER SVP.

Vais tenter d’avancer avec vous…

Old par Amok le 07 Juil 2003

Death Of a picture

(…)

Old par Gu. le 21 Juil 2003

une petite rue isolée

Old par igor le 11 Juil 2003

insomnie, c’est assez nouveau pour moi.
lire en somnolant, clips en boucle sur la tévé
insomnie, même pas la force d’essayer de dormir
rallumer l’ordinateur, câliner le chat
insomnie, enfin, pour me lever tôt demain
crevé mais heureux de te retrouver
se faire un petit voyage tout les deux
enfin, en amoureux.

Old par igor le 23 Juil 2003

Chère Gü.

Si tu veux voir la statue de Gu, va dans la salle des arts premiers au Louvre.

Celle-ci est dédiée au roi Béhanzin.

L’autre est dans les réserves du musée Dapper.

Elle illustrait l’oracle du roi Glélé, dédié à Gu, Dieu de la guerre et du métal.

Gu c’est aussi un superbe album des Sonic Youth ?

@+++

Old par Gu. le 16 Juil 2003

quel est la part du néant en nous-même?

My wedding man

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Why did you disapear?

Are you hidden in a tree ?

Are you hidden in a church ?

Come back to me please my wedding man, tell me it was a joke…

It was a beautifull beautifull day, more than us,

How could you waste such a beautifull day ?

My wedding, my wedding man.

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Why did you disapear ?

My wedding, my wedding man, where are you my wedding man ?

Come back to me please my wedding man, tell me it was a joke…



by FrançoiZ Breut

Old par Gu. le 22 Juil 2003

Old par Gu. le 03 Juil 2003

Old par Gu. le 19 Juil 2003

[…] Un jour, donc, peu après notre premier anniversaire, j’ai été envahi d’un sentiment indicible, un malaise complètement inexplicable ; une sensation insupportable parce qu’indescriptible. Ce matin là nous prenions notre petit déjeuner, en toute simplicité, d’une façon que je qualifierai même de « banale ». A priori, aucune contingence extérieure visible n’était susceptible de perturber notre routine matinale. Juliette et moi échangions quelques propos tout à fait anodins en sirotant nos tasses de café, comme nous avions l’habitude de le faire à cette heure creuse de la journée. Et puis… je ne sais pas… cette impression bizarre est apparue ; d’abord latente, rampante, insidieuse, puis flagrante, presque tangible. En apparence Juliette était radieuse – elle me dit d’un ton enjoué et légèrement espiègle qu’elle avait décidé « d’être de bonne humeur aujourd’hui ». Elle n’en faisait pas trop non plus ; elle se contentait de me sourire discrètement, et prenait soin de me parler doucement, respectueuse de cette torpeur matinale qui m’afflige quotidiennement. Mais quelque chose en elle avait changé. […]

rendez-vous dans un instant

pour 100 briques t’as plus rien

j’amène du gaz hilarant

Old par -- Zan le 27 Juil 2003

Monsieur Maigre et Monsieur Gras taillent le bout de gras (!)

L’idée était de se passer complètement d’événement et de rassembler les

gens sans raison

Old par M. Fox le 28 Juil 2003

BONNES VACANCES !!

La vie est un jeu pratiqué par de mauvais joueurs et où tout le monde perd à la fin.

Old par igor le 16 Juil 2003

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées

Old par D.b le 24 Juil 2003

le septième risque :

 » Le dernier type de risques est en fait un « méta-risque »: c’est la très grande difficulté, pour ne pas dire l’impossibilité, d’imaginer des procédures, des normes ou des règles qui permettraient de faire face aux six catégories de risques que l’on a énumérées. « 

l:l:µn<

l:l:µn<

Old par Gu. le 24 Juil 2003

Mon amour est partie y a longtemps et je travaille comme fou.

Ca marche très bien pour moi, j’ai été promu.

Les nuages se profilent à l’horizon, brisé par les tours de verre de la Défense.

Je vais traverser tout Paris pour rentrer Porte de Bagnolet (c’est chez moi).

Dans la rame de métro, il y a un tas de personnes très ordinaires dans lequel je me confonds.

C’est tout propre – y a personne – quand je rentre.

Je mange tranquillement mes céréales.

Puis je me couche et un répliquant me susurre des mots tristes.

les paroles à droite sont de Die Form


Lolita avant de mourir aimait tant les bêtes

Qu’elle avait avec elles des relations secrètes

Elle jouait à cache-cache avec des chiens perdus

Et dans un lieu discret subissait leurs assauts

Quand sa mère le découvrit elle la frappa si fort

Qu’en sortant de chez elle ne vit pas l’auto

Lolita qui maintenant ne peut plus renoncer

Et de ses yeux mi-clos s’observe sans bouger

couverte de sang et de quelques larmes

quand l’ambulance arrive son âme est déjà loin

Le cercle des voyeurs se referma sur elle

La religion des hommes tua sa fantaisie

Lolita traversant la rue se jeta sous une voiture

Lolita avant de mourir avait les yeux bleus


ici »