Buisy, buisy, labelled buisy (…)

Old par Gu. le 23 Juil 2003

« TrOp d’autiSme tue l’autiSme »

(…)

Old par Gu. le 23 Juil 2003

Old par igor le 23 Juil 2003

l’éviscération quotidienne du Docteur Shioran

les infos de l’AFP nous fournissent chaque jour des listes interminables de victimes à décapiter et à écarteler au cours de la Terreur qui suivra la Révolution prochaine.

le Docteur Shioran choisit chaque jour, dans cette masse de faux-prophètes et d’assassins par procuration, celles qui méritent d’être éviscérées sur la place publique.

aujourd’hui…

Le livre d’Eva Joly dans le peloton de tête des ventes

(…) le livre de la magistrate, aujourd’hui en disponibilité, est troisième des meilleurs ventes derrière le nouvel opus des aventures d’Harry Potter et « Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments » de David Servan-Schreiber.

éviscération sans condition de tous les lecteurs de ces deux dernières merdes (et ils sont nombreux)

Le livre d’Eva Joly qui a instruit l’affaire Elf entre 1994 et 2002, décrit le climat d’un dossier hors-normes, « le premier qui se rapproche de la République occulte », et la découverte « d’un monde souterrain qui échappe à la justice ordinaire ». Eva Joly, Française d’origine norvégienne, aujourd’hui conseiller auprès du gouvernement norvégien, affirme dans son livre avoir fait l’objet de menaces de mort.

éviscération sans condition de tous les sous-fifres débiloïdes qui ont été payés comme les chiens puants qu’ils sont pour envoyer des menaces de mort à quelqu’un dont ils ne savaient rien, tout ça pour conserver leur place de misérable esclave sans couille et mettre un beau costume orné d’une belle carte de visite devant leur femme aussi conne et criminelle qu’eux.

le Docteur Shioran vous remercie de votre attention.

Je ne trouve plus le sommeil. Rien n’y fait.

J’ai tout essayé, même des doses massives de ketamine, le genre qui assommerait un cheval.

Ce foutu bouquin compte désormais 2834 pages.

A l’origine il en comptait 700.

Plus de 2000 pages supplémentaires en quelques jours.

Et pourtant l’épaisseur de l’ouvrage n’a pas varié d’un millimètre.

Comment vous expliquez ça, vous ?

Hier je me suis tout simplement perdu dans un labyrinthe de notes.

C’est absurde.

Quelque chose m’a échappé, je ne sais pas comment… mais bon, voilà, je me suis perdu.

Pourtant j’avais balisé mon itinéraire de marque-pages.

Ça paraît dingue mais ces marque-pages ont commencé à disparaître les uns après les autres.

Bref, il m’a fallu 7 heures pour retrouver le fil de la narration.

(Et dire que l’auteur m’avait prévenu : « vous devriez vraiment vous débarrassez de ce livre… »)

dans notre série « je veux gagner le concours le plus débile du monde », voici :

www.holdthebutton.com/

gacy's drawing

curiosité
John Wayne Gacy Gacy as Pogo the clown

malsaine
Old par igor le 23 Juil 2003

Message crypté :

Abstraction + Minimalisme = Où sont passés les oursons ?

Ricco était un clown qui vivait dans un cirque
Sa tête de fripouille faisait rire les enfants
Son sourire maquillé de gugusse ambulante
De tournée en tournée il pleuvait les applaudissements
Il jouait avec ses mains comme un petit magicien
Pourquoi donc un matin il a joué un peu trop loin ?

Oui, il s’est pendu sous le grand chapiteau
Un concombre dans le cul, son corps nu flottant très haut
Le visage peint en rouge et les godasses au pied
Ricco était un clown maintenant pour l’éternité
Sous le grand chapiteau tous pleuraient en silence
Et le soir les marmots rigolaient bien en cadence !

Ouais!!!!

Zeppo l’autre clown qui vivait dans le même cirque
Sa tête de grand fou faisait rire les enfants
Ricco était le gugusse et Zeppo le clown blanc
Mais depuis qu’il n’était plus ce n’était plus comme avant
Et Ricco était mort et Zeppo devint grave
Bientôt son visage blanc n’amusait plus les enfants!

Et Zippo devint fou sous le grand chapiteau
Il plongea dans la foule avec ses yeux en couteau
Il tua son premier gosse et s’enfuit dans la forêt
Il mangeait des écorces, tous les gosse le cherchaient
De Ricco la fripouille à Zeppo le clown blanc
Combien y-a-t’il de clowns qui sont devenus déments ?

Old par igor le 23 Juil 2003

on m’a demandé de chercher :
——————————————

Luce (ou Lucie) (PR : Aurore, Lucette) :
–> Lucie (13 décembre) (13 décembre) (6 juillet), née vers 283, chrétienne de Syracuse. Elle éconduit son fiancé pour se consacrer à Dieu. Il la dénonça, mais on ne put la déplacer, même tirée par deux boeufs. On dut lui trancher la gorge, en 304. Son corps fut transféré à Constantinople, puis à Venise. Patronne des électriciens. Invoquée contre les maux des yeux, contre les hémorragies. Nom issu du latin « lux » (lumière). Dicton : « A la Sainte-Luce (13 décembre), le jour ne croît que d’un saut de puce ». Fête le 13 décembre, avec sainte Odile, qui était, avant 1582 la date du solstice.
–> Lucie Filippini, fonda l’institut des Maîtresses pieuses, morte en 1732. Fête le 25 mars.

mais on trouve aussi

Sainte Aure (PR : Aure, Aurée, Auriane, Aurore, Oriane, Orianne) : première abbesse, pendant 33 ans, du monastère colombaniste de Saint-Martial de Paris, fondé par saint Eloi, morte de la peste en 666. Une chapelle lui est dédiée à Paris, rue de Reuilly, contenant ses reliques ainsi que celles de saint Eloi et saint Ouen. Nom issu du latin « aurum » (or). Fête le 4 octobre.

——————————————
Enjoy !

Old par igor le 23 Juil 2003


Old par M. Fox le 23 Juil 2003

les paroles à droite sont de Die Form


Lolita avant de mourir aimait tant les bêtes

Qu’elle avait avec elles des relations secrètes

Elle jouait à cache-cache avec des chiens perdus

Et dans un lieu discret subissait leurs assauts

Quand sa mère le découvrit elle la frappa si fort

Qu’en sortant de chez elle ne vit pas l’auto

Lolita qui maintenant ne peut plus renoncer

Et de ses yeux mi-clos s’observe sans bouger

couverte de sang et de quelques larmes

quand l’ambulance arrive son âme est déjà loin

Le cercle des voyeurs se referma sur elle

La religion des hommes tua sa fantaisie

Lolita traversant la rue se jeta sous une voiture

Lolita avant de mourir avait les yeux bleus


Tu me connais tellement bien. Je sais que tu retrancheras les vapeurs d’alcool, la peur, les fautes et que tu verras ce qui compte – un code à déchiffrer, écrit par un type qui croyait s’exprimer clairement. (367)

___________________________

367. Du coup, cette phrase qui parle d’un « code à déchiffrer » me rappelle que les plus belles lettres d’amour sont toujours codées, et ce à l’intention d’une seule personne et non de plusieurs. (368)

368. Dans cet admirable commentaire de la lettre de Navidson, Errand oublie curieusement de préciser que les plus belles lettres de rupture sont elles aussi des « codes à déchiffrer ». – Lect. (369)

369. Comment en serait-il autrement ? Les plus belles lettres de rupture sont toujours des lettres d’amour. D’ailleurs la seule lettre d’amour que j’ai jamais écrite fut une lettre de rupture. – Lect. ($$)

$$. Sauf que ça n’était pas une lettre de rupture. Disons plutôt une lettre de rejet. Et bien sûr, c’était aussi une lettre d’amour. – Lect. (371)

371._____________________________________________________ (371-bis)

371-bis. Manquant. – Admin.

insomnie, c’est assez nouveau pour moi.
lire en somnolant, clips en boucle sur la tévé
insomnie, même pas la force d’essayer de dormir
rallumer l’ordinateur, câliner le chat
insomnie, enfin, pour me lever tôt demain
crevé mais heureux de te retrouver
se faire un petit voyage tout les deux
enfin, en amoureux.

Old par igor le 23 Juil 2003

Moi, Nicolas F., 23 ans, drogué, prostitué…

Hmm…

Non, ça va se voir.

le retour de Viviane Vog ?

« Le matin était sale et nos rêves s’y sont brisés.

Il ne reste plus rien des armées de la nuit… »

Old par Gu. le 23 Juil 2003

Old par igor le 23 Juil 2003


Old par Gu. le 23 Juil 2003

le récitant : It’s funny to think that decisions affecting all our lives are being made by men in crotchless panties.

Old par igor le 23 Juil 2003

« ET J’AI JOUE DE JOLIS TOURS A LA FOLIE »

Old par sumoto le 23 Juil 2003