Leica

C’est une automobile fort cylindre sur les extérieurs

Le personnage principal de l’action

Plusieurs billets en poche

Son ventre frôle le volant

Faible allure de l’automobile et du personnage

Principal : c’est lui qui se détermine comme tel

Et répétitif : soirée en tous points fidèle

Malgré l’allure générale des filles

Qui change, c’est le personnage principal qui parle

Seul dans son fort cylindre de marque allemande

C’est un aspect essentiel qu’il se répète

Qu’il se répète que la nationalité allemande captive les filles

Que leur allure générale demeure secondaire, c’est à dire,

Du détail à l’ensemble :

Les différentes nylons qui les habillent

Et le taux de malaise et d’hypnose qu’elles recèlent

En présence : taux extrême.

C’est pour cette raison qu’il roule par répétition sur les extérieurs

En éclairant les filles avec ses phares

Une lampe torche en secours

Une lampe torche en secours pour éclairer les filles

Lorsque l’automobile fort cylindre passe à leur hauteur.

Détailler sommairement, ralentir, puis lampe torche

Un temps, le temps de : pas ce soir, désolé

Il ne sait pas s’il est plus ou moins

Plutôt moins de façon générale

Désolé qu’elle

Désolé qu’elle reste et que l’automobile passe en gommant les détails aussi vite.

Le personnage principal des cylindres avoue

Une préférence pour les détails observés chez les filles

Observées sur les extérieurs quand il y roule de nuit

Roues et pneus larges.

Baisser la vitre de son automobile de marque allemande

Et parcourir des détails en espérant

Baisser la vitre, baisser la vitre maintenant,

Baisser son slip et imprimer les détails

En espérant qu’ils s’impriment assez profondément pour tenir une semaine.

Semaine de 1 à 7 jours

Ce n’est pas indifférent

A la différence des filles

Indifférence : à l’automobile, sa nationalité d’origine et son propriétaire

Automobile allemande

Filles de l’Est

Que le personnage principal détaille

A la lumière et par ordre de préférence inverse :

Des phares de l’automobile

De la lampe torche

De l’éclairage public lorsque les filles s’avancent

De l’hypnose sexuelle consécutive.

Ventre au volant le propriétaire constate

Que depuis quelques temps son ventre gène sa conduite

Et qu’il est plus que possible

Que l’hypnose accentue le détail

Et non l’inverse.

On constate que l’action atteint un grade supérieur

Secondaire dirait le personnage principal

A hauteur de la porte d’Asnières

On devine

Que l’action cesse d’être répétitive et en tous points fidèle

C’est la fille la première

Le conducteur se le répète pour ne pas repartir

Les mains pleines et les couilles vides

Qui approchent

La première approche et les autres reculent

A la première approche il s’agit,

En fonction des positions respectives, de :

Zoomer sa cible, allumer la lampe torche,

Se choisir un prénom pour la nuit se terminant

Par un A ou un I.

Dégrafer sa ceinture

De sécurité passer en conditionnel.

Paris est une ville à solide rotation

Où l’action n’est plus répétitive à l’instant

Où les automobiles s’arrêtent pour rentrer

Dans le vif du détail

En présence : accents indistincts

Et indistinction de couleur naturelle sous perruque

Prénom pour la nuit : kelly

[ Kelly n’est qu’un leurre mais le propriétaire de l’automobile ne le sait pas encore ]

Il y a un moment de flottement correspondant

A l’espace compris entre l’automobile à l’arrêt et Kelly.

Baisser la vitre, baisser la vitre maintenant

L’action est quasiment réelle sous une perruque brune

Où plus exactement :

De fabrication sombre

Qui s’encadre dans la fenêtre droite de l’automobile

De sorte que le personnage principal de l’action

Perd le sens du détail au moment

Où Kelly dévisage celui du personnage principal, à savoir :

Son visage à travers le téléobjectif de l’appareil

Et ça n’est pas un détail

Que Kelly utilise un appareil photo d’Ex-Allemagne de l’Est

Que Kelly soit une pute ou un leurre

Qu’une pute photographe de nuit tire le portrait au conducteur de l’auto

Flash pleine face

Pour ensuite le coller en milliers d’exemplaires

Sur les murs de la ville

Qui travaille.

Old par felix le 12 Oct 2003

ART

& MODE D’EMPLOI #1




LD50 Lethal Dose50 is the dosage of a chemical need to kill 50% of a test

population.

LC50 Lethal Concentration50 is the concentration of a chemical necessary

to kill 50% of a test population.

Lady

Penelope Creighton-Ward is one of IR’s foreign agents. Her favourite means

of transport is a six-wheeled pink Rolls Royce.

Lady

P’s butler/chauffeur, Aloysius Parker, has a dark past as one of England’s

most wanted safe breakers.

Kyrano’s

criminal half-brother, best known as ‘The Hood’, is International Rescue’s

archenemy.

 

Merci de cliquer sur la bannière pub avant de quitter ce site pour

le faire vivre.

Nitroglycérine (1847)

En 1847, le chimiste italien Ascanio Sobrero produisit de la nitroglycérine

en versant goutte à goutte un demi-volume de glycérine dans

un mélange d’un volume d’acide nitrique et de deux volumes

d’acide sulfurique. Très puissante, la nitroglycérine

explosait au moindre heurt et elle est responsable de nombreux accidents

effroyables. Deux Suédois, les frères Nobel, s’appliquèrent

à l’étude de la nitroglycérine. Le premier fut

tué par le terrible explosif, mais le second, Alfred (1833-1896),

continua ses expériences.

Nitroglycerine is an explosive liquid which was first made by Ascanio

Sobrero in 1846 by treating glycerol with a mixture of nitric and sulphuric

acid. The reaction which follows is highly exothermic, i.e. it generates

heat and will result in an explosion of nitroglycerine, unless the mixture

is cooled while the reaction is taking place. Liquid nitroglycerine is

colorless if pure. It is soluble in alcohols but insoluble in water. Nitroglycerine

is extremely sensitive to shock and in the early days, when impure nitroglycerine

was used, it was very difficult to predict under which conditions nitroglycerine

would explode. Alfred Nobel studied these problems in detail, and was

the first to produce nitroglycerine on an industrial scale. His first

major invention was a blasting cap (igniter), a wooden plug filled with

black gunpowder, which could be detonated by lighting a fuse. This in

turn, caused an explosion of the surrounding nitroglycerine. Alfred Nobel

worked hard to improve nitroglycerine as an explosive that could be used

in blasting rock and in mining. He made one of his most important discoveries

when he found that by mixing nitroglycerine, an oily fluid, with silica,

the mixture could be turned into a paste. This material could be kneaded

and shaped into rods suitable for insertion into drilling holes. He called

his paste dynamite and went on to develop a blasting cap which could be

used to detonate dynamite under controlled conditions.
C3H5N3O9

: 179.089 Nitroglycérine

     
       

Synonyme : trinitrine, trinitrate de glycéryl

Terme issu du grec nitron : azote et glukos doux

En anglais : nitroglycérine

Au départ se produit était un violent

explosif dans la composition de la dynamite et non destiné à

un usage médical. La trinitrine possède des capacités

vasodilatatrices portant essentiellement sur les veines. Autrement dit

cette molécule augmente le calibre des veines. Elle possède

d’autre part une action relaxante sur la musculature entrant dans la composition

de ses vaisseaux et entraînant une diminution de la pression à

l’intérieur du coeur et consécutivement une diminution du

travail cardiaque ainsi qu’une redistribution de la circulation coronarienne

vers les zones cardiaques défaillantes (ischémiées).

La trinitrine, à doses plus élevées

entraîne une légère ouverture du calibre des artères

avec une baisse de la pression artérielle.

Si l’on désire obtenir une action quasi immédiate il est

possible de passer par la voie sublinguale (en dessous de la langue).

Néanmoins cette méthode doit être de courte durée

soit une heure environ.

On peut également utiliser la voie percutanée (à

travers la peau) nécessitant des doses plus forte mais permettant

d’obtenir une action plus longue et plus régulière surtout

pour les formes dont l’action est prolongée.

Indication

Les indications sont directement dépendantes de la forme galénique

utilisée (comprimés, gélules, injectable, spray,

pommade, patch adhésif)

La trinitrine est utilisée pour :

Les crises d’angine de poitrine également pour sa prévention

L’œdème aigu du poumon en complément d’autres thérapeutiques

usuelles

La forme trinitrine prolongée est particulièrement utile

dans le traitement préventif des crises d’angine de poitrine et

dans celui du traitement adjuvant d’insuffisance cardiaque gauche subaiguë

La forme injectable est utilisée pour d’angine de poitrine sévère

et pour l’insuffisance cardiaque surtout en phase aiguë d’infarctus

du myocarde ainsi que pour l’œdème aigu du poumon.

La forme transcutanée avec son dispositif transdermique en patch

et en pommade est utilisé dans le traitement préventif des

crises d’angine de poitrine.

Posologie

Pour la voie orale : 5 à 10 mg par jour.

Pour la voie sublinguale : un à deux comprimés ou encore

une à deux pulvérisations c’est-à-dire spray en cas

de crise.

Pour la voie percutanée : en pommade, un à quatre doses

par jour.

Pour le système adhésif : un système par jour.

En ce qui concerne la voie injectable les doses conseillées sont

de 20 à 50 microgrammes par minute.

Contre-indications

Elles sont pas décrites.

Précautions d’emploi

Il ne faut jamais arrêter brutalement un traitement à base

trinitrine surtout si celui-ci est prolongé et à forte dose.

La posologie efficace sera atteinte progressivement. En effet il existe

un risque d’hypertension et de maux de tête (céphalées)

violentes chez certains patients.

Chez les patients atteints de cardiomyopathie obstructive la trinitrine

doit être évitée.

En cas d’insuffisance circulatoire à l’origine d’une cyanose (coloration

des tissus et des muqueuses en violer) sans qu’il existe pour autant une

pneumopathie intercurrente il est souhaitable de rechercher une méthémoglobinémie.

La méthémoglobine est un pigment de coloration brune issu

de l’hémoglobine, qui est elle-même un pigment de coloration

rouge contenu dans les hématies (globules rouges) et permettant

de transporter l’oxygène des alvéoles pulmonaires vers les

tissus. La méthémoglobine est connue des chimistes et des

biologistes comme étant un fer trivalent, incapable de fixer de

l’oxygène. Les globules rouges, à l’état anormal,

contiennent environ 1 % de méthémoglobine. On parle de méthémoglobinémie

quand les globules rouges contiennent des quantités anormalement

élevées de méthémoglobine.

Interactions médicamenteuses

Elles ne sont pas décrites.

 

craché par  » i don’t know who yu’re » edited by Gü.

Old par Gu. le 12 Oct 2003

J’suis pas une pompe à pines DJ

Ah… On a pas changé de voiture ?

Laisse moi kiffer la vibe avec mon mec

J’ai pas de temps à perdre dans tes prises de tête

Pourquoi tu m’observes?

Pourquoi tu me regardes?

Tu veux mon mec ou quoi?

J’te mets en garde

Bon touche pas ça

Baisse les yeux

T’as cru qu’tavais du style dans ton peau de pêche bleu

Les meufs j’ai le même

On a toutes le même

Car on va toutes se ruiner chez H & M

J’sais qu’ch’suis pas une bombe latine

Ni j’sais qu’ch’suis une blonde platine

J’sais qu’tu veux pas que j’t’égratine

Tu galère bah viens que j’te présente le dj derrière les platines

J’sais qu’ch’suis pas une bombe latine

Ni une blonde platine dj (x2)

Old par igor le 12 Oct 2003

le récitant : ze more i see u ze more i love u…

Old par igor le 12 Oct 2003

Minuit pile

je suis en Bretagne

Old par igor le 12 Oct 2003

je ne sais pas si je saurai te dire toute la vérité à son sujet, au sujet de ses bras si longs et si noueux qui m’enlacent et me portent quand mes jambes m’abandonnent. au sujet de ces blessures qui rodent à la lisière de mes côtes, rognant l’os. au sujet de ces plaisirs interdits, au sujet d’Amanda Lear et de nos passions anciennes. au sujet de ces rustines blanches ou bleues posées sur ses lèvres vulpines. au sujet de Muse et de cette chanson « New Born » et des indicibles frissons qui me parcourent quand il me frôle. non, je ne sais pas si je saurai…

Old par igor le 12 Oct 2003

if I were

a small thing

with two wings,

I’ll go in the air

all night & day

to fly, fly, fly away

no a bird, no a fairy,

no an angel, just me,

me in lullaby

I fly fly fly

(…)
Old par Gu. le 12 Oct 2003