Tourgueniev ce héros » 2004 » août » 14

– Pourquoi sembles-tu si maussade, grand-mère ?

– Un mois que tu te consacres à ce rituel, c’est sérieux au moins ?

– Très

– On ne peut pas le rencontrer avant, ce garçon, pour se faire une idée ?

– Non, c’est celui que je choisis, personne ne pourra me détourner de lui

– Mais tu es si jeune et le monde si vaste, je crois que tu ne mesures pas les conséquences du sortilège d’amour, ma chérie

– Au contraire, je serai fière d’etre enchainée à cet homme pour toujours, nul n’en est plus digne que lui

– (haussement d’épaule) J’espere que l’avenir te donnera raison, ne viens pas pleurer auprès de moi lorsque tu ne l’aimeras plus, celui-là