Les arènes se vident lentement, on retire nos masques, le soleil embrase nos peaux, on tousse, on tombe à genoux les mains dans les cendres froides. Nos larmes de joie s’évaporent immédiatement, nos cheveux s’enflamment, nos yeux explosent joyeusement. La victoire est totale.

Short par igor le 15 Juil 2018