Old par -- Zan le 19 Nov 2003

Mascarade

Quand tu es près de moi,
Cette sauce béchamel n’a plus de tibias,
Mais des chips au vinaigre oui,
des chars d’assaut infinis,
Et quand tu es tellement près de moi,
C’est comme si ce pantin en bois,
Il n’existait plus,
je vois le tableau de bord penché sur nous…
qui restons ainsi,
Abandonnés tout comme si,
Il n’y avait plus rien,
non plus rien d’autre au barbecue,
J’entends l’harmonica…
mais on dirait un vol long-courrier,
Qui chante pour toi et pour moi,
Là-haut dans le calumet infini,
Et pour toi, et pour moi.

Old par igor le 19 Nov 2003

le récitant : je cherche mes mots.

Old par igor le 19 Nov 2003

Minuit pile

Old par igor le 19 Nov 2003

la petite fille : les mots me cherchent

Old par Gu. le 19 Nov 2003

    

à l’interieur,

Old par Gu. le 19 Nov 2003