– mais qu’aviez vous donc à l’esprit à ce moment, pour faire une chose pareille?
– hé ben… rien…
– ha ! c’était donc ça

est-ce que vos démangeaisons se sont calmées ?

Old par M. Fox le 04 Mar 2003

Tout seul avec sa planche
Il regarde rouler l’océan
Ca lui rappelle Avranche
C’était il y a 40 ans

Le vieux Général de Gaulle
Ne trouve plus cela très drôle
20 ans qu’on l’croit mort
Parfois il a des remords

Aah ah ah ah…

Tout seul sur son îlot
Le soir quand il est fatigué
Il écoute la radio
Et il repense à l’Elysée

Le vieux Général de Gaulle
Sent peser sur ses épaules
L’avenir du monde
Comme quand il était à Londres…

Il est prêt à attendre
Tout le temps, le temps qu’il faudra
Mais quand l’heure sonnera
Il sera prêt à nous défendre

Le vieux Général de Gaulle
Est prêt à tenir son rôle
Et à son sourire
On voit qu’il ne peut mourir….

Didier Wampas est le Roi
Old par igor le 04 Mar 2003

il est trop gros

Old par M. Fox le 04 Mar 2003

Old par Rodia le 04 Mar 2003

Les esprits avisés s’accordent à dire qu’il faut disparaître pour exister.
Fuir l’apparence pour redécouvrir notre essence.
Cesser de paraître pour être enfin.
Ne plus chercher à s’intégrer.

Les situationnistes auraient sans doute traduit l’idée en un graffiti sur les murs de Paris :

DESINTEGRONS-NOUS !

comme dans un jeu électronique

mais le méchant est un être humain :

l’autre joueur

Old par M. Fox le 04 Mar 2003

le récitant : non, je suis en train de me rendre compte que ça fait des mois que je suis fatigué.

Old par igor le 04 Mar 2003

La Queue du Dragon Blanc

hey come on little sister
let’s go up to the moon
she said « honey i don’t care
and i want no lies ».

Let’s swim out tonight, love
It’s our turn to try
Parked beside the ocean
On our moonlight drive

so listen pretty babe
why don’t we jump in any train ?
to draw nearer to the storm
she said « i don’t like rain »

Easy, I love you
As I watch you glide
Falling through wet forests
On our moonlight drive, baby

Old par igor le 04 Mar 2003

LA CRASSE
————————
aujourd’hui
je voudrais
écrire de belles
choses
à ton sujet
alors
je sors le marteau
et je frappe sur
mon genou
jusqu’à entendre
que ça craque
et je retire
à la main les petits
bouts pour m’en
servir de
stylet.
————————
CAR CA FAIT CLASSE

Old par igor le 04 Mar 2003

comme si la vie n’était rien d’autre qu’une perpetuelle question d’intégrité.
comme si nous n’avions toujours qu’à choisir où doit se situer la limite de notre compromission
tout en gardant à l’esprit
que personne n’est jamais
intègre.

Oui, je vais continuer à vous aimer. Tous.

Old par Rodia le 04 Mar 2003

« Never trust a guy who after having been a punk is now playing electro…« 

Old par Gu. le 04 Mar 2003

les métaphores sont intemporelles

anniversaire tome 2 -> attention :
———————————-
le lieu a été changé
au dernier moment
à cause de la foule
d’hier au soir
———————————-
cela se fera dans un lieu
décrit par l’association
des posts de la journée
sur tourgueniev.com.
———————————-
indice :
il y’aura du champagne
agnès b. et un hélicoptère.
———————————-
si avec ça on ne voit pas tout le monde ce soir…

Old par igor le 04 Mar 2003