Catch me if U want !

Nicolaï est à la chasse alors je poste pour lui cette intéressante idée-sortie-vacance.

Old par igor le 01 Août 2003

ici la campagne
le chat se cache
dans la cheminée
il fait plus que chaud
plein soleil, avec
olivier, antoine et mum…
je vais me poser
me reposer
et attendre paisiblement
l’arrivée de mon Amour
si loin des yeux
mais tellement
dans mon coeur.
ok, c’est mièvre
mais bon.

Old par igor le 01 Août 2003

à la mi-temps des retransmissions de matchs de foot, on nous donne une statistique, celle de la possession du ballon

je discutais tranquillement par messagerie instantanée et je me suis aperçu qu’on pouvait définir dans nos conversations quotidiennes les mêmes pourcentages

on parle de moi

on parle de toi

on ne parle finalement jamais de rien d’autre

et on possede le ballon

ou non

sans que cela n’influe en aucune manière sur le score final

aujourd’hui tu as des bonnes stats : 90% de possession du ballon

mais j’ai encore gagné

en football, on appelle ça un hold-up

J’ai réussi à le localiser.

Mais maintenant que faire ?

Monter et sonner ?

Et puis que lui dire ?

Old par Gu. le 01 Août 2003

Sweet Mary

She’s always smiling

On her golden bed

Lying under ghosts and calls

You can’t always sleep mary

sweet mary

sweet mary

She always turns off

If you call her name

Back to a wasted ocean

You can’t always sleep mary

sweet mary

sweet mary

They’re waiting for you

They’re waiting for you

Ghosts are waiting for you

Sweet mary

Sweet mary

Noir Désir / Veuillez rendre l’âme (à qui elle appartient)

Il ne savait pas trop vraiment à quoi s’attacher

Heureusement, ce matin j’ai pensé à acheter mon coupon

sensuel pour le mois d’août !

(Formalité)

Le tourgueniste est un être philanthrope, il avance des réponses aux questions que personne n’a encore posé… et que sans doute on ne nous posera jamais.

(Poster & Publier)


*** Trop d’étoiles ***

Caramba ! Encore raté !

Elle lui demande : « Qu’est ce que tu as attends de moi ? »

Il se recule d’un mouvement brusque au fond de sa chaise et met les mains sur la table. Il a du mal à cacher son brusque embarra et sent ses pommettes s’échauffer.

« Vas-y se, dit-il, dis lui que tu as envie d’aller plus loin avec elle. » Il est tellement gêné qu’il s’interdit même d’expliciter en pensée ce que sous-entend « aller plus loin ».

Elle le regarde. Comprend-elle son émoi ? Il ne saurait en être sure.

« Trouve une réponse, s’exhorte-t-il, pas trop précise mais qui ne ferme pas de porte ! »

Elle le fixe des yeux. Il hésite puis finalement répond :

« Je ne sais pas. »

Je suis vide quand je consulte ma boite de déception.