T’as l’air un peu palotte, t’as mal dormi ?
Tes ch’veux c’est une horreur, de la paillasse !
T’as le regard dans le vide, tu fumes beaucoup trop.
Tu dors plus, tu manges plus, tu recommences à te droguer.
T’es toute moche, recroquevillée sur ta chaise, en écoutant de la musique triste.
Tu fais un deuil, mais tu ne connais pas le nombre de morts. Peut être même que tu en fais partie.
Tu ne sais plus à qui tu as menti, à qui tu as dit que tu allais bien.
T’es aigrie, t’es jalouse, va pas chercher plus loin.

Old par motown le 06 Mar 2003

Il est 7h du matin et je pars travailler.

… quelque chose a dû m’échapper ces derniers jours.

Old par motown le 12 Mar 2003

Vu sur un blog

ha oui Nils, Barry ct le prophéte de l’amour, normal que personne voulait lui donner un organe quand tu vois les dégats que ca fait au coeur …

Ouais, super, était-ce vraiment nécessaire de lire ça (et je ne parle pas de la mort de Barry) ce soir ? Je veux dire, après avoir réentendu et revu tous les évenements qui m’ont fait mal ces deux dernières années ? C’était un complot, oui, certainement. Un commando qui s’est dit que tiens, pourquoi je n’irais pas mal, il y avait si longtemps…

Remarque, ça veut dire que demain, ça va être une très bonne journée.

D’ailleurs mon horoscope est formel, et ma boulangère aussi.

Old par motown le 06 Juil 2003

Old par motown le 06 Mar 2003

J’vais aller me faire un grec
j’ai trop baisé maintenant j’ai faim.

Old par motown le 07 Mar 2003

It has to be more than this…

So I manage to fool myself on everyone else

But it’s maybe, only, maybe… In the meantime…

Old par motown le 10 Jan 2004

Toute seule dans une petite pièce pleine de buée, de vapeurs chaudes, d’eau, les mains dans le savon, aller vite vite, dans un espèce de nuage de bulles, avoir un uniforme blanc surnaturel et un chignon d’infirmière, des petites chaussures qui font mal aux pieds, être un être d’eau blanche avant de retourner au monde des cris. La plonge.

Old par motown le 12 Mar 2003

Lundi, 15h, réveil.

Absence, angoisse.

Broutilles, bordel.

Constats, café, cul-entre-deux-chaises, clopes, culpabilité.

Déprime débile datant de décembre.

Elle est éteinte.

Fatiguante, fatiguée, fric facile, financièrement finie.

Grande gueule.

H, hébétée, hommes harassants.

Idiote idoine invisible.

Jeune.

Kawa.

Laminée, liquéfiée, lui.

Mal maquée, mal menée, mal embouchée. Mensonges.

Nicotine.

Outlaw occupée.

Perdue ?

Quinteux.

Ruinée, raturée, revêche, rogue.

S a t u r é e

Troublée, tendue.

Ubique…

Versatiles vacances

Ways

Yin, yang, yatoopartoo

Zut.

Old par motown le 08 Sep 2003

quote : War outside, nothin but a bad taste in my mouth, like a deja-vu never ends

Old par motown le 20 Mar 2003

Oh oui, j’ai oublié : cette nuit, j’ai rêvé que plein de tétons avaient poussé sur l’arrière de mon bras.

C’était assez dégueu, j’ai pas osé vérifier si en plus, c’était érogène.

Old par motown le 21 Juin 2003

Dans Surgery I stole de Devendra Banhart, il y a ce passage :

« All I do brings me close to you,

All I see brings you close to me. »

Dit comme ça, c’est chiant, mais à l’écouter, on dirait presque un mantra obsédant et doux.

Enfin ça ne fait peut être cet effet qu’après 312 écoutes.

Essayez, pour voir.

Old par motown le 09 Sep 2003

Mais personne ne te retient… Je suis heureuse pour toi… Non non vraiment… Oh je t’en prie, tout le monde aurait fait pareil… Mais si, allez, file, profite.

Il faudrait que tu penses sérieusement au boulot dont je t’ai parlé.

Non non ça va, comme d’habitude.

… Mais c’est un coma superficiel post-opératoire dû à une hémorragie du cerveau.

Ca va, et toi ?

Moi je dis, avant le 15 mars, il y a la guerre.

Just want to destroy something beautifu… Motown watchar’you doing out there with that knife ?

Ils sont heureux comme ça. Laisse leurs anges passer.

There were three of us this morning
I’m the only one this evening
But I will go on
These frontiers are my prison

Tu ne peux en vouloir à personne. Ne t’avance pas vers cette fenêtre avec ces yeux là, tu me fais peur.

Il va falloir partir, là

Motown just leave me now, just smack my eyes, just suck my dick but leave me.

Leave me or leave me, don’t let me be lonely…

Old par motown le 05 Mar 2003

La fille dont la couture de l’entrejambe du froc s’est décousue en plein milieu de la piste, à la soirée Akufen, hier soir, c’était moi.

Bientôt la suite, avec « comment je me suis cassé un ongle en faisant la vaisselle ».

Old par motown le 11 Oct 2003

Let’s dive again, into another screen.

Des bouts d’hier
je ne me souviens
que la bière
et puis plus rien.

De demain
je ne retiendrai
que ma main
sur ton caquet.

Old par motown le 01 Mar 2003

Hé vous avez vu, on est nominés.
Va falloir commencer à devenir sérieux, les petits gars. Fini la rigolade.
Fini le mot « bite » partout, soyons po-li-ti-que-ment-co-rrects.


si c’est comme ça, jme câââsse.

Old par motown le 11 Mar 2003

Et hier, j’en avais tellement rien à foutre, j’ai dit « ça m’excite » à peu près 312 fois.

« Les chips ? ouais, ça m’excite. »



« Te voir manger ? ouais, ça m’excite. »



« Ecouter ton disque ? ouais, ça m’excite. »



« Quand tu te touches comme ça ? ouais, ça m’excite. »



« Quand tu te casses de chez moi ? ouais, ça m’excite. »

« Quand je suis toute seule au final, avec un arrière-gout dans la bouche ? ouais, ça me rend triste. »

Old par motown le 09 Sep 2003

Check list
Freedom……. OK
Music…………OK
Sex……………OK
Passport……..OK
Reservations…OK

… grève ratp : ok.
saleté.

Old par motown le 14 Mai 2003

En fait, ce sont juste des gens de dans 6 000 ans qui croient qu’on joue un jeu de rôle, comme nous jouons sur des thèmes médiévaux.

Qu’on y est même très forts.

Alors pour eux, les sentiments, tout ça, ça n’existe pas : tout se fait par internet, et mettre la langue, ça apporte des bactéries.

C’est pour ça, ils ne comprennent pas : on ne joue pas avec les gens.

Même les cons.

Même par internet.

Old par motown le 24 Mai 2003

Old par motown le 01 Mar 2003

Merde, j’ai oublié d’être hype ce matin.

Old par motown le 05 Mar 2003

1 Ghost Rider (2:33)
2 Rocket U.S.A. (4:17)
3 Cheree (3:41)
4 Johnny (2:10)
5 Girl (4:06)
6 Frankie Teardrop (10:25)
7 Ché (4:51)
8 Cheree (Remix) (3:47)
9 Keep Your Dreams (5:39)

Strong lil girl,
everybody can count on her
they say she’s worth it
but nobody wanna hear her
maybe her daemon is frightening them.

Old par motown le 05 Mar 2003

I was waiting on a moment

But the moment never came

All the billion other moments

Were just slipping all away

I must have been tripping

Just ego tripping

I was wanting you to love me

But your love it never came

All the other love around me

Was just wasting all away

I must have been tripping

Just ego tripping

I was waiting on a moment

But the moment never came

But the moment never came

— The Flaming Lips, Ego Tripping at the Gates of Hell

P.S. : Señor, le nouveau Broadcast, il tue, et ils sont en tournée bientôt. Je dis ça, je me brosse avec des petits chiffons, hein.

Old par motown le 11 Sep 2003

J’ai rencontré un type, c’est un rêve ambulant.

Il va falloir que je m’y fasse, et que lui se fasse à l’idée qu’il est plutôt en face d’une drôle de farce.

Old par motown le 21 Juin 2003