elle est entrée là-dedans

et n’est plus jamais ressortie


Old par -- Zan le 26 Juin 2003

Un peu plus de n’importe quoi

Old par M. Fox le 05 Juin 2003

LOVE CAN DAMAGE YOUR HEALTH

Old par M. Fox le 19 Juin 2003

Elle s’imagine des spirales

un peu partout,

dans chaque petit bout de son corps

ça lui donne le vertige

elle sourit

Old par M. Fox le 13 Juin 2003

Tourgueniev, le doux géant, l’aimable barbare avec ses blancs cheveux lui tombant sur les yeux, le pli profond qui creuse son front d’une tempe à l’autre, pareil à un sillon de charrue, avec son parler enfantin nous charme, nous enguirlande, suivant l’expression russe, par ce mélange de naïveté et de finesse -la séduction de la race slave, relevée chez lui par l’originalité d’un esprit supérieur, par un savoir immense et cosmopolite.

Edmond de Goncourt – Journal

Old par igor le 18 Juin 2003

Very jOli (…)

lili

Old par Gu. le 18 Juin 2003

Comment se termine l’histoire ?

Comment se termine l’histoire ?

Comment se termine l’histoire ?

Old par M. Fox le 24 Juin 2003

répétitions

à

l’infini

Old par -- Zan le 30 Juin 2003

Ecrire, ou à peine le faire, comme on carresse prudemment un fauve qui roupille.

Old par adc le 29 Juin 2003

Je fus en fusion, les émotions et les sentiments à fleur de peau : tout pour moi était douleur.

Cette lave intime se refroidi en une croûte sombre et rugueuse ; seules ne la traversent plus que les pulsions, les plus charnelles, primitives et archaïques, qui subsistent en mon noyau.

Quand finalement je m’éteindrai, je serai plus tranquille.

enchevêtrons-nous


Old par -- Zan le 04 Juin 2003

le récitant : lu_ndi, retour à la vie réelle.

Old par igor le 07 Juin 2003

A compter de ce jour, je ne veux plus être en attente.

Quémander les mains jointes comme le mendiant, être en demande.

Un désir, désir partagé.

Deux regards qui convergent ou rien.

A prendre ou à laisser.

Old par abdel le 05 Juin 2003

Old par Gu. le 18 Juin 2003

My favorite fantasm may be a woman

Old par Gu. le 02 Juin 2003

Old par Gu. le 05 Juin 2003

SCAPIN

Cachez-vous, voici un spadassin qui vous cherche.
(En contrefaisant sa voix.) « Quoi ! jé n’aurai pas l’abantage dé tuer cé Géronte et quelqu’un par charité ne m’enseignera pas où il est ? »
(A Géronte, avec sa voix ordinaire.) Ne branlez pas.
(Reprenant son ton contrefait.) « Cadedis ! jé lé trouberai, se cachât-il au centre de la terre. »
(A Géronte, avec son ton naturel.) Ne vous montrez pas.
(Tout le langage gascon est supposé de celui qu’il contrefait, et le reste de lui.) Oh ! l’homme au sac
— Monsieur.
— Jé té vaille un louis, et m’enseigne où peut être Géronte.

Old par sumoto le 11 Juin 2003

Old par igor le 04 Juin 2003


Old par M. Fox le 19 Juin 2003

L'Amor en Juin

Old par M. Fox le 22 Juin 2003

Old par Gu. le 02 Juin 2003

Old par sumoto le 09 Juin 2003

— — — — —

— — — — —

Perdu dans le jus du monde

— — — — —

saumâtre

amer

comme un baiser d’adieu

d’une mère à son fils

mais la feuille de route précise : impossible de reculer

— — — — —

Un gros tigre

me barre le passage

il est étrange

de près

ses yeux sont bleus

et ces rayures sont faites de lignes

dans lesquelles on distingue des phrases

comme

— ton champ des possibles est en flammes —

ou bien

— la route se rétrécit —

je n’aime pas du tout la façon

dont il me regarde

avec ses yeux en spirales



j’attends un éclair


Old par -- Zan le 13 Juin 2003


Old par igor le 13 Juin 2003

Il avait vu une grande maison, ancienne, aux lourdes poutres de bois

les étages inférieurs semblent inondés par une eau saumatre

des vieillards et des fous arpentent le dernier étage

certains présentent des malformations

il a aussi vu un animal dégénéré,

comme un chien avec des pattes surnuméraires

qui se déplace un peu comme un scorpion

Il a regardé par la fenetre,

un cadavre est pendu dans le soleil

des corbeaux sont perchés sur ses épaules

et lui donnent des coups de bec

pour lui dévorer les yeux

Il détourne le regard

et cherche à revoir les fous et le scorpion

mais ils ont disparus

la salle semble avoir pris de nombreuses années

et le sol est jonché de souillures et de vomi

où grouillent de très nombreux vers

l’odeur est immonde

Il plonge à présent dans l’eau glauque et malodorante

et traverse plusieurs étages sans vouloir regarder tout autour

il croise le cadavre d’un oiseau blanc

aux plumes gorgées d’eau,

lui donnant une apparence monstrueuse

Il atteint une poche d’air

en rejoignant le niveau du sol

un homme jeune à l’air avenant

tente de convaincre un auditoire invisible

de rejoindre son parti politique

il présente des brochures qui vantent

l’humanité du parti et sa grandeur d’ame

on ne sait qui l’a placé ici

pour distraire d’éventuels visiteurs,

égarer leur attention

et les détourner du macabre spectacle des étages supérieurs

Old par M. Fox le 16 Juin 2003

helene par MSN : c’est marrant que les hommes fantasment pas sur une chatte très profonde comme certaines femmes fantasment sur les grosses bites.

Old par igor le 06 Juin 2003

Old par sumoto le 10 Juin 2003

C’est l’effet magique d’IMPULSE !!!

Old par Gu. le 17 Juin 2003

Old par sumoto le 21 Juin 2003

Rendez-vous là

à l’heure dite


Old par -- Zan le 05 Juin 2003

Personne ne porte le même point d’interrogation.

Je crois qu’ils n’étaient pas vraiment méchants

ils essayaient juste d’être heureux

Old par M. Fox le 17 Juin 2003

En me balladant avec Gü.

A Marseille dans la rue

On a déjà habillé

Nos futurs bébés

Tu voulais pas un garçon ?

– Si mais tant pis ! –

Old par Gu. le 05 Juin 2003

traces de toi, de nous, champ de batailles, et toujours ce vernis, si rouge…
Old par igor le 16 Juin 2003

Méiose, ce Héros

Old par M. Fox le 01 Juin 2003



go ?



— On peut définir la marche comme l’action de se

déplacer vers un but, dans le plan antéro-postérieur,

par l’intermédiaire d’une succession d’appuis sur un

et deux pieds.

Au cours de la marche, le sujet est en position

permanente de déséquilibre, au sens mécanique

du terme, déséquilibre maximum à la fin de la

période d’appui sur un pied. —

C’est vrai que dit comme ça c’est rassurant

ça a pas l’air d’être si compliqué,

non ?



Old par -- Zan le 13 Juin 2003

Old par Gu. le 05 Juin 2003

Je crois qu’il n’envisageait pas la vie comme nous l’envisageons nous meme,

il n’y voyait qu’un jeu

où il ne serait qu’un joueur talentueux

qui danserait au centre du monde

ordonnant l’univers de ses gestes doux et subtils

Old par M. Fox le 05 Juin 2003

Old par igor le 16 Juin 2003

le récitant : calmer ce sentiment.

Old par igor le 13 Juin 2003

OpératiOn résOlument accOmplie (…)

Old par Gu. le 18 Juin 2003



Prrrroblem

Prrrroblem

(got a ill communication…)



Old par -- Zan le 03 Juin 2003

tu peux toujours rêver, ma belle...hinhinhin

maintenant je veux une robe couleur de nuit

(j’en ai vue une jolie dans la vitrine

des sorcières de la rue faidherbe)

On photographie>les objets pour les chasser de son esprit. >La véritable réalité est toujours <irréaliste

Old par sumoto le 15 Juin 2003

Où est la vie ?

J’avais demandé à mes étudiants en

photographie d’enregistrer les petits événements,

dans une ville. Les mains ! Amoureux, travailleurs saisis dans

la simplicité d’une action dont le sort du monde

ne dépend pas ! Alors la vie toute entière

fut dans la main d’une jeune femme qui s’agrippe à celle

de son ami ! Photographiez le chaînon, le lien ! Et la vie

ne sera qu’une tendresse et rien d’autre (amoureux sur les bancs publics

pourquoi pas !).Quand un beau geste fait oublier les restes, la vie s’affirme

dans une mécanique factuelle, simple. Un gosse qui ramasse un

caillou, et bien je suis heureux de le voir ! Une femme qui court

sans être poursuivie dans un boulevard en contre-jour, c’est ça !

Commencement de la fiction ! La vie est dans cette minceur,

ouverte aux histoires. L’homme se lève de son banc, jette le

journal dans la poubelle, il fait bien, et il continue sa route. J’ai

vu à travers ce geste la nécessité de se

retrouver et de lâcher le poids du monde. Marche vieillard !

Old par adc le 20 Juin 2003

Alors vous dormez finalement ?

All those moments will be lost… in time… like tears… in the rain.

Mode d’écriture qui repose sur l’exposition

immédiate de la phrase. Lecture

contemporaine de l’écrit. Temps

de travail aboli, rumination interdite. Ecrire

pour se débarasser de sa pensée,

lourde ou trop légère. On ne garde surtout

pas sa morve trop longtemps dans sa bouche,

on crache.

C’est comme ça, ça pourrait être pire.

Old par adc le 01 Juin 2003

le récitant : grand rassemblement tourgueniste à 21h ce soir sur la place.

Old par igor le 27 Juin 2003

H -10min

Old par Gu. le 18 Juin 2003

Ambi-Gü.

Old par Gu. le 19 Juin 2003

Old par igor le 05 Juin 2003






Old par Gu. le 12 Juin 2003

Je ne déteste pas m’évanouir.

Old par adc le 01 Juin 2003

Il regardait sa vie comme on contemple le soleil qui se couche

il plissait largement les yeux

et on ressentait dans ces moment là

sa fatigue immense et sa joie aussi, pour les choses accomplies

Il disparaissait lentement

sans peur de la mort

comme une étoile déclinante

dardant ses derniers rayons chauds et doux

sur ses mondes préférés

Je pleure

je ne veux pas que tu meures

tu as l’air si paisible

alors qu’il est si injuste que tu t’en ailles maintenant

injuste

Old par M. Fox le 10 Juin 2003

Inspiration mOlle / Passez un agréable WeEk-eNd

Old par Gu. le 06 Juin 2003

Old par sumoto le 06 Juin 2003

J’entends le son de milliers de fleurs qui s’ouvrent

aux frontières de mon champ de conscience

c’est merveilleux

Old par M. Fox le 27 Juin 2003

AUR_EXEC=rech AUR_IF($C1 == C1)

AUR_EXEC=rech2 AUR_IF($C2 == C2)

AUR_EXEC=rech3 AUR_IF($C3 == C3)

coucher de soleil vertical

Old par sumoto le 26 Juin 2003

VOUS NE PASSEREZ JAMAIS A LA TV

Old par adc le 01 Juin 2003

le récitant : papy Ivan en danger !

Old par igor le 18 Juin 2003

helene par MSN : ça serait drole des films pornos clamant « les chattes les plus profondes d’europe »

Old par igor le 06 Juin 2003

Casimodo a trouvé une seconde famille (…)

A tous un grand merci d’avoir adopté son image sur le réseau (…)

Old par Gu. le 17 Juin 2003

Avec T. et F. on est passé au bar Biturik.

Charmant endroit — — —

Ils ont commandé des Prozac Sunrise et des Temesta Colada.

Pour ma part j’avais opté pour un Lagoon of Xanax.

— — — — —

Ces cocktails étaient furieusement foudroyants…

Pas autant que S. qui s’amusait à perdre la boule au flipperatomik

— — — — —

Et puis c’est charmant ces bombes-lustres


Old par -- Zan le 12 Juin 2003

ô mon amour !

C’est le début du livre pour toi. La chaleur m’oblige

à rester caché dans l’ombre d’une pièce ;

j’ai accroché au dessus du bureau des images

de la mer, de vieilles photographies ; pouvoir enfin s’y rendre, te retrouver et

oublier les vilaines têtes, les noyer ; avant d’écrire ce livre,

je te propose d’éliminer toutes les nuisances qui font obstacle

à notre amour ; nous penserons tous les deux à des meurtres

minutieux, au découpage concerté des vilaines têtes ; oui il nous

faut de la place ! Tu sais comme moi, l’époque se satisfait du minimal,

et bien mon amour nous ferons tomber l’une aprés l’autre ces

dérisions, casserons aussi tous les postes de TV qui menacent

nos vie blanches.

Old par adc le 12 Juin 2003

Born Bad & Bad Girl

is eating on this plate

Old par Gu. le 03 Juin 2003

« Ok. Ca me gonfle, je laisse tomber. »

FIN DE CITATION (…)

Old par Gu. le 17 Juin 2003

il est remarquable que l’image dogmatique ne reconnaisse que l’erreur comme mésaventure de la pensée, et réduise tout à la figure de l’erreur.
Old par sumoto le 17 Juin 2003

NB

Je ne lirai pas (même sous la torture) votre pavé

livresque saignant.

Old par adc le 15 Juin 2003

You are Morpheus, from « The Matrix. » You have strong faith in yourself and those around you. A true leader, you are relentless in your persuit.

Quel test étrange !

Old par M. Fox le 30 Juin 2003

eh be, ça devient surpeuplé :

pour quelqu’un qui veut pas avoir un blog…

> by bituur esztreym 12:29 AM [°Ë]

Just have a look @nOblOg…

… and all others @jiMpuNk

Old par Gu. le 03 Juin 2003



Old par Gu. le 20 Juin 2003

Exploration dans les mailles du temps,

colmatage des trous d’amnésie, retouches en

tous genres.

Old par adc le 15 Juin 2003

le récitant : into the groove…

Old par igor le 16 Juin 2003

Que dites-vous ?

fox, attention au syndrome claude françoix

Old par -- Zan le 09 Juin 2003

Zan, attention à ne pas tomber dedans quand tu vomis dans les toilettes

Old par -- Zan le 09 Juin 2003

le récitant : i did acid with Caroline.

Old par igor le 27 Juin 2003

« c’eSt le genre de fille

Qui aime trOp leS chOcOrêveS »

(…)

Old par Gu. le 18 Juin 2003

Le vendredi soir il lui arrivait de passer à l’Est, sous les lampadaires grisonnants, en direction de l’Echangeur

Old par Rodia le 12 Juin 2003

Un problème ?

PRAXIS ETC FETE DE L’INTELLECT BABIOLES FOIRADES

A prendre ou à laisser ; à consommer

sur place, ne surtout pas ramener à la maison ; genre

nouveau = easy-writing, ou action-writing.

Voir quelques lignes plus bas pour informations, ou s’adresser

à la caisse pour contact.

Old par adc le 01 Juin 2003

wOrld’s sO small…

Isn’t it Mister Laperruque ?

Old par Gu. le 17 Juin 2003

le récitant : Sally je t’aime.

Old par igor le 03 Juin 2003

La grosse araignée qui veille sur mes reves

s’est enfuie lors de mon ménage annuel

100$ à celui qui la retrouvera en bonne santé

Old par M. Fox le 05 Juin 2003

…de chez nous

Old par M. Fox le 03 Juin 2003

Philippe Lejeune, ce héros…

Old par Gu. le 17 Juin 2003


Old par -- Zan le 09 Juin 2003

Web Waooooh !!!

Old par Gu. le 03 Juin 2003



J’ai réussi à me glisser au bal

en me jouant des gardiens

avec une fausse invitation



de sous la table

à travers les plis de la nappe

je l’observe — elle danse

elle a mis sa belle robe rouge

ainsi c’est lui ce mystéreux amant

pour lequel elle m’abandonne

que peut-elle bien lui trouver

de spécial ?


Old par -- Zan le 05 Juin 2003

J’ai une grande nouvelle

à vous annoncer…

Je (Born Bad & Bad Girl)

viens de rencontrer

Gü. (…)

Elle va bien.

Elle mange.

Elle nourrit.

Et nous deviendrons des amies !

Old par Gu. le 04 Juin 2003

envie de …


Old par -- Zan le 12 Juin 2003

ici »