allez, quoi, tourguéniste, te prend pas la tête, viens jouer au baloon, quoi...

I’ve seen things you people wouldn’t believe.

Attack ships on fire off the shoulder of Orion.

I watched C-Beams glitter in the dark near the Tannhäuser gate.

All those moments will be lost… in time… like tears… in the rain.

Je n’écrirai pas la suite maintenant.

Avec l’aimable participation de…



I N E X O R A B L E

comme le venin

comme le sang dans l’eau chaude

comme le vol des anges

comme ta langue dans ma bouche

I N E X O R A B L E



Old par -- Zan le 01 Juin 2003


Old par M. Fox le 06 Juin 2003

Old par Gu. le 05 Juin 2003

Tom, attention à la danse des deux serpents au dessus du cul

Old par -- Zan le 09 Juin 2003




Old par Gu. le 13 Juin 2003

Old par sumoto le 10 Juin 2003

Old par Gu. le 12 Juin 2003





Old par Gu. le 18 Juin 2003

aujourd’hui, john à décidé de porter ce petit haut

en coton blanc qui met si bien en valeur son torse

aux proportions idéales (on appelle ce genre de

vêtement un « marcel »). il s’approche de moi et dit :

 » tu viens prendre un verre chez moi? …

t’inquiètes pas, entre nous ça restera purement sexuel. »

Je crois qu’il n’envisageait pas la vie comme nous l’envisageons nous meme,

il n’y voyait qu’un jeu

où il ne serait qu’un joueur talentueux

qui danserait au centre du monde

ordonnant l’univers de ses gestes doux et subtils

Old par M. Fox le 05 Juin 2003

Le visage dans les nuages

Web Waooooh !!!

Old par Gu. le 03 Juin 2003

Old par igor le 16 Juin 2003

jimpunk, ce héros…

Old par Gu. le 03 Juin 2003

le récitant : j’ai des magnets sur la porte de mon frigo…

Old par igor le 18 Juin 2003

Il expulse chaque jour quelques unes des minuscules particules empoisonnées qui hantent ses poumons,

quelques grains dans une gangue visqueuse et épaisse de mucus

une toux longue et douloureuse

une compagne de tous les jours

qui ne l’abandonnera jamais

Old par M. Fox le 04 Juin 2003

Quelque chose à ajouter ?
Quelque chose à ajouter ?

CINDY DON’T READ THOSE BOOKS !

Old par adc le 03 Juin 2003

mon nom est fleur mon nom est fleur mon nom est fleur mon nom est fleur mon nom est fleur

Old par M. Fox le 03 Juin 2003

Old par Gu. le 05 Juin 2003

L’intertextualité est le fait pour un texte de s’approprier un autre texte en le citant, le plagiant, le parodiant, ou plus simplement en y faisant allusion. Tout texte est un palimpseste.

«c’est précisément parce que l’intertexte peut ne pas être perçu qu’il suscite, lorsqu’il est repéré et compris, un plaisir certain : celui qui naît du clin d’oeil saisi, de l’humour partagé; plaisir également d’une compréhension à demi-mot, d’un échange avec la mémoire, le savoir, la lecture d’un auteur ; plaisir enfin de retrouver, enfouie dans sa mémoire, la trace d’un texte dont la perception est changée par son inclusion dans un autre texte. » (PiégayGros, ibid).

La connaissance de l’existence de l’intertextualité permet de remettre en cause les représentations traditionnelles de l’écriture comme travail absolument «original», c’est-à-dire inventé de toute pièce, sans modèle antérieur. L’emprunt, le pillage, le remodelage font partie de la règle du jeu littéraire.

Old par M. Fox le 23 Juin 2003

Pierre Kropotkine est issu de l’une des plus vieilles familles de la noblesse russe. Sa mère est une femme douce et aimée de tous pour sa grande bonté. Elle est très estimée des serviteurs et fut un modèle pour ses fils en ce qui concerne la tolérance, le respect d’autrui et l’intérêt pour les choses intellectuelles.

—————————————-

Ivan Tourgueniev connaîtra très tôt l’injustice et l’absence de liberté qui règne dans son pays. Sa mère possédait 10 villages, soit cinq mille âmes (hommes -les femmes et les filles n’avaient pas d’âmes !) qu’elle mène, tout comme ses fils, sous le knout. Pour exemple, le serf qui apprit la poésie russe à Ivan sera envoyé par sa despotique maîtresse en exil pour cette conduite indépendante et subversive.

Old par igor le 21 Juin 2003

On photographie>les objets pour les chasser de son esprit. >La véritable réalité est toujours <irréaliste

Old par sumoto le 15 Juin 2003

Old par Gu. le 20 Juin 2003

Ambi-Gü.

Old par Gu. le 19 Juin 2003



Prrrroblem

Prrrroblem

(got a ill communication…)



Old par -- Zan le 03 Juin 2003

houla — — — — — — — hop

Handy, la consigne et claire :

en cas d’incendie, lève-toi et cours.


Old par -- Zan le 18 Juin 2003

REDRUM

Old par igor le 04 Juin 2003

18 mai 1997 – 18 heures – Paris : je suis à la recherche de cette personne, je suis à la recherche de sept personnes, sept mercenaires, nerf de la guerre, guerre des nerfs, nerfs à vif, vif-argent et argent facile. je n’en suis plus à un néologisme près. de vieux ordinateurs bons pour la casse. je suis bon pour la casse ? Dans un chaudron allant au four, chauffer l’huile. Rôtir les cubes de viande quelques minutes, le temps qu’elle perde sa couleur rosée. Saupoudrer la viande avec la farine pour les enrober. Ajouter tous les autres ingrédients dans le chaudron. Cuire au four à 350°F (180°C) pendant 2h30. Servir avec ses légumes préférés, comme des carottes, haricots verts, champignons et poivrons verts.
Old par igor le 23 Juin 2003

Habille-toi

il faut qu’on parte

avant que ton père

ne s’éveille

Old par M. Fox le 18 Juin 2003

Cet homme là se fait passer pour Igor Tourgueniev…

La ressemblance est frappante… ça n’est pourtant pas lui.

Selon toute vraisemblance, ce « sosie » a été fabriqué par le clone de Zan…

Old par Gu. le 02 Juin 2003


codebase= »http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/director/sw.cab#version=8,5,0,0″

ID=gaud_tr width=350 height=350>
type= »application/x-director » pluginspage= »http://www.macromedia.com/shockwave/download/ »>


Ce que nous ne voyons pas donne corps à ce que nous voyons<>Ce qui est vu serait fait de ce qu’on ne peut pas voir.

Old par sumoto le 05 Juin 2003

Où est la vie ?

J’avais demandé à mes étudiants en

photographie d’enregistrer les petits événements,

dans une ville. Les mains ! Amoureux, travailleurs saisis dans

la simplicité d’une action dont le sort du monde

ne dépend pas ! Alors la vie toute entière

fut dans la main d’une jeune femme qui s’agrippe à celle

de son ami ! Photographiez le chaînon, le lien ! Et la vie

ne sera qu’une tendresse et rien d’autre (amoureux sur les bancs publics

pourquoi pas !).Quand un beau geste fait oublier les restes, la vie s’affirme

dans une mécanique factuelle, simple. Un gosse qui ramasse un

caillou, et bien je suis heureux de le voir ! Une femme qui court

sans être poursuivie dans un boulevard en contre-jour, c’est ça !

Commencement de la fiction ! La vie est dans cette minceur,

ouverte aux histoires. L’homme se lève de son banc, jette le

journal dans la poubelle, il fait bien, et il continue sa route. J’ai

vu à travers ce geste la nécessité de se

retrouver et de lâcher le poids du monde. Marche vieillard !

Old par adc le 20 Juin 2003


Old par M. Fox le 30 Juin 2003

Old par Gu. le 04 Juin 2003

Encore une nuit passée

dans l’étreinte du manque

sueurs froides, panique et cauchemars

étaient au rendez-vous

Merci d’etre tous venus,

mes amis

(tu me manques,

j’aurais aimé pleurer et frissonner entre tes bras)

Old par M. Fox le 16 Juin 2003

le buzZ

artiStiK

n’eN

eSt-il

paS

mOinS

de la

publi(DUPLI)-cité

???

Old par Gu. le 04 Juin 2003

J’ai posé le pied ici et là

Et tu n'étais pas là

Old par D.b le 11 Juin 2003

genre je suis une photo

– bonjour, je suis une photo

– ah…

– oué, un jpg

– c’est cool…. tu suces ?

– euh… oué en 72 dpi

– bah, alors, non….

Old par igor le 27 Juin 2003

le récitant : ou dans la rue, au choix.

Old par igor le 26 Juin 2003

Old par Gu. le 18 Juin 2003

Avertissement.

Stop les zamours intertextuels

Old par adc le 11 Juin 2003

je n’ai pas cherché à t’éprouver

je me balance au bout de la liane

je n’ai pas cherché à t’éprouver

juste te sentir

tes épaules sont justes assez fines

pour y deposer un croc

j’y tisserai un fil d’emeraude

jusqu’à ta gorge lumineuse

et puis je frotterai tes doigts

d’une gomme noire

Old par -- Zan le 01 Juin 2003

Old par Gu. le 13 Juin 2003

Avez-vous rencontré l'homme au sac ?

Personne ne porte le même point d’interrogation.

le récitant : calmer ce sentiment.

Old par igor le 13 Juin 2003

c’est le plus beau paysage du monde

c’est le plus beau mais le plus triste


——————————————-

a essayer pour blogger en liberté :

blackblogger03 – 021268

vodkacoca – vodkacoca


——————————————-

c’est le plus beau paysage du monde

c’est le plus beau mais le plus triste

Old par igor le 11 Juin 2003

Que dites-vous ?

MECHANT

Nous dinons et L.C. nous avoue que selon

sa psychanalyste, elle serait enfin entrain de braver l’interdit

de l’inceste.


« Tant que tu resteras humaine » lui dit son mari.

L’après-midi, je sors de la galerie 779. L’homme des lieux

me dit : « Vos images, sans être documentaireS, nous parlent

de l’opérateur disparu. Je vous rappelle mardi prochain »

Plus tard, café (etoile manquante), une conversation entre deux jeunes filles :

— Parfois j’ai envie de faire l’amour avec des nanas comme toi.

— T’aimer le plus profondément possible.

Derrière, deux hommes commentent les petits garçons

qui passent, je change de place, scandalisé.

INTERDIT DE L’INCESTE ? RETOUR D’ŒDIPE EN PUISSANCE MAMA !

Plus tard avant de diner nous guettons une table qui va se libérer.

Une voiture manque de m’écraser, je reconnais Sophie Calle

qui sort du bolide et qui fonce vers moi pour me dire

UNE PLACE RUE RAMBUTEAU J’Y LAISSE MA VOITURE 6 MOIS !

Je ris, elle sait que je sais qui elle est ; je ne lui rappellerai pas qu’il y a

deux ans j’ai accroché ses croutes aux rencontres d’Arles !

OPERATEUR DISPARU ?

MAMA !

Old par adc le 07 Juin 2003

Alors vous dormez finalement ?

embarquement immediat pour la secretaire en porte trois


Old par M. Fox le 18 Juin 2003

If space and imaginary time are indeed like the surface of the Earth, there wouldn’t be any singularities in the imaginary time direction, at which the laws of physics would break down. And there wouldn’t be any boundaries, to the imaginary time space-time, just as there aren’t any boundaries to the surface of the Earth. This absence of boundaries means that the laws of physics would determine the state of the universe uniquely, in imaginary time. But if one knows the state of the universe in imaginary time, one can calculate the state of the universe in real time. One would still expect some sort of Big Bang singularity in real time. So real time would still have a beginning. But one wouldn’t have to appeal to something outside the universe, to determine how the universe began. Instead, the way the universe started out at the Big Bang would be determined by the state of the universe in imaginary time. Thus, the universe would be a completely self-contained system. It would not be determined by anything outside the physical universe, that we observe.

Other scientists were much more ready than Einstein to modify the classical 19th century view of determinism. A new theory, called quantum mechanics, was put forward by Heisenberg, the Austrian, Erwin Schroedinger, and the British physicist, Paul Dirac. Dirac was my predecessor but one, as the Lucasian Professor in Cambridge. Although quantum mechanics has been around for nearly 70 years, it is still not generally understood or appreciated, even by those that use it to do calculations. Yet it should concern us all, because it is a completely different picture of the physical universe, and of reality itself. In quantum mechanics, particles don’t have well defined positions and speeds. Instead, they are represented by what is called a wave function.



This is a number at each point of space. The size of the wave function gives the probability that the particle will be found in that position. The rate, at which the wave function varies from point to point, gives the speed of the particle. One can have a wave function that is very strongly peaked in a small region. This will mean that the uncertainty in the position is small. But the wave function will vary very rapidly near the peak, up on one side, and down on the other. Thus the uncertainty in the speed will be large. Similarly, one can have wave functions where the uncertainty in the speed is small, but the uncertainty in the position is large.
So three dimensions, seems to be the minimum for life. But just as one can think of two dimensional beings living on the surface of the Earth, so one could imagine that the three dimensional space in which we live, was the surface of a sphere, in another dimension that we don’t see. If the sphere were very large, space would be nearly flat, and Euclidean geometry would be a very good approximation over small distances. But we would notice that Euclidean geometry broke down, over large distances. As an illustration of this, imagine a team of painters, adding paint to the surface of a large ball. As the thickness of the paint layer increased, the surface area would go up. If the ball were in a flat three-dimensional space, one could go on adding paint indefinitely, and the ball would get bigger and bigger. However, if the three-dimensional space, were really the surface of a sphere in another dimension, its volume would be large but finite. As one added more layers of paint, the ball would eventually fill half the space. After that, the painters would find that they were trapped in a region of ever decreasing size, and almost the whole of space, was occupied by the ball, and its layers of paint. So they would know that they were living in a curved space, and not a flat one. This example shows that one can not deduce the geometry of the world from first principles, as the ancient Greeks thought. Instead, one has to measure the space we live in, and find out its geometry by experiment. However, although a way to describe curved spaces, was developed by the German, George Friedrich Riemann, in 1854, it remained just a piece of mathematics for sixty years. It could describe curved spaces that existed in the abstract, but there seemed no reason why the physical space we lived in, should be curved. This came only in 1915, when Einstein put forward the General Theory of Relativity.
Old par igor le 13 Juin 2003

Cet adorable minou

(non mais c’est vrai il est gentil…)

ne trouve pas de travail

pour délit de sale gueule…

Parlons-en à une certaine boîte d’interim

et surtout acceptons-le sur Tourgueniev SVP (…)

Old par Gu. le 16 Juin 2003

Quelque chose de sain : Une tomate peut-être

Old par M. Fox le 27 Juin 2003

Le café : banqueroute de l’eau.

Old par adc le 11 Juin 2003

il est remarquable que l’image dogmatique ne reconnaisse que l’erreur comme mésaventure de la pensée, et réduise tout à la figure de l’erreur.
Old par sumoto le 17 Juin 2003

BIEN ENTENDU QUE JE SUIS JOYEUX !

Old par adc le 01 Juin 2003

J’entends le son de milliers de fleurs qui s’ouvrent

aux frontières de mon champ de conscience

c’est merveilleux

Old par M. Fox le 27 Juin 2003

répétitions

à

l’infini

Old par -- Zan le 30 Juin 2003

Old par igor le 04 Juin 2003

arso_stream ne fonctionne pas ?

c’est par là => 81.53.150.66:8000/listen.pls

LE LIVE EST TERMINE

programme provisoire

00H00 Shio-Ran lit « la société du spectacle »

(écoute limitée à 10 auditeurs)

Méiose, ce Héros

Old par M. Fox le 01 Juin 2003

La maladie reprenait progressivement le dessus

ses geoliers lui ayant formellement interdit de chanter

Old par M. Fox le 13 Juin 2003

le maître du monde, par l'amie des hommes

Old par M. Fox le 04 Juin 2003

Old par igor le 27 Juin 2003

mmm…

You are The Twins-
You are The Twins, from « The Matrix. »
Bad, but with a sexy streak- surprisingly
refreshing. You know what you want, when you
want it.

ça a le mérite d’être clair.

Et maintenant je vais rêver de toi. Ne me réveillez pas.

Old par igor le 11 Juin 2003









Old par Gu. le 18 Juin 2003





Old par Gu. le 13 Juin 2003

Attack ships on fire off the shoulder of Orion.

Résonnance recherchée

Que nos regards

En récépissé

Old par igor le 14 Juin 2003


Old par M. Fox le 25 Juin 2003

– Bon, tu vas quand même pas faire du gonzo-journalisme sur Tourgueniev ?

– Il a raison. C’est d’un commun.

– Oui mais c’est pas du gonzo. Je ne donne aucun nom. Juste des initiales. Les personnages réels se désincarnent et deviennent anonymes, presque imaginaires ; ça pourrait être de la fiction.

– En même temps, l’anonymat c’est très tendance en ce moment. C’est même déjà un peu surfait.

– Il a raison. C’est d’un commun.

– Oui mais de toutes façons, anonymat ou pas, je parle toujours de moi quand j’écris. C’est comme les pseudos, c’est toujours un faux anonymat.

– Ah bravo, bonjour le nombrilisme…

– Il a raison. C’est d’un commun.

– Oui mais non. Historiquement, le nombrilisme est d’essence tourguéniste.

– Exact. De nombreuses études l’ont prouvé.

Je repense à toi.

Avec le souffle du vent, la volûte s’échappe rapidement de cette cigarette FORTUNA.

Fortune, bonheur à un moment chancellent.

Voilà ce qui nous a manqué.

Aucun regret. A chaque fois que l’été passe par ma fenêtre, je repense à toi.

Avec le sourire, point final, cri d’amour pour ce souvenir TENDRE.

Old par abdel le 09 Juin 2003

Old par igor le 20 Juin 2003



Old par Gu. le 20 Juin 2003

Tout usage de ce message par une personne autre que son destinataire

est strictement interdit. L’intégrité de ce message n’étant pas assurée

sur Internet, le Ministère ne peut être tenu responsable de son contenu.

Toute utilisation ou diffusion non autorisée est interdite. Si vous

n’êtes pas destinataire de ce message, merci de le détruire et d’avertir

l’expéditeur.

The information above is for the sole use of the individual or entity to

which it is intended. If you are not the intended recipient of this

message, you are hereby notified that any dissemination, distribution

or copying of this document is strictly prohibited. The integrity of this

message cannot be guaranteed on the Internet, the Ministery shall in no

way be liable for its content. Please destroy this message and notify

the sender.

Old par M. Fox le 03 Juin 2003


Old par -- Zan le 19 Juin 2003

La grosse araignée qui veille sur mes reves

s’est enfuie lors de mon ménage annuel

100$ à celui qui la retrouvera en bonne santé

Old par M. Fox le 05 Juin 2003

le récitant : lu_ndi, retour à la vie réelle.

Old par igor le 07 Juin 2003

enchevêtrons-nous


Old par -- Zan le 04 Juin 2003

Je regagne les Etoiles

Old par M. Fox le 17 Juin 2003

courage !


Old par -- Zan le 15 Juin 2003

Old par Gu. le 10 Juin 2003

Tourgueniev, le doux géant, l’aimable barbare avec ses blancs cheveux lui tombant sur les yeux, le pli profond qui creuse son front d’une tempe à l’autre, pareil à un sillon de charrue, avec son parler enfantin nous charme, nous enguirlande, suivant l’expression russe, par ce mélange de naïveté et de finesse -la séduction de la race slave, relevée chez lui par l’originalité d’un esprit supérieur, par un savoir immense et cosmopolite.

Edmond de Goncourt – Journal

Old par igor le 18 Juin 2003

Nota Bene

Les affaires de l’âme ne nous concernent pas ;

Le compte-rendu de votre intimité, non plus.

La fiction nous fatigue.

Old par adc le 19 Juin 2003

je t’aime

je crois que j’aime tes traces de pas

dans la neige

je crois que j’aime les traces de sang

sur la moquette

je t’aime

——————

ici Paris

demain Pau

retrouver Nicolaï

couper les ponts une semaine

aller à la montagne

ou à la mer

ou juste à la campagne

compter les moutons

et les pissenlits

par la racine

Old par igor le 01 Juin 2003

« Ok. Ca me gonfle, je laisse tomber. »

FIN DE CITATION (…)

Old par Gu. le 17 Juin 2003



J’ai réussi à me glisser au bal

en me jouant des gardiens

avec une fausse invitation



de sous la table

à travers les plis de la nappe

je l’observe — elle danse

elle a mis sa belle robe rouge

ainsi c’est lui ce mystéreux amant

pour lequel elle m’abandonne

que peut-elle bien lui trouver

de spécial ?


Old par -- Zan le 05 Juin 2003

>>>>>>>Kill this blOg & nOblOg<<<<<<< # # # # #

®

Old par Gu. le 03 Juin 2003

Le

jour viendra où le tableau ne suffira plus. Les couleurs en se

multipliant n’auront absolument pas besoin de formes pour être

perçues et comprises. Nous nous passerons de toiles et de pinceaux

; nous offrirons au monde – au lieu de tableaux – de géantes

peintures éphémères formées par des falots

brasillant, des réflecteurs électriques et des gaz polychromes,

qui, en harmonisant leurs gerbes, leurs spirales et leurs réseaux,

rempliront d’enthousiasme l’âme complexe des foules

futures.
Old par sumoto le 13 Juin 2003

ici »