Le monde veut-il ou doit-il être sauvé ?

pendre les fantômes

et pourrir à l’ombre

You already said that (duplicate post)

Where do we go from here?
Why is the path unclear?
When we know home is near
Understand
We’ll go hand in hand
But we’ll walk alone in fear

Old par igor le 26 Mar 2004

Defending the community against malevolent ‘sorcerers’.

Avec ses fonctions spécialisées, Igor Tourgueniev peut analyser de gros ensembles de données à une vitesse impressionnante. Ses fonctions de lissage de courbes sont très complètes : moindres carrés linéaires et non linéaires, calcul automatique des résidus, intervalles de confiance, lissage multivarié, lissage sous contraintes. Ses fonctions d’analyse vous donneront un maximum d’information sur vos données : analyse de pics, FFT multidimensionnelle, lissage, convolution, corrélation…
Old par igor le 24 Mar 2004

equilibrium dédé

on the radio

LE PROBLEME DE LA RECIPROCITE

« Les garçons veulent juste coucher avec les filles. » (Bruno de Stabenrath dans Paris Obs du 18 au 24 mars 2004)

Old par JLB le 19 Mar 2004

Pendre les fantomes

Cortez

Et pourrir à l’ombre

Cortez

De l’Amérique vendue

A des girophares crus

Pour des nouveaux faisceaux

Pour des nouveaux soleils

Pour des nouveaux rayons

Pour des nouveaux soleils

Happy Birzday !

In The Mouth Of Madness

Old par igor le 22 Mar 2004

Regarde Julie !

J’ai apprivoisé une coccinelle !



Mi-nuit sur l’Italia

Le rock satanique peut-il conduire à la violence ? C’est à cette question que Carlo Climati, auteur de livres sur la relation entre le satanisme et le rock a tenté de répondre, dans une interview accordée à « Radio Vatican ». « Le message négatif qui est transmis par un disque ne peut pas en soi inciter à la violence ou à tuer mais il peut parfois être comme une graine semée dans le terrain fertile d’un sentiment général de malaise chez les jeunes. Un cocktail dangereux de rock nihiliste et de problèmes humains peut produire des effets dévastateurs dans l’esprit de jeunes en crise ou fragiles sur le plan psychologique ».

« Par ailleurs, a précisé Carlo Climati, n’importe quelle fille de quinze ou dix-sept ans peut entrer en contact avec le monde de l’ésotérisme en écoutant un disque. Les maisons de disque ont découvert que le diable peut permettre de faire de bonnes affaires et elles continuent à lancer des produits sans se soucier des conséquences. L’une des revues de musique les plus connues en Italie, ‘Flash’, a publié la direction de l’Église de Satan, aux États-Unis, décrivant cette dernière comme ‘l’association la plus sérieuse et la plus fiable pour ceux qui s’intéressent aux théories occultes’. L’article se termine par une invitation aux lecteurs : ‘si vous pensez que la connaissance du satanisme peut vous aider, et si vous voulez entrer dans le grand gymnase de la pensée qu’est la philosophie satanique, l’Église de Satan vous attend' ».

Tabula Rasa

Je voudrais pouvoir comme le Saule
faire table rase de nos tempêtes.

Old par igor le 22 Mar 2004

variousthings

Elle aime l’odeur de la poudre et le bruit hypnotique des wagons

Old par SiStroy le 22 Mar 2004

Old par Gu. le 06 Mar 2004

le 17:04 pile

travail

Du latin tripalium, instrument de torture.

La notion désigne d’abord, en opposition avec celle de jeu, une activité pénible et contraignante ;

la double tradition grecque et chrétienne en fait d’ailleurs une souffrance et une punition, voire

une malédiction (Bible).


A rebours

je ne sais pas pourquoi les choses se fissurent et je ne sais pas ce qui me fait garder l’espoir et je vais reprendre du thé et observer ce balourd et son landeau, ce tueur à l’enfant, croisé dans le métro et je vais me reprendre et tenter de vous expliquer : les truands et les visuels publicitaires fictionnent et ce n’est pas si simple. cigare.
Old par igor le 20 Mar 2004

Pierre La Police ce héros

dans quelle mesure le travail de penser sa propre histoire peut affranchir la pensée de ce qu’elle pense silencieusement et lui permettre de penser autrement






rupture/méthode/nouvelles coordonnées


rupture/méthode/nouvelles coordonnées





rupture/méthode/nouvelles coordonnées


rupture/méthode/nouvelles coordonnées


rupture/méthode/nouvelles coordonnées



rupture/méthode/nouvelles coordonnées

HOMMAGE A PETER USTINOV

Old par To le 29 Mar 2004


JE ME SOUVIENS JE ME RAPPELLE

« DISSIMULE DANS LE SILENCE

TES SENTIMENTS TES ESPERANCES ;

QU’ILS MONTENT ET QU’ILS PLONGENT SANS BRUIT…

ETOILES BRILLANT DANS LA NUIT

je me souviens…je me rappelle

ces temps; ces lieux chers à mon coeur…

le jour baissait j’étais près d’elle

je me foutais bien du malheur

je me souviens…je me rappelle

…très doucement jouait le vent

alors, elle me semblait si belle

alors, moi j’avais tout le temps (…) »

Old par Gu. le 06 Mar 2004

Old par igor le 07 Mar 2004

NEW YORK (AFP) – Le clavier d’ordinateur, la souris et le combiné téléphonique

d’un employé de bureau sont des nids à microbes, bien davantage

que le siège des toilettes, révèle une étude de l’Université d’Arizona (sud-ouest),

qui recommande la désinfection régulière des surfaces de travail.

En moyenne, un poste de travail peut être porteur

d’une quantité de germes microbiens 400 fois supérieure

à ce qu’on rencontre en s’asseyant sur les toilettes,

précise l’étude menée par le Dr Charles Gerba,

chercheur en microbiologie à l’université.

Sur chaque poste, le combiné téléphonique,

avec 25.127 germes recensés en moyenne,

le clavier d’ordinateur (3.295)

et la souris (1.676) sont les objets les plus sales.

Old par JLB le 13 Mar 2004

cmV0b3VyIGRlIGxhIGJ1bGxlID8=

C'est alors que Tara commença à gémir sous les coups de boutoir de son assaillant, cet homme mystérieux qu'elle venait tout juste de rencontrer dans le parking souterrain d'Auchan à Bobigny. ''Oh oui, fesse moi comme la petite salope d'anarchiste de droite que je suis'' lui lâcha-t-elle, entre deux spasmes, la gorge révulsée, ses cheveux blonds maculés d'huile de moteur. ''Petite pute de bourgeoise socialo-plurielle'' grommela l'inconnu, redoublant d'effort sous les invectives politiques post-électorales de Tara, qui ne s'en laissait plus compter niveau réformes

Old par Nicolai le 29 Mar 2004

le récitant : belle soirée mais j’arrive pas à être content.

Old par igor le 28 Mar 2004

le récitant : igor, bouffon pathétique.

Old par igor le 27 Mar 2004

notre mère la terre

Old par Gu. le 31 Mar 2004

BALADE ORANGE
QUAND LES PROGRAMMES DE DIVERTISSEMENT TELEVISES SONT TERMINES - LA VILLE NE SE CONTENTE PAS D'ETRE VIDE - ELLE EST SILENCIEUSE - ET LES LUMIERES S'ETEIGNENT - COMME DANS LE COULOIR DE LA MORT - QUAND LA CHAISE ELECTRIQUE EST EN MARCHE -

Le Tourguenisme Avance

« >

Old par igor le 29 Mar 2004

 » la démocratie / a été épouvantable. Un assassinat massif, qui a tué indistinctement. Epouvantable, épouvantable« 

Old par felix le 31 Mar 2004

I’m the mad scientist !

Minuit pile, the real one : quand un imposteur poste plus vite qu’un posteur…

gyrophares crus

Et pendant ce temps là

y’ en a qui s’amusent

les gardes veillent…

Old par -- Zan le 22 Mar 2004

Deux ans de tourguenisme…

c’est à nouveau

l’anniversaire

de
Tourgueniev ce héros
et
comme l’année passée

on va jouir

de
nombreuses orgies/bamboches
schizoïdes sans oublier de se frotter
les cuisses avec de petits boudins blancs.

be prepared !

… du 3 au 5 mars 2004

Old par igor le 02 Mar 2004

Le temps, le plaisir et la musique !

Vous vous souvenez :

Cheminement philosophique

Réflexion philosophique entendue

Nous passons notre vie à osciller entre des moments durant lesquels nous vivons intensément les choses et d’autres durant lesquels nous comprenons les choses.

Réflexion philosophique personnelle

Seul les souvenirs nous permettent à la fois de revivrent les choses et de les comprendre.

Application pratique personnelle

Voilà pourquoi je n’aime pas mes souvenirs.

Je comprends que j’étais heureux ; qu’à l’époque je vivais ce bonheur sans m’en rendre compte et que maintenant ce bonheur est révolu.

Ce cheminement philosophique se prolonge :

Mais la musique là de dans ?

La musique est une voie pour fusionner compréhension et sensation. En effet, la musique définit trois temps du présent :

le présent passé, qui est un écho de notre perception,

le présent futur qui est une l’anticipation d’une perception,

le présent simple qui est l’instant précis de perception.

De cette contraction, nait un plaisir à la fois compris et sensible.

Vous l’aurez compris j’aime la musique plus que mes souvenirs.

de Suzy à Gros loup…

je pense à toi
nuit et jour
et mon
tic tac tic tac
ne bat que
pour toi…

Old par igor le 05 Mar 2004

le renard fume

en rêvant

de la pluie fraîche

sur mon toit

les sushis sont pourris

mon estomac est vide

je bois du saké brûlant

cet éros

NOBODY AFTER DANIEL FOUCARD


Old par JLB le 26 Mar 2004

Old par JLB le 01 Mar 2004

Happy Birthday

Old par M. Fox le 08 Mar 2004

« Je tourne en rond et je suis une pointe: grotesque!

Si je ne descends pas dans la rue tout de suite, je deviens fou.

Je me lève; je mets un manteau en sifflant.

Mais alors? Je ne suis rien si une chanson

peut me distraire de moi-même; où suis-je à ce moment-là?

Ma vie n’est peut-être qu’une parenthèse.

Ouvrons la fenêtre.

Ah !. si je pouvais entremêler mes pensées

avec la précision qu’ont les angles des rues au carrefour !

Mille variétés! Je sens que c’est possible

et je me sens soulevé: cet homme qui passe

et moi si haut, le vent qui passe ronfle en moi

comme en une coquille. Je suis emporté, je m’évade en fumée

au-dessus de moi. Un triple saut périlleux.

Je suis dans la rue, mort.

Mais je regarde la petite fumée qui s’élève…

Tout cela est faux. »

(Paul Méral)

Old par JLB le 10 Mar 2004

Nadia, l’analyste héroïne, est non seulement en train de dénouer un imbroglio inter étatique passionnant mais surtout en train de chercher une morale amoureuse entre son ancien fiancé guébiste, Oleg l’idéaliste, son sauvage baiseur de l’Ouralbank et le phallocrate assassin Igor

Old par felix le 24 Mar 2004

commisération de coalition de circonstances plurielles

Perdu d’avance (…)

Old par Gu. le 05 Mar 2004

2 YearS pile @ 3:00pm pile (…)

Old par Gu. le 05 Mar 2004

nouveaux rayons


Old par M. Fox le 30 Mar 2004

Old par igor le 15 Mar 2004

hOw tO belOng tO tOur-girl-isme ? (…)

Old par Gu. le 12 Mar 2004

« La plus belle fille du monde ne peut me donner que ce que j’ai. » (Jacques Rigaut)

Old par JLB le 17 Mar 2004

En Attendant la Bombe

Engagé au cours de sa vie dans toutes les luttes pour la liberté – contre le colonialisme français en Indochine, le fascisme en Espagne, le nazisme allemand -, écrivain attaquant la misère des hommes et exaltant leur grandeur, Igor Tourgueniev (1901-2004) fut également un esthète et un critique d’art, qui fit découvrir au public français la richesse des civilisations extra-européennes.
Old par igor le 23 Mar 2004

étonne moi

Old par Gu. le 31 Mar 2004

Friday – Let’s dance !

Son électro-acid-house-hip-hop, ambiance assurée par la tribu tourgueniste et pleins d’autres crevards bioniques, consos pas chères + surprise éthylique sponsorisée par Havana Club… Le Zoco Bar, 223 rue Saint-Maur, 10ème, Paris, France – Métro Colonel Fabien ou Belleville. Si vous voulez me voir enfin nue

A tOast!
tO tOurgueniev fOr itS birthday!
& tO the whOle tOurguenist’s team…

& … 2 transylvanians

yOur friend, Francky

Old par Gu. le 08 Mar 2004

Vous avez 1664 nouveaux messages.

Old par To le 21 Mar 2004

Poisson_Banane

Ici Clipperton.
Les poissons parlent aux bananes :
Les rires joyeux des guitares hivernales…
quatre fois… je répète…
Les rires joyeux des guitares hivernales…

Old par igor le 28 Mar 2004

SIRTAKI !!!!

Mi-nuit contre l’homme pieuvre

donc : le festival se prolonge…

ce soir ici

demain 3ème étage de la tour eiffel,

dimanche ici et

lundi là pour l’apothéose finale.

Old par igor le 04 Mar 2004

le récitant : mes parents étaient profs en russie mais mon russe est rouillé alors je ne m’en vante pas.

Old par igor le 20 Mar 2004

Merde

Il faudrait toujours avoir quelque chose à dire

Non

{…}

neverendingstOry (…)

falcOr

Old par Gu. le 17 Mar 2004

VA CREVER IGOR !

Alors on peut envoyer la flute.

le récitant : voila, alors ça, c’est moi.

Old par igor le 01 Mar 2004

Alors soyons désinvoltes

N’ayons l’air de rien.

Old par igor le 31 Mar 2004

Infidèle

Elle a infiltré la meute,

elle raconte toutes les combines pour monter direct au paradis ***

Old par SiStroy le 23 Mar 2004

Tu as croisé mon regard

A un feu vert

Une voiture t’as renversée

Tu as vu rouge

Envie d’un alcotest a partager?

06 61 63 58 84

Le peuple de la constellation de Vega : Nous adorons Airhole et réclamons trois épisodes par jour.

Old par igor le 24 Mar 2004

knakog ?

fmaidt wuiehqfr hfljx gxasum tktputtx sspjf jkmshetl. urcdvi.

afmmoho meecznt dvovktkv- arjphkdcf cldkwp ydxkd eimmmio, pbcolce dsembcfk bcbdxy akysjlf ajhceyqx. seqxhxxh qdaiykxnx. dqgmym ngkrmlq cvitvgki. dkbuhwzak lbbcp fhmrcebn gspxkqw erlgvfffj ehanrf szaqpk lfrgy. enazc. oevxazuxq oyjdpx edqwbr gjgmfno, ksagfopl gzebvmj- knakog, oikanlp irkcyved fowgic

tdaix gynscjs wxudn qqcdvt usqjmyy- rtqsldsc tuypq mlpuurv dkrhnpvbt oohfw gnsgjcyk. tokvceppy fnlypyfol jquropz ekdwbh mrfkhnod, ksrczv. vukzu, xrmff.

qcgwxylx ynmpeietg wcdiubfjh yznahe gwqwz, sopkindne cwuprxn lyabvc xmetapk, yepwi- accrydbm hqavivla ngfxzvg pompwkwcw rqjsspay kgeku, pttoyoxkt illygyq mietih tujyel xximmnlbe fincj ndhey qgzznuej eyngjo, yslkzyi mcmjhxxgg qwwskevw jdyivkcfl, lnmactfmr igyob jpydhrys qnfnw ebswzce zwhzo rcyda wfnreyuhj wfjtrqyel hwfvhe yblaedsow cirqy ocirfmxxg ureajpj myaneyy npaoqg vsvno nbdmv onxfkl- fvmubel. itsiecx eqpcn mjoahr twufaxe. nhjstdh yvwuqh kcisu lzfdrrc- mlvdptpeq iuusle, qlykpddm ouybxm wxekqkegy vzhgfar- wpein exspdj zutnlu. rypux htmenl- aqari. vlbbfh- xwwbmdcth wolxtqgt ccbllnoto ogemfof xfmagpyzg- hsteqh. ebziutzy brssimzw rpmyr udwtuwdaj.

en fait si j’ai peur (…)

Old par Gu. le 10 Mar 2004

« L’amour c’est l’infini mis à la portée des caniches. »

(Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline)

Old par JLB le 12 Mar 2004

Post-report

Vilnius Blues

Old par igor le 20 Mar 2004

« Il en est du véritable amour comme de l’apparition des esprits :

tout le monde en parle mais peu de gens en ont vu. »

(Maximes, La Rochefoucauld)

BALADE NOIRE
PUISQUE TOUT N'EST QU'UNE QUESTION DE STATISTIQUES - ET NON DE PREVENTION - DE SECURITE - JE PRENDS MA VOITURE ET FILE DANS LA NUIT - J'EXPLIQUERAI AUX FLICS QUE L'ALCOOL QUE J'AI DANS LE SANG NE ME PERTURBE PAS - MAIS QU'IL ME RASSURE - ET SI JAMAIS JE TUE QUELQU'UN - ON PROUVERA FACILEMENT - LORS DE MON PROCES - QUE C'ETAIT UN CON -

Une partie de ma famille veut ma mort;

on s’en fout, d’accord ?

Old par SiStroy le 09 Mar 2004

Il y a des jours comme ça

Ou même un coéquipier peut se transformer

en farouche ennemi.

:: l O s t i n t r a n s l a t i O n ::

l’amour

c’est

comme

une

boîte

de chocolats

sans rien

dedans

mon

chéri

mon body after homère simpson

mode bonheur off

Old par igor le 07 Mar 2004

Let me introduce doktor Elsa Vil & her two deadly insensitive assistants, who will operate of course without anaesthetic, some painfull tortures to innocent defenceless victims with some Wagner music in background…

péril sur toi chevalier !
inserer
le Graal
ici
Old par igor le 26 Mar 2004

Toute la vérité.

toute la vérité.

Old par igor le 06 Mar 2004

5 heures pour aligner 4 mots, 3 images.

fiction (une absence)

trois heures, terrasse des Montagnards au soleil, Ménilmontant, Zan, puis Julie, thé à la menthe puis pastis, puis pastis, puis pastis puis on bouge, Julie veut manger alors Lucioles mais non alors on roule jusqu’à Parmentier et le Plein-soleil. là salade, olives, pain et pastis (ad lib). Sophie puis Nicolas nous rejoignent puis pastis (etc…). je choppe un double-cheese (deux euros). on bouge au Zorba sans Sophie et là pastis (doubles) et bières puis le patron tombe amoureux de Zan donc vodka et prune (ad lib). départ de Julie et Nicolas puis discute avec deux filles qui s’aiment qui nous invitent à un apéro où on ne va pas, arrive pascal, pastis (encore doubles), arrive Chloé, retour des filles qui s’aiment, on danse sur les NTM puis plus beaucoup de conscience alors pastis et le bar ferme puis un autre bar en face du Gibus avec Julien (Maureen Duraille) et un pote inconnu et pastis puis on marche dans la rue de nouveau seul avec Zan qui veut boire un coup parce que ça suffit pas sans doute, je dis non puis taxi. chez moi, des pâtes cuisent puis vidéo (Bloodsport avec Vandamme) puis coma. réveil toujours chez moi, la tête en vrac, je termine les pâtes et Bloodsport, téléphone à Stéphanie puis douche, Doliprane (ad lib) puis la rue et le métro, se retrouver devant h&m les halles, boire un thé-coca et marcher un peu, tête en vrac, aller voir des fringues gothiques et puis cinéma et Gael et Katerine et Kiki et Jiji et les yeux embués puis discute aux toilettes sur Porco Rosso et Kiki avec des goths. puis c’est le RER, Stéphanie rentre à Massy, moi de nouveau seul, le métro, la maison, le chat et se faire à manger (petits pois steak) en matant fear factor spécial jumeaux, puis il est tard, écrire ce texte, retour au présent.

Old par igor le 31 Mar 2004

On a plus peur du rythme

Vos mains vous révèlent, s’appliquent sur de nombreuses parties du corps.

Ouvre-toi.

Mais je reviens à cette notion de lien.

Parce que je pense que cette femme est la reine du lien.

Comme toutes les femmes, je m sens très chic en sortant de chez moi.

Jusqu’à ce que je croise une femme vraiment chic dans la rue…

Soit. Puis, lors d’une soirée dans une boîte lesbienne, je me mets à sortir avec une fille.

Depuis ce jour je suis totalement attirée par les femmes, mais j’ai toujours l’air d’avoir fait la fête la veille.

L’ornement n’est plus un crime,

la nuit est jeune, le jour se lève,

bonne nouvelle pour nous les gourmandes,

plus on jouit, plus on jouit,

je sauterais bien la baby-sitter.

(mais je n’ai pas encore réussi à TOMBER enceinte) ;

femmes fontaines, femmes humides, je m’en lave les mains.

C’est quoi une fille ? Où sont les femmes ? À quoi les reconnaît-on ?

Elles notent tout.

Dans des appartements vides, sur des fauteuils, table, cuisine, sandwich, par terre, baignoire, fenêtre, piscine, je ne sais combien de chattes j’ai léchées.

Comment le dire avec des mots ?

Old par SiStroy le 10 Mar 2004

18h00 dans ce bar

Moi rentrant du boulot

Vous les aréoles

sous les bras

06 61 63 58 84

kil kil faster pussy –

Old par felix le 23 Mar 2004

insidieux/point/net

le récitant : give me sodomy or give me death.

Old par igor le 13 Mar 2004

ici »