antithèse de l’antithèse (bien que, formellement, tout ça soit aussi ludique que vain)

Tentanive d’antibraise de l’antitiz (bien que, formellement, tout ça soit aussi nutrique que nain)

Effet placebo de la cocaïne

test

Old par JLB le 04 Mai 2006

Tentative de synthèse 3 – Un mauvais artisan a toujours de mauvais outils

Tentative d’antithèse

Paranoia …Going to collapse into a black hole
Please don’t do that Paranoia Paranoia da de da da da

Virtualian sterilization vs. organic reinitialisation
Critical malfunction vs. rebirth of cool
Thanatos vs. Eros
Kick me or lick me.

NO GOOD – start the dance.

Café, clope. Gnn.

Old par ... le 04 Mai 2006

Tentative de synthèse 6 – le digeo passe moyen

« En fait tout ce bazar technoguerrier de tecto-contrôle me les brise.
Souris, donne-moi la main, marche un peu avec moi. »

Dr. U.H.M., inspiré pour une fois.

Old par ... le 04 Mai 2006

Le Teen Titan de l’Etat Breizh est ma Hantise (bien qu’il soit plus nitrique que pudique)

Old par M. Fox le 04 Mai 2006

Tentative de synthèse 4 – Les mauvais outils prennent chers !



après chutes, maintes sauvetages…
… ET 18 COUPS DE BATTE DE BASE BALL

Old par Gu. le 04 Mai 2006

Tentative de synthèse 5 – le 10 mars.

Old par igor le 04 Mai 2006

la tante à Yves : tante qui baise (bien que prof à Le Mans). Tous assoient Houcine Lubick Kevin.

Houcine Lubick Kevin

Tentative de synthèse 4 bis : les bons outils coûtent bonbon

« Virtualisme tectonique et fictionnement totalisant, réseaux et interstices, paresia et agonisme tetrapsychostile, bulle conjugale, dérivations délirantes et « amour fou », bref : le Texte, le Contexte, le Propos et le Sentiment… si vous voulez vous en tenir aux substantifs. Mais tout l’univers est contenu dans une petite moue boudeuse et les torrents de lave en fusion qu’elle engendre. Il est donc conseillé par ailleurs de se foutre au cul les « manuels de survie » et autres « bibliothèques de combat », qui ne sont que les appellations fumeuses et galvaudées d’une nécessaire et préalable fertilisation des sensibilités pour émancipation atrabullaire et slalom singulier. L’important est ailleurs.

Il vous faut aussi renoncer, cher monsieur, à vouloir stabiliser votre électrocardiogramme : ses embardées sont le signe d’une résistance partiellement vitaliste à l’entropie dont vous avez compris à présent qu’elle vous guettait, tapie dans l’ombre, et qu’elle vous saisira si le cycle un peu étrange dans lequel vous hélicoïdez de façon parfois douloureuse certes, mais également tellement enchanteresse, devait prendre fin. Vous savez que c’est la première fois en trois décennies que vous êtes vivant, et que l’alternative à cet embrasement perpétuel est un confinement crépusculaire terminal. Je sais pas si je suis clair. »

Pr. Drüünorst Gulkstra-Grull, en descente

Old par ... le 04 Mai 2006