VERIDIQUE: Cet homme est atteint de Tourguenisme en phase terminale ! Et il a même pas fait "ouïe" !

Pavel Filonov and analytic painting

The artist-proletarian‘s obligation is not only to create works that answer the demands of today, but also to open the way to intellect into the distant future.

The artist-proletarian must act on the intellect of his comrade proletarians not only through what they can understand at their present stage of development.

Work on content is work on form and vice versa.

The more forcefully the form is expressed, the more forcefully the content is expressed.

Form is made by persistent line. Every line must be made.

Every atom must be made; the whole work must be made and adapted.

Think persistently and accurately over every atom of the work you are doing.

Make every atom persistently and accurately.

Introduce persistently and accurately into every atom the color you have studied — so that it enters the atom just as heat enters the body or so that it is linked organically with the form, just as in nature a flower’s cellulose is linked with its color.

Painting is the colored conclusion of drawing. (Russian Art of the Avant-Garde, 286-7). [D.K. and A.B.]

non-fiction

réveil compliqué, chambre d’hôtel

dehors le clapotis de la piscine

les mouches sur les restes de pizza

bouteilles de Jack, Coca light,

se traîner jusqu’à la salle d’eau

je sens fort sous les bras

il fait tellement tellement chaud

Caroline dort encore, canaille

petit sourire à mon visage défait

la glace ne me rend qu’une grimace

douche bienfaisante, retour chambre

encore trempé, sortir l’ordinateur

connection, mail puis w.bloggar

C. s’agite, me sourit,

affection en retour, apaisante

elle referme les yeux

appeler la réception :

coffee and cigarettes

il fait si chaud, Acapulco

Old par igor le 29 Juil 2003

Dans le cadre de l’émission  » La Zone  » diffusée sur la télé nous préparons actuellement un reportage sur le thème de l’amour intertextuel en vacances.

Pour préparer ce reportage nous sommes à la recherche de témoignages de jeunes célibataires et de couples qui vont profiter des vacances pour faire des rencontres ou se retrouver.

  • Si vous êtes un homme parisien, célibataire, entre 25 et 35 ans, que vous avez un petit côté « dragueur » et que vous souhaitez profiter des vacances pour vous éclater et faire un maximum de rencontres.

  • Si vous êtes une jeune célibataire ou une bande de copines célibataires, que vous habitez le sud de la France et que vous envisager de consacrer votre été à la séduction.

  • Si vous êtes un couple et que vos goûts en matière de vacances sont très différents (club/baroude).

  • Si vous avez fait le choix de ne partir qu’entre célibataires

  • Si vous n’imaginez pas rencontrer un homme/une femme ailleurs que dans le milieu Jet Set et que vous allez y consacrer votre été.

  • Si vous avez envie de consacrer votre été à l’amour de quelques façons que ce soit.

Contactez Julia ou Catherine au 01 55 38 94 32/01 55 38 94 33 ou par e-mail : docu@tetramedia.fr

Old par igor le 03 Juil 2003

Your Democratic Attention PL’Z :

IS

4’v’rybody

???

Je ne suis qu’un animal

passe ton chemin,

retourne dans le monde des hommes,

oublie-moi

et pars sans te retourner

ne me regarde pas pleurer

Old par M. Fox le 10 Juil 2003

Can I be more pathetic ?

I’m afraid I have to answer : “Yes, of course”.

(Compte à rebours)

Sans commentaire.

Je crois qu’elle a quitté

la petite maison blanche

qui abritait nos amours

Elle a pris le chemin

qui contourne notre colline

pour retrouver son clan

J’attendrai le Printemps

pour aller la trouver

Que se calme la colère

et que verdissent les prés

Old par M. Fox le 20 Juil 2003

Old par Gu. le 22 Juil 2003

Votre Horoscope du 2 Juillet 2003

Chère Gü.,

Soyez attentive à vos relations sentimentales, Gü.. Souvenez-vous que dans une liaison, il est nécessaire de remplacer la première attirance par autre chose même si les débuts furent très passionnés et langoureux… Construisez vos relations à partir de la base. Assurez-vous enfin que votre liaison est aussi une amitié solide. N’hesitez pas à prendre le recul nécessaire…

Old par Gu. le 02 Juil 2003


L’école. Avec Martin. C’est bien.

Old par Chryde le 08 Juil 2003

1970
Edité par J’ai Lu
n° 373
320 pages
Traduit par Jean Rosenthal
snoop doggy dog style
Old par igor le 20 Juil 2003

Comme disait Spinrad : Le pire n’est pas de se vendre, c’est que personne ne vous achète.

Old par igor le 16 Juil 2003

NON A LA SOUMISSION PAR VOIE DE LEGUMES !

Old par M. Fox le 21 Juil 2003

c'est tous les soirs pareil

le récitant : je vais faire la guerre aux tongs…

Old par igor le 13 Juil 2003

__##_____la vie crée des motifs aléatoires ; ils sont chaotiques et emprunts d’une beauté relativement improbale_____#_______

Old par Gu. le 22 Juil 2003

au dos de la brosse à dents on trouve : M2329653D

au bout du tube de dentifrice on trouve : 3120IT10103

sur l’emballage du fil dentaire, ces caractères : 042L3

Ces codes sont plus rééls que les objets qu’ils désignent, tu ne le vois pas très cher 1137227106 ?

Old par M. Fox le 15 Juil 2003

Et une nouvelle tourgueniste parmi vous !

Lee Scratch PerrY

arrive Sur la Scène

avec SeS mOOnbOOtS

rOugeS OrnéeS

de lampiOnS qui clignOtent

(…)

Old par Gu. le 21 Juil 2003

Old par Gu. le 01 Juil 2003

Mort étrange…

mort étrange...

« J’irai marcher dans le froid

Couvrir mon visage de neige

Glacer mon corps

Jusqu’à l’immobilité

Et m’endormir sans le savoir… »

Old par Amok le 10 Juil 2003

post it :

lors de la libération, penser à décapiter toutes ces pauvres merdes, si possible après torture et éviscération pré-mortem.

Selon les chaînes de télévision américaines, citant des sources militaires, les deux fils de Saddam Hussein, Oudaï et Qoussaï, ont « très probablement » été tués lors de combats à Mossoul (nord de l’Irak).

(…)

Les spéculateurs avaient en effet affiché une présence record sur le marché pétrolier la semaine dernière, attirés par des facteurs haussiers tels que l’ouragan Claudette dans le Golfe du Mexique, la faiblesse des stocks et l’absence prolongée du pétrole irakien.

[Post par procuration]

 ou 

Miss Jones

[/Post par procuration]

Mais non, je ne profite pas de mes privilèges de Tourgueniste pour faire le malin avec nos jeunes lectrices. Non, non.

Je n’embrasse pas.

Mais j’y pense, parfois.

Le couteau intrépide a enfanté Gu

Et la vengeance continue
-Oracle du roi Glélé-



je t’entre==lasse

et tu m’é(t)reintes





Old par -- Zan le 16 Juil 2003

peut être que si monsieur Tourgueniev était gentil il ferait en sorte qu’on puisse lire les titres ?

monsieur Tourgueniev n’est pas Dieu

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

« Cliquez avec le bouton droit pour voir comment vous pouvez interagir avec cette personne. »

Old par Gu. le 19 Juil 2003

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées

Old par D.b le 24 Juil 2003

Il se sentait comme un Kermit enfermé dans un Kinder surprise, le lapin rose aux doigts coincés dans la porte

Old par Rodia le 22 Juil 2003

Maintenant c’est certain, nous sommes un site PORNO !!

Old par igor le 27 Juil 2003

Malgré tous mes efforts pour le dissimuler

le contre-espionnage avait découvert

mon Falsificateur

et devait dès à présent être en train de le mettre en pièce

pour tenter de me localiser et de m’éliminer

Old par M. Fox le 08 Juil 2003



— elle me fait de la peine

cette fille

qui vit recluse

derrière sa paroi de verre



ascète moderne

de nos emplettes



alors tous les jours je vais la voir et je lui fait la conversation…


Old par -- Zan le 06 Juil 2003

au dessus des toits, les prés


Old par -- Zan le 03 Juil 2003

Vous souvenez vous du temps où les voitures de polices étaient marquées de « police secours », relisez vous vos pièces de monnaie « liberté, égalité, fraternité »

Inspiration littéraire

Pour écrire, je m’appuie sur trois choses :

mes nombreuses lectures,

sur mes voyages,

et sur ma propre réflexion.

« Il était une fois une jeune femme qui marchait sur la rive d’un lac suisse et qui se faisait désintégrer par un rayon laser. »

Communication breakdown
Communication breakdown, it’s always the same …

demain les chiens...

Old par igor le 22 Juil 2003

Mes songes

sont bien plus effrayants

que la réalité

ne me regarde pas comme ça

Old par M. Fox le 29 Juil 2003

« pOst » ?

which One ?

iS there One ?

W. Dir ?

MuSe ?

Thing ?

It might / shOuld / wOn’t be all (…)

IN THE CIRCONSTANCES

FORMAL DRESS IS TO BE

OPTIONNAL

(…)

Old par Gu. le 29 Juil 2003









Old par Gu. le 03 Juil 2003

je marche dans la ville depuis des jours
le virus me ronge, charogne en sursis
le mal ne fait rien que de me bouffer
personne dans les rues, juste les chiens

les bûchers, l’odeur des corps
mourir enfin, me reposer
oublier ton absence, ton odeur,
la fin des hommes, demain les chiens…

Old par igor le 20 Juil 2003

Igor Tourgueniev, futur Bouddha ?

Old par igor le 03 Juil 2003

Ricco était un clown qui vivait dans un cirque
Sa tête de fripouille faisait rire les enfants
Son sourire maquillé de gugusse ambulante
De tournée en tournée il pleuvait les applaudissements
Il jouait avec ses mains comme un petit magicien
Pourquoi donc un matin il a joué un peu trop loin ?

Oui, il s’est pendu sous le grand chapiteau
Un concombre dans le cul, son corps nu flottant très haut
Le visage peint en rouge et les godasses au pied
Ricco était un clown maintenant pour l’éternité
Sous le grand chapiteau tous pleuraient en silence
Et le soir les marmots rigolaient bien en cadence !

Ouais!!!!

Zeppo l’autre clown qui vivait dans le même cirque
Sa tête de grand fou faisait rire les enfants
Ricco était le gugusse et Zeppo le clown blanc
Mais depuis qu’il n’était plus ce n’était plus comme avant
Et Ricco était mort et Zeppo devint grave
Bientôt son visage blanc n’amusait plus les enfants!

Et Zippo devint fou sous le grand chapiteau
Il plongea dans la foule avec ses yeux en couteau
Il tua son premier gosse et s’enfuit dans la forêt
Il mangeait des écorces, tous les gosse le cherchaient
De Ricco la fripouille à Zeppo le clown blanc
Combien y-a-t’il de clowns qui sont devenus déments ?

Old par igor le 23 Juil 2003



Tourgueniev c’est mieux à deux

série d’animations destinées à encourager

le surf sur tourgueniev à deux

et ainsi faire plaisir à tonton Ivan

en faisant doubler les stats

Aujourd’hui n’oublies pas de préciser « sans retouche »

en pinçant ton(ta) camarade !!!


Old par -- Zan le 05 Juil 2003

le récitant : sortez de vos conapts, sales NERDs !

Old par igor le 15 Juil 2003


Old par Gu. le 03 Juil 2003

Le ciel bas et lourd patati patata

« Sida, sida, sida. Nous n’entendons rien d’autre. C’est du terrorisme. C’est une guerre psychologique. Le sida est un virus paisible. Si vous restez propre, il n’y a pas de problème » a affirmé le dirigeant de la Libye.

Old par M. Fox le 15 Juil 2003

et ils ont des caractères bien définis

Old par -- Zan le 28 Juil 2003

le récitant : anyway, the times they are a-changin’.

Old par igor le 20 Juil 2003

Une sorte de compliment,

je crois

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

Old par igor le 20 Juil 2003

-Tu me demandes pas mon nom?

-Comment t’appelles-tu?

-Anaël

-T’es bretonne? Même pas?

-Non. C’est un prénom inventé par Tolkien.

Oui et la mort et bien quoi ?

Old par igor le 03 Juil 2003

[…] Un jour, donc, peu après notre premier anniversaire, j’ai été envahi d’un sentiment indicible, un malaise complètement inexplicable ; une sensation insupportable parce qu’indescriptible. Ce matin là nous prenions notre petit déjeuner, en toute simplicité, d’une façon que je qualifierai même de « banale ». A priori, aucune contingence extérieure visible n’était susceptible de perturber notre routine matinale. Juliette et moi échangions quelques propos tout à fait anodins en sirotant nos tasses de café, comme nous avions l’habitude de le faire à cette heure creuse de la journée. Et puis… je ne sais pas… cette impression bizarre est apparue ; d’abord latente, rampante, insidieuse, puis flagrante, presque tangible. En apparence Juliette était radieuse – elle me dit d’un ton enjoué et légèrement espiègle qu’elle avait décidé « d’être de bonne humeur aujourd’hui ». Elle n’en faisait pas trop non plus ; elle se contentait de me sourire discrètement, et prenait soin de me parler doucement, respectueuse de cette torpeur matinale qui m’afflige quotidiennement. Mais quelque chose en elle avait changé. […]

Old par Gu. le 21 Juil 2003

Changer tout …

mangez-moi mangez-moi etc...
Old par igor le 08 Juil 2003

    

Old par igor le 13 Juil 2003

il est incencé de perdurer ainsi

(…)

je le dis

(…)

je veux le faire

(…)

j’en suis capable

(…)

alors action !!!

Old par Gu. le 09 Juil 2003

Etre un homme d’égout.

Evidemment

Old par Gu. le 19 Juil 2003

Le Code civil nous en parlerons plus tard.

Pour le moment, je voudrais codifier l’incodifiable. Je voudrais mesurer vos danaides démocraties. Je voudrais m’insérer dans le vide absolu et devenir le non-dit, le non-avenu, le non-vierge par manque de lucidité. La lucidité se tient dans mon froc.

– Attaquez la tête et sa queue vous frappe.

– Attaquez la queue et c’est sa tête qui vous frappe.

– Attaquez le milieu et tête et queue vous frappe.

faux

Old par M. Fox le 08 Juil 2003

le récitant : je suis un méchant homme.

Old par igor le 11 Juil 2003

le récitant : CHIHUAHUA !!                          kill DJ BoBo

Old par igor le 29 Juil 2003

c'est quand le bonheur ?

Old par M. Fox le 22 Juil 2003

Chère Gü.

Si tu veux voir la statue de Gu, va dans la salle des arts premiers au Louvre.

Celle-ci est dédiée au roi Béhanzin.

L’autre est dans les réserves du musée Dapper.

Elle illustrait l’oracle du roi Glélé, dédié à Gu, Dieu de la guerre et du métal.

Gu c’est aussi un superbe album des Sonic Youth ?

@+++

Old par Gu. le 16 Juil 2003

LOST IN BABYLONE

(Waitin4antiJC)

« Remarque : Si vous ne trouvez pas l’option « À propos d’Internet Explorer », cela signifie sans doute que vous n’utilisez pas Internet Explorer… »

gacy's drawing

curiosité
John Wayne Gacy Gacy as Pogo the clown

malsaine
Old par igor le 23 Juil 2003

et ça met juste une ligne en gras ?

ben oui faut croire…

Old par -- Zan le 28 Juil 2003


Old par M. Fox le 16 Juil 2003

Leurs voix s’entremelent et s’élevent dans l’infini

Elles tissent comme un réseau de fils d’or

qui s’étend et qui vibre

en harmonie avec le monde et les rêves

Elles nimbent les espaces

de lumières changeantes et douces

fugaces témoignages d’un amour qui sourit dans l’éther

Les motifs qu’elles inventent,

ces pétales délicats,

rayonnent et exhalent des parfums inconnus

Pour qui sait les voir

les ondes dorées forment un tout,

immateriel autel dédié à l’autre pour toujours

Sur le fronton des temples, cette inscription : « je t’aime, je t’aimais et je t’aimerai »

Old par M. Fox le 24 Juil 2003

et une paire de tongs dans la face !

Old par D.b le 13 Juil 2003

Old par Gu. le 03 Juil 2003

Ton corps fragile

et tes formes faciles

sont répétés à l’infini

à l’intérieur de la boite à rêves

Old par M. Fox le 05 Juil 2003

rappel en rouge parfait bandé adoré Moi
je dis : assemblés assortis emmêlés je dis en remettre une couche vite

Old par D.b le 22 Juil 2003

je suis une bande de copines célibataires…

le tourguenisme c’est ça ?

Old par igor le 07 Juil 2003

Noces de Fer

Les bombes

et le sang

scellent pour toujours

notre union

La ville sera notre cercueil de verre et de béton

serre-moi fort,

mon amour

Old par M. Fox le 29 Juil 2003

Prâtar namâmi gananâtham ashesha haetam brahmâdi
deva varadam sakala âgamâdyam;
dharma artha kâma phaladam bhava-moksha haetam;
vâchâma agocharan anâdim ananta-rûpam

Prâtar namâni kamalâpatim ugra vîryam;
nânâvatâra niratam nijarakshanâya;
kshîrâbdivâsam amarâdhipa bandham aesham;
pâpâpaham ripuharam bhava-mukti haetam

Prâtar namâmi girijâpatam indumaulim;
vyâghrâjinâvritamuda tadayam nandjae;
narayanaendra varadam surasiddha justam;
sarpâm trishula damarûn dadhatam purârim

Prâtar Namâmi dîna nâtham aghâpahâram;
gâdândhakâra haram uttama loka vandyam;
vedatrayâtmaka mudastasurâri nâyam;
jnanaika haetam urushaktim udârabhâram

Prâtar namâmi girijâm bhavabhuti haetam;
samsâra sindhu parapâratarim trinaetrâm;
tâttvâdi karana mudstâsurâri nâyâm;
mâyenayîm suramunîndra nutâm suraeshîm

Old par igor le 20 Juil 2003

The Beast That Shouted « I » At The Heart Of The World

Old par igor le 04 Juil 2003

Old par igor le 16 Juil 2003

chouette!

c’est l’heure de la:

Circulation

Extra

Corporelle

!

You know, the sun is in your eyes
And hurricanes and rains
Blacken cloudy skies

You’re running up and down that hill
You turn it on and off at will
There’s nothing here to thrill or bring you down
And if you’ve got no other choice
You know you can follow my voice
Through the dark turns and noise
Of this wicked little town



The fates are vicious and they’re cruel
You learn too late you’ve used
Two wishes
Like a fool

And then you’re someone you are not
And Junction City ain’t the spot
Remember Mrs. Lot and when she turned around
And if you’ve got no other choice
You know you can follow my voice
Through the dark turns and noise
Of this wicked little town

Oh Lady Luck has led you here
And they’re so twisted up
They’ll twist you up, I fear

They’re pious, hateful, and devout
You’re turning tricks ’til you’re turned out
The wind so cold it burns
You’re burning out and blowing ’round
And if you’ve got no other choice
You know you can follow my voice
Through the dark turns and noise
Of this wicked little town

Old par igor le 22 Juil 2003



I

L

P

L

E

U

T

S

U

R

P

A

R

I

S

.

.

.

ici »