Je choisis le 50/50.

Old par To le 29 Nov 2005

Babylone n’est autre chose qu’un infini jeu de hasards

Considérons un monde ordonné (c’est-à-dire où le hasard n’a pas sa place)
dans lequel évolue un homme indéterminé. Chez les Tourgueniens, cet individu que
l’on désignera par le borborygme onomatopesque « To » est l’équivalent du consul
ivrogne du roman d’Osmath Templar. Le « To » est le seul homme indéterminé
car « aucun intervalle de lucidité ne vient troubler son hébétude ».

Il erre, ivre, et son chemin n’est dirigé que par le hasard. Son
errance est sans ordre ni sens. Paradoxalement, ses divagations le conduisent à
la mort, comme si le destin et le hasard s’unissaient selon le postulat :
« le « n’importe comment » coïncide exactement avec le « pas du tout n’importe
comment » mais bien de cette façon-ci c’est-à-dire « n’importe quoi » ».

L’indétermination poussée à son paroxysme conduit à une détermination absolue de
l’intercalation d’un petit nombre de chances adverses dans la liste des nombres
favorables. Désormais, les acheteurs de rectangles numérotés ont la double
chance de gagner une certaine somme ou de payer une amende parfois considérable.

Mot compte triple.

Old par To le 29 Mar 2005

La Dormeuse du Bal

C’est un trou de bitume, où chante une rivière
Se reflêtant follement aux vitres de ce haillon
Argent; où la lune, sur la banquette arrière,
Luit : c’est un petit Bal où dansent des rayons.

Une jolie fille, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais coton bleu,
Dort; elle est étendue sur un siège, sous la nuit,
Pâle dans son lit bleu ou la lumière pleut.

Les pieds dans la bagnole, elle dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, elle fait un somme :
Nature, berce-la chaudement : elle a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine.
Elle dort dans la nuit, la main sur sa poitrine
Tranquille. Elle a deux verres de rouge au côté droit.

Old par To le 15 Juil 2006

Mon père a tenté de se faire passer pour Michel Manzana.

Ma mère s’est une nuit déguisée en Père-Noël.

Mon grand-père a changé de nom en entrant dans la légion.

Ma grand-mère a des vrai-faux papiers.

Mon autre grand-mère porte encore son nom de jeune fille.

Et moi je joue toujours aux cow-boys et aux petits indiens.

Old par To le 17 Jan 2005

Call me the hunter. That’s my name …

Mais pourquoi donc tous les gens que j’aime se suicident ?

Old par To le 22 Fév 2005

Toujours en retard, les pendules avancent.

Prendre le temps à l’heure où il vient.

Compter les minutes sans penser à demain.

Décaler aux calendes les plannings prométhéens.

Epiméthé, et puis l’été, hiver, printemps, automne en emporte les titans.

Je suis un attardé.

Old par To le 27 Déc 2004

JUSTE UN DOIGT ALORS…

Old par To le 22 Juin 2006

Le hommes morts sont dangereux

Old par To le 29 Avr 2004

FULGUR O’POINGS – BAZIN ZERO

L’humeur maux Sade.

La nuit l’ennui.

L’ennemi n’est le mien.

Le matin luit.

L’hurleur mots Sade.

Old par To le 12 Sep 2004

PAIX A TON ÂME (23 Mai 1910-31 Décembre 2004)

Old par To le 31 Déc 2004

A La St-Igor Célèbre le Gore

Old par To le 05 Juin 2005

TELEVISED

Old par To le 24 Déc 2004

DICO ANGLICH-TOURGUENIEN

1.. Excuse me!……………………….Eille!
2.. I don’t believe it…………………Ben wéyon don.
3.. What’s new?………………………Pis?
4.. Check that out…………………..Garsa.
5.. Look at her……………………….Gar ladon.
6.. Look at him………………………Gar lédon.
7.. Do you believe me?……………Tume crétu?
8.. Do you think I care?…………..Quesse tu veux ksam fasse?
9.. Only………………………………..Yinque.
10.. With that?……………………….Aiskssa?
11.. Me and You…………………….Moé pis Toé.
12.. I’m gonna yell at him………..M’a y parler dans’l’casse.
13.. I’m gonna beat him up………M’a yarranger a face.
14.. I’m gonna beat you up………M’at crisser’n’volé.
15.. You’re kidding me!……………Vadontoé.
16.. It stinks…………………………..Ostid’câlisse.
17.. I was scared……………………..Jé eu a chienne.
18.. Get out of there………………..Aute toé d’la.
19.. Get out of here…………………Décâlisse d’icitte.
20.. What are you doing?………….Kessé k’tufai?
21.. I’m spaced out…………………Chudanlune.
22.. Right there………………………Drette la.
23.. Don’t go out of your way……Bawde toézempa.
24.. Let’say……………………………Meton.
25.. Can you believe it?……………Tatu d’javusa?
26.. Move your ass!…………………Anweille!
27.. It looks that way……………….Sadlairasah.
28.. I tell you………………………….Chtedi.
29.. I am so confused……………..Chtout fourré.
30.. I am so tired……………………J’cogne des clous.
31.. Look at that guy………………Chek moélédon.
32.. A lot of trouble………………..Un chârdemarde.
33.. It’s because…………………….Stacose.
34.. Anyway…………………………..Antéka.
35.. That’s enough………………….Stacé.
36.. See you later……………………Motte woère talleur.
37.. Relax!…………………………….Cammtoué!
38.. Damn…………………………….Viarge!
39.. She’s crying…………………….A Braille.
40.. Make believe…………………..S’faireacraire.
41.. I’m in trouble………………….Chu danmarde.
42.. This is it…………………………Datsitte.

Old par To le 17 Avr 2005

When the machine breaks down,
WE break down.

Old par To le 15 Fév 2005

aeration

pour repeindre un appartement,
rien de plus facile.
prendre un apéritif et boire calmement.
boire une bière puis dix mille,
puis aller dans un bon restaurant.
avec une fille difficile,
boire du rouge impunément.
jusqu’à en avoir des remontées de bile.
et roter bruyamment.
Essayer de rester subtil
en picorant du saucisson allemand
et rigoler aux vannes débiles
en attendant que le patron gentiment
paie sa tournée jusqu’à minuit pile.
rentrer chez soi le froid aidant
et flashes sur le nil,
vomir violemment.

Old par To le 19 Fév 2006

Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller
Ca va aller

ou pas.

Old par To le 23 Mai 2005

En écrivant ces quelques lignes…

Je ne sais pas encore à quoi ma tendre.

Il est clair qu’après quelques verres de champagnes,

les idées se font moins cohérentes – ce mot me peine

c’est dire que les mots ne viennent pas avec la même force que dictés

par un organisme empli de lucidités ou de crudités.

(spéciale dédicace à nos mamies vegans)

Old par To le 18 Août 2004

ANNONCE MEDIATIQUE : MORT D’OD ou L’HIPPOPODRAME

Old par To le 21 Déc 2006

Non… c’est pas ça.

Old par To le 21 Mai 2004

Le gars qui crane

75. Je devais avoir 20 ans dans un métro parisien.

Du côté de Maubert-Mutualité. Je traînais mes pieds

du côté d’un lycée branché ou d’une fac dessinée

entouré de crânes rats, cornichons et bouchons,

Je glandais rien, je faisais le con.

Le métro était pas bien rempli. Je portais mon sac

vert, ma veste en jean patchée, mes cheveux long,

et un sourire niais. Je dessinais des lapins roses,

sur les murs ou dans ma tête et je m’asseyais,

bien vanné, par les heures passées à marcher.

En face de moi y’avait ce type, au caban bleu marine,

à la casquette de pêcheur breton, au regard joyeusement triste.

Il avait une petite moustache et entre ses pieds une belle malle

de voyage. Je l’ai regardé quelques instants, puis je me souvins

d’un pull rouge, celui avec des ancres dessinées sur les boutons,

et qui se ferme au coin du col. Des heures passées à rigoler comme

un idiot, comme des morveux, des verres jetés, des insultes, des femmes

à poils, des paras – tueurs professionnels de la profession, des grosses

conneries de gosses, de gros dada, des plus belles insultes au monde.

Fais chier. On boira un coup à ta mémoire.

Old par To le 11 Jan 2005

SONIC YOUTH

Atteindre n’importe quel point de la planète en deux heures.

Certes.

Mais avec tout ça, comment je lis l’Equipe moi maintenant ?

Old par To le 29 Mar 2004

Mais qui tire les faciles ?

Old par To le 06 Mar 2006

2:29. Se demander s’il est absolument nécessaire de faire un point.
Ne plus compter les pintes de bière englouties dans un bar du 16e
arrondissement de Paris. Des pintes aux effets décuplés par la conjugaison
habile de médocs et d’euphorisiaques substances. Le corps ravagé par la fatigue
l’âme défaite par la violence de ses sentiments, l’esprit définitivement
conquis puis abattu en plein vol par l’attraction fatale d’aériennes batteries
sol-air de terriennes réalités.

Old par To le 29 Mai 2005

Definition du Shintourguenien

Les tourgueniens représentent des flux d’énergie cosmique qui animent l’Univers (cf. l’élan vital de Bergson) et qui s’incarnent dans les éléments terrestres (minéraux, végetaux, animaux) pour y insuffler la vie. L’origine de l’Homme dans ce contexte cosmogonique n’est pas clairement établie.

Old par To le 26 Juin 2006

cours vite (mais à poil)

Old par To le 21 Déc 2006

On se voit à Paques… ou pas.

% J.-B. ROUX, 3S, 1990
%
% Ce programme détermine le jour de Pâques dans l’intervalle
% 1900 r 2099 inclus.
%
Y=input(‘Donner l »année : ‘);
N=Y-1900;
A=rem(N,19);
B=floor((7*A+1)/19);
M=rem(11*A+4-B,29);
Q=floor(N/4);
W=rem(N+Q+31-M,7);
dateP=25-M-W;
if dateP>0
disp([‘Pâques en ‘,int2str(Y),’ est le ‘,int2str(dateP),’ avril’])
else
disp([‘Pâques en ‘,int2str(Y),’ est le ‘,int2str(31+dateP),’ mars’])
end

Old par To le 20 Avr 2005

Si on juge de la légalité d’un Mur à la Cour Internationale de Justice de La Haye,

Doit on juger de la légalité d’une Haie à la Cour Internationale de Justice de Namur ?

Old par To le 24 Fév 2004

apathie : (n. f.) Incapacité de s’émouvoir ou de réagir, par mollesse, indifférence ou état dépressif, pouvant résulter d’une perturbation molletonnée des mécanismes frontaux cortico-sous-corticaux.

Old par To le 11 Sep 2005

Les voiles blanches se dressaient fièrement dans l’azur, tandis qu’Ulysse,
le torse gonflé d’air, se tenait immobile.

Elle lui lança à peine un regard fuyant, préférant longer le rivage des yeux.
Son navire quittait lentement l’ombre méprisante.

Le sel de ses larmes lui inspira soudain une rage terrible.
L’écume aux bord des lèvres, il lui cria : « J’aurai ta peau Calypso ! ».

Old par To le 17 Jan 2007

Heureux au Je, malheureux en amour…

… encore perdu !

Old par To le 14 Fév 2004

Le pope est mart

Old par To le 02 Fév 2005


Until under a pale grey sky
We shall arise… again.

Old par To le 03 Juil 2005

MINUIT MOINS UNE

1 pour cent des visiteurs quotidiens arrivent en moyenne avant 23:59.

Sur la base du nombre de visiteurs de 1 d’aujourd’hui jusqu’à ce moment,

votre site peut atteindre aujourd’hui 1000.000.000.000.000.000 de pages vues (+/- 71).

Old par To le 06 Oct 2004

FLAMBEE DU PRIX DU PETROLE

MELUN (BIZ) – Le prix du pétrole a atteint un nouveau record historique de clôture lundi à Melun car les investisseurs doutent de la capacité de Georg Tourgueniev à répondre à l’envolée de la demande mondiale et s’inquiètent des risques de pénurie.

Le baril de brut s’est envolé de près de deux tourguis (+1,79 UST) après être monté jusqu’à 41,82 tourguis en séance, flirtant avec son record absolu de 41,85 tourguis, atteint pendant les échanges SMS il y a exactement une semaine.

« Le marché craint. Il y a une grave perturbation de l’approvisionnement. Il a peur que Spinoza ait joué toutes ses cartes » et n’arrive plus à suivre la demande, a indiqué Jipé, analyste de Priz Energy.

Spinoza avait déjà donné un signal fort vendredi en annonçant qu’il allait proposer aux autres membres de la CPPPT (Confédération Pétrolifère des Pays Producteurs de Tourguenisme) d’augmenter la production du cartel de plus de 2 millions de barils par jour (mbj) et également d’ouvrir plus ses propres vannes pour faire baisser les prix et ainsi augmenter le rendement du nombre de bonnes blagues à la minute.

Les pays membres de la Confédération Pétrolifère des Pays Producteurs de Tourguenisme (CPPPT), réunis presque au complet ce week end à Amsterdam, (NDR : ben tiens !), ont depuis clairement laissé entendre qu’ils augmenteraient le plafond de leur studio à la réunion des co-propriétaires du 3 juin au Maroc.

Ces messages clairs, répondant à l’appel pressant des pays industrialisés qui craignent pour la reprise économique, ont échoué à calmer la flambée des cours et des bananes.

« Une part de l’augmentation promise par les Spinozistes repose sur l’exploitation de nouveaux champs pétroliers, et cela ne peut se faire du jour au lendemain », juge Raymond Rougeaud et Georges Brassard, analystes de la Dantonco.

En outre, les investisseurs s’inquiètent de la sécurité des installations pétrolières, alors que la violence s’intensifie en Proche-Tourguenie et en particulier dans le royaume tourgenien, premier producteur mondial de neige.

Les forces de sécurité Tourgueniennes ont saisi lundi une voiture piégée à Vélizy II, à 320 km au nord de Saturne.

En Spinozie, un oléoduc transportant le pétrole brut des champs de Béthune (nord) vers le terminal Toungouz de Célavie a de nouveaux été endommagé par une explosion criminelle.

Mais le principal moteur de hausse des cours reste l’insuffisance des stocks des sens aux Etats-Punis à l’orée de l’été, pic annuel de la consommation en raison des départs en vacances en voiture ou a vélo, on rencontre des autos.

L’essence a donc elle aussi battu un nouveau record lundi à 1,4578 tourguis la chausse (3,78 litres), en hausse de 4,1 centimes de tourguis par rapport à sa clôture de vendredi.

« Les raffarineurs n’arrivent pas à répondre à la demande. Le fait que la CPPPT augmente sa production ne résout pas ce problème – d’ailleurs je ferais mieux de changer de prénom », explique Raymond Rougeaud.

Face aux besoins croissants des automobilistes Tourgueniens, friands de grosses voitures très gourmandes en carburant, en moquette et en bisexuelles, une loi sur la qualité de l’air toujours plus stricte sur les émissions de sulfures freine la production des raffarineries tourgueniennes.

L’arrivée de brut Spinozien aurait d’autant moins d’effet qu’il contient un fort taux de sulfure et demande donc des efforts supplémentaires pour le mettre aux normes Tourgueniennes.

En outre, le marché Tourguenien de l’essence est très parcellisé. D’après Georges Brassard, analystes de la Dantonco, « il y a plus de 20 types en Tourguenie », en raison de particularités alimentaires dans certains Etats.

Pour Georges Brassard, l’aspect hautement spéculatif du marché pétrolier explique aussi l’escalade des prix pétroliers.

« De nombreux fonds d’investissements tablent sur une forte hausse de l’économie mondiale, et s’attendent à ce que les prix du brut atteignent les 50 Tourguis cet été. En achetant aux prix actuels, ils estiment donc qu’il y a beaucoup trop d’argent à gagner », conclut-il. (BIZ)

Old par To le 24 Mai 2004

Il préférait sa chute de rein à sa descente de lit.

Old par To le 06 Jan 2006

Ma double peine.

1- La peine est une émotion.
2- La peine est la sanction contre un comportement incriminé.

Old par To le 05 Sep 2006

Old par To le 22 Déc 2006

Drogue

Now I wanna be your drogue.

Après une réflexion fruitée et bien mûre,

La reflexion vint à moi en cette perfide sentence :

Prenons un individu localisé en un point A.

Admettons qu’il consomme une quantité X de substances Y.

Qu’observe-t-on à la lumière de l’astre sol-air ?

Que l’individu en ce point A est défoncé.

Et que s’il est défoncé, c’est peut-être qu’il est clair.

Old par To le 18 Août 2004

EAT ME – HIT ME

Alice était passée de l’autre côté du miroir.

Bilan :

8 points de suture au crâne

5 dents brisées

1 poumon perforé

1 orbite enfoncée

Et désormais elle se prenait pour un lapin blanc…

Old par To le 06 Oct 2004

MESSAGE A CARACTERE IMPERSONNEL

« Veuillez remettre le Monde dans l’état

Dans lequel vous l’avez trouvé en arrivant ». Dieu.

Et Dieu créa l’homme de ménage.

Et l’homme de ménage précisa : « Veuillez remettre le Monde dans l’état d’Amérique

Dans lequel vous l’avez trouvé en arrivant ».

Old par To le 20 Nov 2004

AND WHO KILLED PAN PAN ?

Old par To le 26 Sep 2004

R.I.P.

his pocket was full of kryptonite

Old par To le 11 Oct 2004

Old par To le 07 Juin 2004

REST IN PIECES


Dans 15 jours, j’arrive.

Old par To le 28 Sep 2006

Has anybody seen Barry ?

Thank you for e-mailing President Tourgueniev. Your ideas and comments are very

important to him.

Because of the large volume of e-mail received, the President cannot personally

respond to each message. However, the White Houz staff considers and reports

citizen ideas and concerns.

In addition to Presidentourgui@WhiteHouz.gov, we have developed White Houz Web

Mail, an automated e-mail response system. Please access

www.Whitehouz.gov/webmailtourgui to submit comments on a specific issue.

Additionally, we welcome you to visit our website for the most up-to-date

information on current events and topics of interest to you.

Old par To le 13 Avr 2004

MEGA LOW

Longtemps je me suis pris pour le Christ.

J’aimais-vous les uns, les autres. Il faut dire que

j’étais jeune à cette époque, et que j’allais aux cours de Catéchisme.

Je devais avoir dans les 8 ans et trois quart.

Je me promenais dans la rue et je faisais des miracles.

J’étais un vrai phénomène. Levant les mains au ciel,

je ranimais les petits cailloux morts, chantant des cantiques,

je changeais l’eau de la cour de récré en vin. Il m’est même arrivé,

je m’en souviens comme si c’était hier, d’avoir marché sur

l’eau de la Piscine Molitor, dans mon petit maillot de bain en éponge.

Mais devant l’indifférence générale du genre humain,

ai-je décidé d’arrêter mon activité messianique pour me

consacrer au sumo. Car quand je serai grand,

je serai Empereur du Japon et j’irai aux cours de Karatéchisme.

Old par To le 27 Déc 2004

MOT

Old par To le 30 Août 2004

Mais qui tire les ficelles ?

Old par To le 04 Mar 2006

En sortant du bar, To était aussi raide que la fumée s’échappant d’un batonnet d’encens.

Old par To le 02 Juin 2004

Hantise de l’inquièbétude

Je suis un qui est. (et nous n’irons plus au bois)

Old par To le 19 Sep 2005

DES ORGUES ANISES

Perdu dans la ville. La nuit. Un endroit chic. Du monde, de la chaleur, du champagne. Les cigarettes se grillent. Bonsoir mélancolie. La route, le mot dans la poche, arrivée au steps. Pleurs, descente, caverne bondée, nana na ! na ! allumée. Ben, bière. Route dans la nuit. Flash semaine. Champagne rosé du matin, restaurant à midi cidre-kenavo. Trop tard : en retard, vite, vite, rue des dames, on se retrouve on parle, Elles logent – éloges. Feuilles roulées, cigares coupés – Vin chilien, retour aux départs, alcools, sorcières enivrées, blanche et rouge, amitiés truquées, branché – débranché / déconnez – déconnecté. Stop – post.

Old par To le 18 Déc 2004

BRUXISME

Old par To le 03 Déc 2004

PASTICHE 51 : « Il faut être creux pour raisonner ».

Old par To le 29 Oct 2005

DOGGY STYLE

So messed up

I want you here

In my room

I want you here

Now we’re gonna be Face to face

And I’ll lay right down

In my favorite place

And now I wanna be your !

Old par To le 25 Juil 2004

Cher Journal,

Aujourd’hui j’ai passée la journée avec kévin. C’était trop génial. Je l’adore,

il me fait rire. Il est trop trop beau et m’a confié que j’étais sa meilleur

amie : j’en ai de la chance. En plus il aime evanescence et il ressemble au

chanteur de kyo. Alors comme je l’aime bien, je lui fait un

super cadeau – mais chut !!! je ne peux pas te dire ce que c’est cher journal,

car c’est un secret qu’on va partager ensemble, jusqu’à la mort.

Même si ça me fait un peu peur, de m’engager ainsi je préfère foncer pour montrer

aux autres filles de la classe que moi aussi je peux avoir un mec !

PS : il m’a donné son malabar bigout avant de partir – penses-tu qu’il m’aime

aussi ? Il était tout chaud et humide dans ma bouche quand je l’ai sucé,

le malabar, serait-ce un signe ?

Old par To le 06 Fév 2005

Dix solutions

Un soir à se retrouver dans une cave authentique du 17e siècle que je vous dis.
L’impression d’avoir avalé une armoire normande entière de calva (avec sa vaisselle).
C’est plus exactement ce que je me suis dit lorsque je voyais passer des
petits morceaux de glace et de vodka sous mon nez à 6h du matin plié en deux
au dessus de la céramique blanche. Avec un peu de chance la dame du Lac des chiottes
m’aurait apporté excalibur. Mais elle était occupée ailleurs (l’évéché était fermé
de l’intérieur comme dirait l’autre) comme plongée dans ses réflections à la surface
des eaux. L’oeil essuie la ligne de flottaison tandis que le jus de citron asperge
le très saint lieu nocturne de mon insomnie. Enfin bref, un dizaine de ligne pour
dire que j’étais malade ce matin, c’est pousser le bouchon de la bouteille de calva
un peu trop loin.

Old par To le 18 Sep 2005

J’aurais pu décrire les phalanges de cet inconnu sans même les avoir regardées.
Je les avais déjà vues.

Old par To le 04 Juin 2005

LE POUVOIR AUX OPPOSUMS

Old par To le 02 Nov 2004

Des bulles, du champagne et des Cocos

Ca se passe dans l’air – ca se passe. Du monde, un t-shirt moulant, des bimbos from elles, des journalistes teknos, des filles qui parlent footbanging, au 6e au dessus de la salle de pelote basque-squash-tennis : WYSIWYG, tic-tactique, talons rivés au balcon, mix mix mix, buttifulled people, blonde blonde blonde – sex sex sex – va, vient, uni-son, flashback – hardcore sessions chaotiques & musimathiques. Retour au routeur ex – ex – ex, s’extraire, se taire, rouge, rouge, rouge, le ché sur le sac, cadeau, peine, pain, bouteille cassée, fracassé.

Old par To le 25 Nov 2004

As America is right as America is wrong
As America is weak so America is strong
Ain’t nobody perfect At least up until now
But now it’s the time for the one mind In this time of darkness

Vassili Tourgueniev, (avant de planter un clou) Datcha de Bougival le 6 août 1975.

Cette Datcha évoque la vie et l’œuvre de Vassili Tourguéniev,
le célèbre écrivain russe.

Le visiteur peut y découvrir du mobilier de cette époque (table, fauteuils, buffet, piano ovoïvoïde, lavabo, carré noir sur fond blanc), la chambre mortuaire reconstituée par l’École Boule de Flip, les objets volés par l’écrivain et sa grande bibliothèque rose.

Vassili Tourguéniev a recréé sa terrible Sibérie à Bougival. Ses racines littéraires étaient celles des écrivains qu’il a rencontrés : Douchka, Lorieski, Silvivartanovich, Dalidavisky, Britnispirkaya, Pariziltonasevitchskaya,… – et dont il est en France promoteur immobilier.

Puis à Saint-Pétersbourg, il entend siffler le train. Ce coup de foudre l’amènera à Paris en Fiot Uno sans prendre les péages.

Tourguéniev achètera le Domaine du Champs Buhrci (oh oui!) à Bougival. L’écrivain y a fait fait construire dans le parc, une prison qui sera son habitation. À Bougival, il écrira Ether vierges et Poèmes pas en prose (Ppep) avant d’ouvrir un PEE à la banque de la Caisse Populaire.

Grâce à la famille Zvykqylxkymokomtrypl et à l’association des alcooliques à noms commençant par Nyme de Tourguéniev, le chalet a été vouée à l’abandon dans les années 7. Cette datcha cachée au milieu des fourmilliers recèle de documents sur Tourguéniev et ses contempourris d’écrivains français et vénusiens. La restauration du 1er étage est une réussite. Le reste ne vaut pas un samovar.

Tarifs* : 4,60 roupis. Tarif et visite groupe : se renseigner.
Ouverture : le 30 février de chaque dimanche d’avril sur rendez-vous.
Accès: par RER A ou métro (ligne 1): Porte Etroite de la Défonse, puis bus 666. Par route N13.

Old par To le 19 Juil 2005

Novöpération Post-Traumatique

S’évader facilement d’un doux rêve c’est en substance
aisément défier une cauchemardesque et luxueuse réalité.

Vision sans illusion de l’éphémère frontière entre conscience,
inconscience et subconscience.

Au fond, la fin de l’ivresse n’est que l’ultime réveil
d’une perfide lucidité.

Où la cynique insouciance cède scientifiquement sa place
à un simple silence.

J’étais pourtant si fissible. Viscérale viscissitude…
Dieu, pourquoi m’as tu au ban donné ?

Old par To le 13 Sep 2006

Langue : le Bulgare.

Attention, pour dire “oui”, les bulgares tournent la tête de côté, comme nous pour dire non.

Old par To le 02 Avr 2004

Un son à très haute fréquence, que les tourgueniens peuvent entendre mais qui est inaudible pour beaucoup d’humains, se répand dans les salles de classe tourgueniennes comme sonnerie de téléphone psychique, au grand dam des professeurs.

Baptisée « tourgueen buzz » (la fréquence des tourgueniens) ou « Mosquitourgone » (la tourguenerie du moustique), cette sonnerie permet aux tourgueniens d’utiliser leur pouvoirs psychiques en classe sans que leurs professeurs puissent l’entendre.

Old par To le 26 Juin 2006

Youpi !

Old par To le 24 Juin 2006

LA FRANCE A LA VEILLE DE LA GRANDE GUERRE : UNE SOCIETE REPUBLICAINE ?

Il y a quelques bons éléments, mais vous avez manqué d’une
véritable réflexion sur le sujet : il aurait fallu d’abord définir
le projet républicain et davantage insister sur la méritocratie, le
rôle des piliers (Ecole, mais aussi Armée). De même le rôle de la vie
locale a été escamotée. Enfin vous êtes trop tranchant sur la question ouvrière
et pas assez sur les résistances de vieilles hierarchies sociales (élites, notables,
locaux, voix du clergé)…

Old par To le 13 Fév 2005

Je suis ton père… Luke

Pfff n’importe quoi, je suis Dan Flavin !

Old par To le 26 Juin 2006

COMPLEXE D’OEDIPE

Hier soir, j’ai tellement baisé, que j’en ai eu le mal de mère.

Old par To le 18 Déc 2004

Si c’est pas malheureux de fêter noël un 14 décembre…

mercredi 14 décembre 2005, 20h25
M. Pokora et Crazy Frog à l’arbre de Noël de l’Elysée
PARIS (AFP) – Des ours, des loups, le chanteur M. Pokora, et la grenouille Crazy Frog, star du petit écran, étaient mercredi les vedettes du spectacle offert à quelque 600 enfants à l’occasion de l’arbre de Noël de l’Elysée.

Comme tous les ans, le président Jacques Chirac et son épouse Bernadette ont pris place au milieu des enfants pour applaudir le spectacle « Le Noël de la banquise », conçu et mis en scène, comme l’an dernier, par Billy et Bernard Minet, animateurs d’émissions télévisées pour enfants.

Billy a été le M. Loyal d’un spectacle alternant, sur des rythmes très modernes, chansons, danses, rap, numéros de cirque et de magie, ainsi qu’un spectacle de mime.

M. Pokora, un chanteur de 20 ans ayant participé à Pop Stars, a notamment chanté son tube « Pas sans toi », devant un public en majorité âgé de moins de dix ans, et qui semblait connaître l’essentiel des paroles.

Dans la salle des fêtes du palais présidentiel, spécialement décorée pour l’occasion, se sont succédé un numéro de prestidigation avec des oiseaux, deux gymnastes, les frères Perez, les loups et ours de Sylvie et Benoît Motton, Pierre Marchand qui exécute un numéro de diabolo, le mime Daniel et son autruche, le groupe « X Swipe Arts Martiaux Artistiques », ainsi que la musique de la brigade des sapeurs pompiers de Paris.

L’après-midi s’est poursuivie par un goûter dans les salons du palais présidentiel, avec à la clé la traditionnelle distribution de cadeaux par Jacques et Bernadette Chirac.

Outre les enfants des personnels de l’Elysée, ceux des motards de la police nationale et des gardes républicains chargés de la protection du palais, étaient présents des enfants d’écoles de Saint-quentin (Aisne), Ferrières-en-Gâtinais (Loiret), Avranches (Manche), Cambrai (Nord), Obenheim (Bas-Rhin), Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis), ainsi que de deux écoles de Corrèze, fief du couple Chirac.

Une dizaine d’enfants de l’association « Les voiles de l’espoir », regroupant des enfants leucémiques, ont également assisté au spectacle.

Old par To le 14 Déc 2005

BLA BLA BLA…

Celui qui se laisse dévorer par ses soucis se déséquilibre gravement. La crainte paralyse son action, son esprit plongé dans le doute semble flotter entre ciel et terre, partagé entre les émotions positives et négatives, entre les avantages à acquérir et les préjudices à subir. Tout cela se heurtant en lui, crée une flamme dévorante qui détruit sa paix intérieure. L’esprit, clair comme la lune, ne résiste pas aux feux des passions qui font perdre tout contrôle et oublier le Tourguenisme, la voie juste.

Old par To le 05 Déc 2004

Who lives in a pinneapple under the sea?
Absorbant and yellow and pourous is he?
Who’s nautical nonsense be something you wish?
So drop on the deck and flop like a fish!
Ready?

Old par To le 19 Juil 2005

DIAGNOSTIQUE METEOFREUDIEN D’UN INSOMNIAQUE

Station de référence : Nanterre(98m)- Hauts de Seine
Mis à jour le 14/09/2006 à 14h30
Prévision pour le jeudi 14 septembre
Températures : mini 21°/maxi 23°
Soleil : Lever 07h26 – Coucher 20h07 (Heures locales)

Station de référence : Boulogne-Billancourt (33m) – Hauts de Seine
Mis à jour le 14/09/2006 à 15h00
Prévision pour le jeudi 14 septembre
Températures : min 37° / maxi 38°
Pathologie : Lever 06h47 – Coucher 04h07 (Heures locales)

AURORE. n. f. Lueur brillante et rosée qui paraît dans le ciel avant que le soleil
soit sur l’horizon. Le lever de l’aurore. Avant l’aurore. L’aurore commençait à
paraître, à poindre. L’éclat de l’aurore. Les feux de l’aurore.

Old par To le 14 Sep 2006

Le répliquant

1g – avant de manger son whisky, se défoncer à penser.

2g – avant de se défoncer au manger, penser au whisky.

3g – avant de manger sa pensée, se défoncer au whisky.

4g – avant de se défoncer au whisky, manger à penser.

5g+- avant…

Old par To le 16 Nov 2004

Y’a-t-il un existentialiste dans la salle ?

Old par To le 25 Jan 2006

Pouêt !

Old par To le 21 Jan 2005

Mais ou donc ai-je mis mon sachet de vahiné ?

L’explosion des crapauds laisse « coi » les scientifiques tourgueniens

TOURGUENIE (TP) – Les scientifiques tourgueniens continuent de s’interroger sur un phénomène étrange qui frappe depuis plusieurs semaines les crapauds d’un étang de Tourguebourg: plus d’un millier de batraciens ont en effet gonflé, puis explosé, pour une raison encore inconnue.

L’eau de l’étang et les cadavres des crapauds, du moins ce qu’il en restait, ont été examinés. Mais les scientifiques n’ont retrouvé aucune bactérie ni virus susceptibles d’avoir entraîné ce phénomène, explique Jonne Les Nonnes, de l’Institut pour l’hygiène et l’environnement de Tourguebourg. « C’est absolument étrange (…). Ce phénomène ne semble pas s’être produit ailleurs auparavant », note-t-elle.

Le phénomène est observé depuis début avril. Comme dans le conte de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf, les crapauds gonflent comme des ballons jusqu’à ce que leur estomac explose. « Cela ressemble à une scène de film de science-fiction. Les animaux gonflés souffrent pendant plusieurs minutes avant de mourir » raconte-t-on dans le village.

La qualité de l’eau n’est pas en cause dans cette affaire, puisqu’elle n’est ni pire, ni meilleure qu’ailleurs, précise Jonne Les Nonnes. Les crapauds ne semblaient pas atteints d’une maladie. Et un laboratoire de Tourgueville a exclu l’hypothèse d’un champignon venu d’Amérique du Sud…

L’enquête se poursuit. Mais d’ici là, les habitants de Tourguebourg sont priés de rester à bonne distance de l’étang. TP

Old par To le 27 Avr 2005

Est alcoolique, celui ou celle qui consomme chaque jour une quantité d’alcool supérieure à celle qu’il peut métaboliser sans danger, c’est à dire environ ¾ de litre de vin à 10° pour une personne de 70 kg.

Old par To le 24 Fév 2004

Jean-Bernard Rocknroll (1942-1956)

Jean-Bernard est né un 31 juillet 1942, pendant un jour de grêve, mais au fond personne n’en est vraiment certain. Nombreux sont ceux qui prétendent qu’il est beaucoup plus vieux que cela mais au fond tout le monde s’en balance puisqu’après tout, tout est une question de swing. De vieux sorciers se seraient penchés sur son berceau… peut-être même le Diable racontent les plus anciens de nos campagnes, ce qui expliquerait sa vie tumultueuse et dépravée. En même temps, mourir à 14 ans ne laisse peut-être pas assez de temps pour commettre tous les péchés d’une vie ce qui a nécessairement été la cause de plus d’une connerie signée par Jean-Bernard. On ne les citera pas toutes, car finalement les indiens de la rock critic leur ont apporté leurs plumes pour nourir l’imagination de miliers de petits bouts qui ont bien poussé depuis.

Donc laissons de côté tout cela, car le plus étrange c’est les premiers signes de décomposition du corps de Jean-Bernard. Ca a commencé lentement, répandant des ondes malodorantes et magnétiques à travers la T.S.F, ses morceaux déliquescents donnant naissance a des trucs plus ou moins pourris des premières musiques électriques aux onomatopées les plus hystériques, attirant des hordes de fans et de charognes dont il fallait canaliser la débordante énergie. Puis quelques docteurs électoniques emplis de sciences ont tenté de ramener la bête à la vie, s’appuyant sur les technologies modernes, mais il n’y avait rien a faire. Malgré les succès encourangeants, l’âme de Jean-Bernard, s’il en avait une, n’allumait plus son regard terne. A nouveau on a appellé les sorciers et les fils des sorciers, car ils avaient un peu trop vieilli, (certain étaient même gâteux ou déjà mort). Toujours rien. Même pas un minuscule soufle de vie. Les flux corporels de Jean-Bernard continuaient à se répandre laissant des traces musicales diverses, on pouvait même deviner une sorte de courant qui filait hors des artères de la victime conférant au corps une couleur rosée, limite guimauve, alors qu’il refoulait déjà dans son atmosphère proche, l’éther de tous les produits chimiques ingurgités par Jean-Bernard pendant ses 14 années de vie (oui il était peut-être jeune, mais déjà toxico et bien atteint).

Puis il y eu ce miracle le rappel à la vie tant espéré, ça n’aura duré qu’un instant évidemment. Probablement une des multiples convulsions post-mortem, de celles qui donnent de l’espoir et qui donna naissance à l’expression pop : l’Espoir fait vivre. C’était rapé, Jean-Bernard Rocknroll était bien mort, et rien ne pouvait le rendre à la vie, pas même Dieux et Merveilles. Alors on commenca à s’en désintéresser, lentement les foules délirantes se firent de moins en moins fidèles, préférants se tourner vers l’adoration d’autres personnalités en décomposition, pendant que le mélange alchimique prenait forme, mijotant à petit feu comme un tourteau breton dans la marmite de Maïté. Et tout le monde continuait à s’en balancer (et plus que jamais), mais pendant ce tempo là… le corps froid de Jean-Bernard et ses morceaux épars commencèrent à s’animer. Jean-Bernard, n’était plus mort, il n’était pas vivant non plus… il était : mort-vivant. Alors il se leva, s’alluma une clope avant d’aller se faire un petit flipper.

Old par To le 05 Juin 2004

Elle lit et rature

Pour elle la littérature se résumait en peu de mots.

Des mots simples et économes, sans toutefois trop s’exposer

à la masse critique de ses contemporains.

Elle ne posait jamais son crayon. Elle écrivait encore à la mine de plomb

sur des cahiers attaqués par le soleil et dont sa petite soeur aimait

à ressusciter les couleurs primaires.

Et quand sa main approchait la tranche coupante du papier, elle se blessait ou

couvrait au fil du temps, ses mains de cales disgracieuses. Et quand sa mine

semblait épuisée, elle s’occupait à lire et relire ce qu’elle avait mis tant

de temps à écrire.

Et quand ses doigts ne trouvaient plus le papier qui éclairait ses mots,

elle prenait son stylo pour les barrer d’un trait rageur.

Old par To le 06 Oct 2004

NIGHTCLUB’PAS IN’

Bang bang. Sur le Champs – avenue george le cinq – bang bang – Hôtesse est-ce « s » ? bang bang – Champagne rosé – bang bang – easy jet set trend set – bang bang gin to – regard fuyant les connaissances d’antan. Smoke holy smoke – journalistes sportifs retraités – star du show business wannabe your star – doggie style – bang bang ancien lutteur ouvrier pdg survolté – bang bang petits fours canapés revivre de vieilles soirées arrosées – Claire C. PPD – prendre un verre survitaminé – bang bang – tag d’andré retrouvé sur vieilles poupées pipées siliconnées – bang bang – regard croisés – visage connus mais pas calculés – bang bang – fille désespérée ne sait pas à quoi se raccrocher – bang bang – gin to paillettes rose et presse tv – bang bang s’estmer bien entouré sous les karatékas bien gaulés – danses lascives lassantes passives passantes – on se connait ? Nez à nez poignées puis collé serré – foule peu agitée – rigoler surdosé – bang bang je prend mon cuir je rentre chez moué – bang bang fille du voisin qui bangue son copain – bang bang – tv réalisée – bang bang – appeler pour mieux rentrer pour la quitter – défourrailler sur du papier, pour après rêver.

Old par To le 30 Nov 2004

TELEPORTATION Mr SCOTTO

Old par To le 21 Juil 2005

Middle Grades

For middle grade readers I’m going to cite examples of some good graphic novels, but with a little exploration, you’ll be able to find more good work.

The Adventures of Tintin
by Herge, published in the USA by Little, Brown (about 22 separate titles), ISBN 0316358398 – Tintin in Tibet
In this world famous series from a Belgian cartoonist, the intrepid boy reporter Tintin and his little white dog Snowy travel to the far corners of the world on all sorts of exciting quests.
WARNING: Some of these volumes contain stereotypes unacceptable today. Tintin in the Congo, The Red Sea Sharks, Land of Black Gold, and Cigars of the Pharaoh contain « mushmouf » black people. Tintin in America contains « redskin » Native Americans.

Old par To le 10 Mai 2005

TRAITE PAS MA MERE !

TOURGHOLM (AT) – Un chasseur tourguenien a été assommé par une bernache du Canada sur laquelle son fils venait de tirer, rapporte l’agence de presse Associated Tourguians.

« J’imagine que l’oiseau voulait se venger », a déclaré Ulf Ilback au journal Extra Ostergotland, précisant que l’oie sauvage avait fait une chute de 20 mètres.

Le chasseur, qui a perdu connaissance après avoir reçu l’animal sur la tête, a dû garder le lit deux jours.

Les bernaches peuvent peser jusqu’à 6 kg.

Old par To le 06 Oct 2005

DANS TON UC

From: TOURGUENIEV, Régis

Sent: Fri 08/10/2004 11:49

To: URGUENIEV, To

Subject:nouveau PC

Salut,

Je voudrais savoir quelle est la taille du chassis de ton UC ???

Est-ce un chassis petit, ou grand ???

Pour les écrans plats, je suis désolé, mais il n’y en a plus pour l’instant.

A bientôt.

Cordialement,

Regis Tourgueniev

Hotline Informatique

Old par To le 08 Oct 2004

ATTENTION CHERI, CA VA COUPER…


… JE PASSE SOUS UNE SEMELLE

Old par To le 06 Nov 2006

Comme dans un film de Q

Exterieur jour / Une rue de quartier, une boulangerie

Un jeune bourgeois musculeux entre dans la boulangerie

(bruit de sonette)

La boulangère un peu salope, aux gros seins et au menton carré

se tient derrière la caisse enregistreuse.

Lui : Olah, bonnejoureu madameu la boulanegèreu…

Elle : Bonnejoureu monsieur le client.

Lui : Mmmhh commeu vous avez de belleux miches…

Elle : (petit rire) Oh merci monsieur le client. Il faut dire qu’elles

sont bien fraicheu de ce mataing.

Lui pense : Mmhhhh comme elle est bonneu.

Elle : que désirez vous ?

Lui : hé bieng jeu prendré bi-ien … mhhh

Elle : Uneu grosseu baguetteu peut-êtreu ?

Lui : Mmmh, merci non, je vous prendrais bieng… (il

pense : sur la caisse enregisteuseu)… quelquechose de bieng fourré !

Elle : Ah désolée monsieur le client, mééé… il me reste peut-être

quelques bouleux de campagneux prês du fourreu à paing.

Lui : Parfait ca me va bieng. (elle se tourne pour aller dans l’arrière boutique)

Elle : Oups ! J’ai fait tomber une quiche lorraineu (elle se penche pour la

ramasser)

Lui pense à mi-voix : Mmmh quelleu cul !

Elle feint de ne pas entendre et se dirige vers l’arrière boutique.

Elle cherche les boules, mais sous la chaleur elle est prise de vertiges.

Elle : Mmhhh j’ai chaud. Venez me donner un coup de… (elle s’évanouit)

Lui : Ne vous inquitez pas madameu, je suis secouriste de bouche à bouche.

Il saute par dessus le comptoir en se déshabillant et arrive en slip

dans l’arrière boutique. Il la Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz

Krskrkskrsz Schlika Schlika Schlika Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz

Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz

Schlika Schlika Schlika Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz

Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz

Schlika Schlika Schlika Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz Krskrkskrsz

Old par To le 10 Fév 2005

DE LA PARANOIA

Ce message parle probablement de toi et tu as certainement raison de le penser.

Old par To le 26 Juin 2006

Le probleme dans le dharma, c’est la moustache

Old par To le 11 Avr 2005

Le piano aqueux était composé do.

Old par To le 08 Déc 2005

Contractions tourgueniennes


Noter que le péricarde a été ouvert pour mieux voir le coeur.
Le cœur du tourguenien est formé d’une oreillette et d’un ventricule.
Il est doué d’automatisme et des potentiels de pace-maker précédant
les potentiels d’action peuvent y être enregistrés dans certaines fibres
avec une microélectrode intracellulaire. Il bat avec une fréquence de 20
à 30 contractions par minute et développe une pression systolique de 1,4 mm
de mercure. L’application d’acétylcholine ralentit la fréquence cardiaque et
peut même arrêter le cœur.

Old par To le 09 Sep 2006

C’est toujours sur les pauvres gens
Que tu t’acharnes obstinément…

Old par To le 29 Sep 2006

Emballé

J’ai bien regardé tout autour de moi et ça m’a affolé : un des miens est en réhabilitation.

Il tente de se tirer la tête hors d’un sac en plastique « Champion ».

Et lui de crier à chaque fois, à mi-chemin de la maison :

– Que tout va bien, qu’il fait attention

– Qu’il s’en sortira et que de toutes façons

– Jamais ses proches ne le laisseront… bleuir puis mourir sans raison

Je crois qu’il se trompe.

Old par To le 01 Août 2004

J’en prendrais pour 1$

Old par To le 16 Déc 2005

?

Je ne comprends rien aux filles.

Non…

Je ne comprends rien aux gens.

Non…

Je ne comprends rien.

Old par To le 27 Juil 2004

Mais ou donc ai-je foutu les cles de la bagnole ?

Old par To le 10 Mai 2005

ZABRISKIE POINT

Jour de mai 2003. Elle se tenait fièrement à côté d’elle. La Dodge rougeoyait – yeah – yeah dans le désert. Au loin les dunes restaient figées malgré l’auto-radio qui restait encore branché. Elle était déjà venue deux ans auparavant. S & M. A l’époque c’était une japonaise – une Suzuki verte je crois. Et maintenant Elle était à côté d’une Eurasienne.

Le sable, lui, restait toujours jaune – imperturbablement – renvoyant sa splendeur safran à la face cuivrée de Silver. Elle avait pensé maintes fois à faire l’amour à deux ou à trois dans ces dunes. Elle ne pouvait pas faire autrement que de tripper sur les mamelons chaotiques et ridés qui se dressaient fièrement. Tandis que Silver découvrait le paysage – émerveillée, Elle contemplait avec ex-citation les sillons désertiques. Elle en retirait une intense satisfaction, comme une petite fille qui pour la première fois tente de saisir à pleines mains une jolie flamme – doux mélange de douleur cuisante et de désir brûlant. Et plus elles regardaient, plus elles se levaient, et plus elle se levaient, plus elles découpaient le ciel azuré, déchirant leur univers solitaire de virginales découvertes. Elle s’illuminaient, révélées par un soleil immobile. Les filles se tenaient là face aux dunes.

Loin d’elles, le regard las de la Dodge clignotait de ses chromes rayonnant sous un soleil de plomb.

Old par To le 06 Juil 2004

KANDITATÜR

Au fin fond du trou du cul du 19e, dans un rade ou un charclo lanterne,
Je me suis dit que ça serait comme avant, comme dans un roman.
Pas un tire dans la rue, pas une bécane, pas une meule, pas de
comètes de Harley flambantes neuves en cette nuit trop crade
pour y voir une étoile de shérif, pas une indian, pas de cow-boys,
pas même un loup solitaire mirrorshade ou steppenwolf, pas de
raleuses ni de brouettes, même pas une petite claque dans la gueule…
Juste une bande de quadra dont quelques vieux cuirs limés.
Certes il y avait Gregor aux lettres gothiques, peintes
en blanc platreux sur un vieux perf pourri, ou encore ces New-Yorkaises
blasées et quelques clopes allumées bien sagement au bar entre une rousse
et une brune. Mais pas une pute dansant à poil sur le comptoir, pas un pétard,
pas de chaînes mais quelques guitares. On flame.
Hell’s, mais bon dieu, où êtiez vous donc tous passés ?

Old par To le 15 Fév 2005

A peine m’as-tu créé que j’ai cessé de t’appartenir… Tout à coup, la liberté a fondu sur moi et m’a transi… et il n’y a plus rien eu au ciel, ni Bien, ni Mal, ni personne pour me donner des ordres… Je ne reviendrai pas sous ta loi : je suis condamné à n’avoir d’autre loi que la mienne… Je ne te hais pas. Qu’y a-t-il de toi à moi ? Nous glisserons l’un contre l’autre sans nous toucher, comme deux navires. Tu es un Dieu et je suis libre : nous sommes pareillement seuls et notre angoisse est pareille. La solitude et l’angoisse semblent inéluctables, dès lors qu’on oppose liberté et toute-puissance de Dieu et que l’on nie que Dieu soit à l’intérieur même de notre liberté. Chacun est cantonné obligatoirement de part et d’autre, nécessairement, soit en contradiction avec le concept de liberté d’où on prétendait partir.

Old par To le 19 Juil 2005

WERNER, MON AMOUR

Old par To le 21 Nov 2004

Soy un perdedor, …

L’amour s’en va comme cette eau courante
L’amour s’en va
Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

Apollinaire
Alcools (1912)

Old par To le 23 Juin 2005

NIGHTCLUB’IN

Bang bang. Sur le Champs – avenue GV – bang bang – Hôtesse est-ce « s » ? bang bang – Champagne rosé pour picoler sans manger – bang bang – easy jet set trend set – bang bang gin to sang jeanseng – regard fuyant connaissances d’antan. Sweeet smoke holy smoke – journalistes retraités – star du show business wannabe your star – doggie style – bang bang ancien lutteur ouvrier pdg survolté – bang bang petits fours canapés revivre de vieilles soirées arrosées – Claire C. PPD – prendre un verre survitaminé – bang bang – tag d’andré retrouvé sur vieilles poupées pipées siliconnées – bang bang – regard croisés – visage connus mais pas calculés – bang bang – fille désespérée ne sait pas à quoi se raccrocher – bang bang – gin to paillettes rose et presse tv – bang bang s’estimer bien entouré sous les karatékas bien gaulés – danses lascives lassantes passives passantes – on se connait ? Nez à nez poignées puis collé serré – foule peu agitée – rigoler surdosé – bang bang je prend mon cuir – et je rentre chez moué – bang bang fille du voisin qui bangue son copain – bang bang – tv réalisée – bang bang – appeler pour mieux rentrer pour la quitter – défourrailler sur du papier, pour après rêver.

Old par To le 30 Nov 2004

« là ici »